Publicités
Connect with us

International

World Martial Arts Games : sur la bonne voie

Published

on

World Martial Arts Games : sur la bonne voieAvec plus de 350 inscrits, issus de 4 continents différents, les World Martial Arts Games sont clairement sur la bonne voie d’autant que les participants viennent de 4 continents différents. Au total, une vingtaine de pays envoie des représentants avec pour seul but, repartir avec la victoire. C’est la motivation de chacun dans ce Geneva Open qui a su garder une certaine fraicheur au fil des années.

Inscription

Brésil, Bengladesh, Azerbaidjan, France, Angleterre etc… ce sont de nombreuses écoles qui vont s’affronter durant ces deux jours de compétitions. C’est l’essence même des arts martiaux traditionnels et modernes que d’opposer des styles, des méthodes différentes.

La compétition reçoit le soutien de nombreuses personnalités des sports de combats. Murilo Bustamante, Jérôme Le Banner, Myriam Lamarre, Yohan Lidon des acteurs majeurs qui ont fait évoluer les sports de ring ou qui le font encore. Le contact est que Carl Emery a placé cette compétition sur de bons rails. Et autant le dire 2018 sera un bon cru et une bonne base de travail pour la suite.

Car le fondateur des World Martial Arts Games, du World Kickboxing Forum, compétiteur hors pair en boxe, full contact et arts martiaux traditionnels, Emery est le capitaine d’un navire qui garde le cap. Son moteur reste la promotion de ces disciplines qui lui sont chères et qu’il aime avec passion. C’est un homme qui apprend beaucoup, constamment même pour ceux qui le connaissent bien. Il s’appuie sur son expérience du passé pour proposer une compétition qui réunira de nombreux compétiteurs sous une seule et même bannière : celles des arts martiaux !

Date de forclusion : le 3 avril 2018

Vous n’avez plus qu’une poignée de jours pour vous inscrire, la date de forclusion ayant été officialisé. C’est le moment ou jamais de participer à ce qui pourrait devenir une des plus grands compétitions amateurs de la planète.

 

Publicités
Continue Reading

International

World Fight Night : Aydin Tuncay est satisfait

Published

on

By

World Fight Night : Aydin Tuncay est satisfaitAydin Tuncay qui était en charge du match making pour l’Europe lors de cette première édition de la World Fight Night qui se déroulait en Turquie ce week-end, est satisfait. L’événement a été soutenu par des combattants de renom puisque Gokhan Saki y allé de son soutien tout comme Vedat Hoduk.

Et globalement, Aydin est satisfait de cette première édition qui en appelle d’autres : « C’était une première édition de la World Fight Night. Nous avons eût une superbe ambiance comme tu connais. Tout les combattants, coachs et invités étaient super content de l’accueil. Nous avons eu Gokhan Saki comme invité, la télé nationale et la presse dans son ensemble c’était vraiment super. En étant un des organisateurs, je veux juste te souligner que comme en France nous avons toujours des problème de fédération. Les organisateurs Adem Durmus et Erol Kaya ont fait le choix de collaborer avec la fédération de muay thai et finalement la World Fight Night a pu adapter les règles à son cahier des charges de base (pas de coudes, pas de corps à corps, saisies et projections autorisés). Je peux t’annoncer que d’autres événements vont venir en Turquie et en Europe. »

Résultats

Superfight . Muay Thaï . 3x3mn . -57kg
Sabriye SENGUL (Turquie) vs Maria KAROUANALIS (Grèce)
Vainqueur : Sabriye SENGUL aux points

Superfight . Muay Thaï . 3x3mn . -91 kg
Bugra ERDOGAN (Turquie) vs Kadir YILDIRIM (Turquie)
Vainqueur : Kadir YILDIRIM aux points

Superfight . Muay Thaï . 3x3mn . -91kg
Cihat KEPENEK (Turquie) vs Sergio PIQUE (Surinam)
Vainqueur : Sergio PIQUE aux points

Superfight . Muay Thaï . 3x3mn . -80kg
Mucahit KULAK (Turquie) vs Guillermo BLOKLAND (Hollande)
Vainqueur : Mucahit KULAK aux points

Superfight . Muay Thaï . 3x3mn . -91kg
Bugra ERDOGAN (Turquie) vs Kadir YILDIRIM (Turquie)
Vainqueur : Kadir YILDIRIM aux points

Superfight . Muay Thaï . 3x3mn . -82kg
Serhat DEGIRMENCI (Turquie) vs Hamzai MALDIN (Turquie)
Vainqueur : Serhat DEGIRMENCI aux points

Superfight . Muay Thaï . 3x3mn . -72kg
Erkan VAROL (Turquie) vs Kevin HESSING (Hollande)
Vainqueur : Kevin HESSING aux points

Main event . Ceinture World Fight Night
Muay Thaï . 3x3mn . -75kg
Adem BOZKURT (Turquie) vs Marvin SANSAAR (Hollande)
Vainqueur : Adem BOZKURT par KO2

Publicités
Continue Reading

International

Hurd l’emporte de justesse devant Lara

Published

on

By

Par Mika Le Hard Rock Hotel & Casino de Las Vegas accueillait dans la nuit du samedi 07 avril le duel entre les deux meilleurs poids super-welter au monde actuel (avec Jermell Charlo), Erislandy Lara et Jarrett Hurd.
Une catégorie de poids que nous suivons avec une attention toute particulière car il y a de nombreux boxeurs tricolores de qualité dans cette division, à l’image de Michel Soro, Cédric Vitu, David Papot, Maxime Beaucaire, Dylan Charrat ou encore la star montante, Souleymane Cissokho.

Erislandy Lara : Un destin à la Cubaine

Erislandy « The American Dream » Lara est née dans la ville tristement célèbre de Guantanamo à Cuba. Lara a été trois fois champion national amateur entre 2005 et 2007, et à effectuer 320 combats avant de passé professionnel en 2008. Après avoir quitté son pays pour s’installer à Miami, il est naturalisé Américain et devient l’un des meilleurs combattants de sa catégorie. Avant son match face à Hurd, l’Americain d’adoption affiche 25 victoires pour deux défaites.

Jarrett Hurd : Rentrer dans l’histoire

 » C’est un drôle d’objectif, mais j’ai toujours voulu que les gens me regardent sur YouTube après ma carrière et qu’ils continue encore de parler de moi. Je veux laisser mon emprunte sur ce sport et que les fans de boxe se souviennent que je n’étais pas comme les autres.  »
Âgé de 27 ans, Jarrett « Swift » Hurd tentait donc d’unifier les titres IBF et WBA de la catégorie contre son homologue (champion WBA), Erislandy Lara. La dernière fois qu’un super-welters a unifié ces deux ceintures c’était en 2000, lorsque Felix Trinidad mettait KO Fernando Vargas.
Le natif du Maryland se présentait avant la rencontre, invaincu en 21 combats, ce qui fait de lui incontestablement le favoris de cette confrontation face à Lara.

Le combat : Du courage et un coup de théâtre

Sous les yeux de Floyd « Money » Maywather, Erislandy Lara fait une meilleur entame de match que Jarrett Hurd qui paraît beaucoup plus massif mais beaucoup plus lent que son adversaire. Au fil des minutes « Swift » intensifie son pressing pour basculer logiquement en tête du pointage à la mi combat. Lara réussi néanmoins à rester dans le sillage de Hurd à l’entame de la 12ème reprise grâce entre autre à son coup d’oeil et son explosivité.
Dans la dernière minute du match, c’est la stupéfaction ! « The American Dream » se fait surprendre par un crochet du gauche qui l’envoi au tapis. Ce Knockdown aura sûrement sceller la score card des juges qui déclare donc Jarrett « Swift » Hurd vainqueur par décision partagée. Le natif du Maryneland devient le champion unifié IBF et WBA.

Publicités
Continue Reading

Partenaires

Best

Battle of Saint Raphaël 6 Groupe Facebook Twitter Instagram Pinterest Google+ Tumblr