Crédit photo : Académie des boxes Dans le cadre de la Nuit du Kick Boxing 3, Yannick Reine défendait son titre de champion du Monde ISKA de K-1 face au français Arthur Siong, son challenger officiel. De nouveau, le sociétaire de l’Académie des Boxes de Villejuif a soigné son retour avec une victoire probante face à un opposant, guerrier comme jamais.

l’intelligence de Yannick Reine

Yannick Reine a encore fait l’unanimité auprès du public, de l’organisation ou encore de son adversaire. Son intelligence entre les cordes a impressionné ; tout était bon dans ce qu’a entrepris le champion. Du timing à la précision en passant par l’efficacité, Reine a livré une excellente partition qui plus est pour un retour. Ce n’est jamais simple de revenir à la compétition après une blessure mais Yannick Reine l’a fait avec la manière, se replaçant d’emblée sur le devant de la scène pieds-poings. La machine est relancée, pour celui qui a conservé pour la deuxième fois. Ce succès est aussi un message très clair à ses futurs opposants : Reine is back !

Arthur Siong en mode guerrier

Malgré un décompte dans la première reprise, Arthur Siong a repoussé comme jamais ses limites pour aller la ceinture. Face à un adversaire du niveau de Yannick Reine, les choses n’ont pas été simple dans ce combat que l’on peut qualifier d’oppositions de styles en règle. Malgré la défaite, Siong sort avec les honneurs même s’il est déçu de s’être incliné devant son public. Il y a des matchs qui font grandir. Celui-ci sera clairement enrichissant pour Arthur et sa team qui a su lui offrir un parcours cohérent puisqu’il a pris le titre de champion de France puis celui de champion d’Europe avant cette échéance mondiale.

Récapitualtif

Championnat du monde I.S.K.A . K-1 . 5x3mn . -63.5kg
Arthur Siong (France . USM Montargis) vs Yanick Reine (France . USV Villejuif)
Vainqueur : Yanick Reine aux points

Publicités