Connect with us

Reportages

Yohan Lidon, un champion propre !

Published

on

14329198_685133724967038_1082547528_oDésormais, il y a champion et champion ! Le dopage sévit dans le pieds-poings et il faut clairement faire désormais la différence entre les tricheurs et ceux qui font le choix de « l’eau clair ». Yohan Lidon est une fois encore exemplaire dans ce domaine puisque ces derniers mois, il a été contrôlé 5 fois dont 1 fois de manière inopinée.

Verdicts négatifs pour les contrôles, verdicts qui renforcent un peu plus l’admiration du public envers un homme qui est connu pour son franc-parler. Il ne mâche pas plus ses mots sur la situation actuelle :  » Je pense que c’est très bien ces contrôles ; ça évite la triche de certains car seul le travail et le sérieux payent, pas le reste ! »

La phrase claque comme un crochet du bûcheron qui assume pleinement son rôle d’icône. Le message est fort mais également logique car il est important que nos disciplines se protègent de ce fléau. Les premières victimes sont les athlètes eux-mêmes qui franchissent le pas car l’utilisation de produits chimiques est évidemment néfaste pour le corps humain.

Il faut saluer en cela le travail de Nadir Allouache, président de la Fédération française de kick boxing, muay thaï et disciplines associées, qui a fait de la lutte contre le dopage un de ses chevaux de bataille. Même si la France est bien esseulée dans ce combat, il est important que les institutions jouent le jeu et travaillent de concert avec l’agence française de lutte contre le dopage. Evidemment, en pouvant s’appuyer sur des icônes tel que Yohan Lidon, le message véhiculé auprès des plus jeunes prend ici tout son sens.

Ce dernier a fait le choix du travail, du travail et encore du travail sans calculer. C’est le prix à payer pour rester sur le devant de la scène et ses résultats plaident pour lui. Le dopage, la triche c’est s’aider à perdre du poids artificiellement, c’est s’aider artificiellement à gérer le stress postfight, ce n’est pas que prendre des produits pour améliorer les performances. Si nous pourrions faire un barème de gravité dans le dopage, ils en résulterait néanmoins que tous sont condamnables !

Là où le bas blesse c’est hors de nos frontières où les règlements sont moins stricts. Il est difficile d’imposer une politique anti-dopage commune et cela peut expliquer certaines performances mais également des contres-performances de nos représentants même si nous nous gardons de trouver des excuses pour expliquer les défaites subies par les boxeurs français.

En ce début de saison, il est essentiel de lancer un signal fort aux compétiteurs de tous niveaux. L’obtention du succès doit se faire dans le travail, l’abnégation et non dans la facilité ; c’est une importance capitale ne serait-ce que pour l’image de nos sports. Et tous les champions qui prennent l’engagement de l’effort pour être performant doivent être soutenus.

En conclusion, n’oubliez pas de bien repenser à ce qu’endurent la majorité de nos athlètes qui ont fait le choix du « clean » lorsqu’ils produisent sur le ring. Vous apprécierez encore plus ce qu’ils font entre les cordes !

Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reportages

100% Sanda spirit au Takedown Fighting Championship

Published

on

By

Crédit photo : Julien Strai

L’esprit sanda était une volonté forte que voulaient imposer Cédric Bullion et Yannick Mondelain. Le week-end dernier, à Saint Quentin Fallavier (périphérie de Lyon), les 2 hommes ont proposé un show unique que vous avez pu vivre en live. La magnifique salle du Médian a vibré durant plusieurs heures au rythme d’un spectacle total. Malgré quelques bouleversements de dernière minute sur le programme, l’esprit du sanda a clairement habité les lieux et appelle à une prochain édition. De la danse du lion à la victoire de Socrate Essefi dans le tournoi, le tandem Bulion – Mondelain a mené comme il se doit les choses tout en s’appuyant sur un Jérôme Vidil (le speaker), survitaminé.

Le sanda a ce pouvoir de séduire le public avec des projections rendues spectaculaires par un règlement plus permissif que l’on peut voir en muay thai par exemple. Comme toujours, quand une technique est bien appliquée, elle est efficace. Et il faut bien admettre que dans ce registre là, l’écossais Ryan Donald, malgré une attitude parfois limite, a été impressionnant.


Du sanda à l’UFC il n’y a qu’un pas que plusieurs ont franchi : Cung Le, Muslim Salikhov, Zabit Magomedsharipov ont tous les 3 été titrés en sanda avant de rejoindre l’octogone le plus célèbre de la planète.


La jeunesse n’a pas manqué de piquant durant cette soirée. Socrate Essefi, pensionnaire de la Red’s Team de Redha Sadouki, incarne ce fait en remportant le tournoi contender. En imposant sa puissance en demi-finale (il s’est imposé en 1 round), il est arrivé frais pour affronter et battre le très prometteur Hamza Abdou. Socrate en impose de par sa puissance mais aussi sa faculté à s’adapter à ses adversaires. Le hasard fait bien les choses finalement puisque il est dans une team où des champions de sanda comme Vang Moua, Olivier Moriano ou encore Stéphane Attely ont été par la suite champion en kick boxing sous la griffe de la Red’s Team. La boucle est bouclée.

La Turquie est elle aussi un pays de sanda. Erçin Şirin et Yavuz Selim Kazanci se sont tous les 2 imposés dans leur match respectif (le premier face à Lou-Elie Nguea Makongo et le second face à Florent Burillon joker de dernière minute qui n’a jamais lâché durant ces 5 rounds). Les deux hommes ont affiché une belle maîtrise technique et sens tactique aiguisé. Même s’il leur a fallu rester vigilant jusqu’au bout, les turques ont clairement assumé cette programmation pour repartir au pays victorieux.

Le bilan est positif malgré une faible affluence  expliquée par une diffusion gratuite sur une web tv. Pour Fight Infos c’est une belle découverte que cette « version sportive » du kung fu traditionnel. Le chantier pour développer le concept est énorme mais le duo Bullion –  Mondelain a de bonnes bases pour la suite. Bien encadré, c’est une discipline qui pourrait faire bon nombre d’émules. De ses origines à sa modernité, le sanda à tout pour plaire et une belle vitrine : le Takedown Fighting Championship !

Continue Reading

Reportages

Jimmy Vienot vu par le photographe Manu Da Luz !

Published

on

By

85104504_327386591515267_2837247192350064640_nLorsqu’un champion de la trempe de Jimmy Vienot passe par l’objectif d’un photographe de renom, Manu Da Luz, cela donne des photos d’exception qui immortalise les instants forts de la carrière d’un boxeur. Vainqueur de son championnat du Monde WMC au Empire Fight, Jimmy va pouvoir ces instants comme seules les photos peuvent donner.

Continue Reading

Evénements

29 février 2020

Glory 75 Utrecht+ de 5 combats pros

Central Studios Evenementenlocatie, Utrecht, Gietijzerstraat 3, 3534 AV Utrecht, Pays-Bas

Pas d'événement actuellement programmé.

Tags

Abdallah Ezbiri Abdallah Mabel Actualité agde aix en provence Akihiro Gono Alain Parlanti A la une Amel Dehby amoussou angleterre Anthony Roméas antwerp anvers arena arena fight championship asloum Aziz Ali Kada Badr Hari banchamek basque battle battle arena Belgique belgium bellator belt benzema best BILLET boiserie bordeaux bourges boxe boxe thaïlandaise Boxing bravecf Brest arena Bruce Codron BT 42 buakaw Business cage Camera Canal Carl Emery cfmma challenge champion championnat d'europe championnat du Monde Championne du Monde champions championship charity Charles Bongiovanni Charles François Cheick Sidibe cherragi china choc coach collision collision 2 combat Comeback dakar Dany Coquet dark demi finale denizot derouiche Djimé Coulibaly doumbe doumced draguignan duel défi Emmanuel Payet enfusion european championship Events ezbiri Fabrice Aurieng fair play featured ffkmda fight Fight Club fighting finale fouadezbiri FRANCE full contact Full Contact Kickboxing Gagny Baradji gentleman gerland Giorgio Petrosyan Glory Glory 75 Glory 76 grenoble groenhart guerriers Hari HBO heavyweight HENDOUF holland humour infos Instagram ippo italie Japon Jonathan Chalut Jo Prestia Josh Jauncey June 20th Jérémy Ragazzacci  k-1 K-1 Event K-1 Event VIP 2 K-1 rules K-1 World Grand Prix K-1 World Max k1 rules Kader Marouf Karim Ghajji kasmanagement KB9 Kelly Campbell kickboxing ko Krush Yamazaki ladies laughing le banner legend levallois Los Angeles Louis Lavally louna lourd Ludovic Millet lumberjack lumpinee luxembourg lyon mahieddine Manny Pacquiao marcel cerdan maroc marseille Martial Arts match Maximo Suarez Max Muaythai mazan meaux Mixed Martial Arts mma Model Mohamed Galaoui Mohamed Touatioui Monaco monte carlo Monte Carlo Fighting Masters morocco Moustafa Rousso muay thai nasser kacem News New York Nice Nice Fight Night Nicolas Parlanti night noble art novembre nuit Nuit Des Champions Nîmes one onehcampionship palais Palais Des Sports pancrace panda paris Parlanti partouche Pascal Iglicki Payet perpignan petrosyan phénomène pieds-poings pit bull gym podcast Politics power ranking Raphael Llodra re-match Report results revanche rhône alpes rico vs. badr ring Roger Federer roi de Thaïlande réaction région de France réunion Saint Denis Saint Raphael Saint Tropez saint Étienne saitama super arena salle vallier Samir Mohamed sanda Saro Presti sato savate savate boxe française Sergei Kouliaba show Sidibe Singmanee Kaewsamrit solidarité sparring Sport Sports stadium stars stars night Suisse Takedown Fighting Championship Tarek Guermoudi team thailand Tokyo tour Tournament tournoi trophy trophée troyes Tunisie TV ufc ultimate USA utrecht valence Verhoeven vienot villejuif vitrolles wagram warrior WKN WMC women touch World world championship World Grand Prix World Martial Arts world max Yohan Yohan Drai Yohan Lidon yokkao zone

Trending