Publicités
Connect with us

Infos

Victory World Series 2015 : de la ferveur et de l’engouement

Published

on

L’Evergreen Hotel a connu l’ébullition des grands rendez-vous pieds-poings hier soir à Levallois. Il faut dire qu’il y avait de nombreux éléments qui plaidaient en faveur du Victory World Series. Championnat du Monde de haute volée, présence de personnalités fortes mais aussi lancement de la collaboration entre le Victory, l’Oktagon et le Bellator.

_MG_3567Car lorsque nous parlons de personnalités fortes, nous parlons de Carlo Di Blasi, Dominique Maraninchi et surtout Scott Coker, boss du Bellator, présent spécialement pour l’événement. Le promoteur américain a officialisé ce nouveau départ avec un événement à Turin dans les mois qui viennent (Carlo Di Blasi a promis une véritable révolution pour cette grande première). Fort de pics d’audience TV exceptionnels aux Etats Unis, le Bellator est une « grosse machine » qui va forcément amener des temps forts aux shows précédemment cités. Car il y aura des défenses de titres organisés en Europe lors de soirée où pieds-poings et MMA auront leur place sur la fightcard.

En observateur averti, Scott Coker aura forcément un oeil intéressé ce soir sur les combats qui se dérouleront au Palais des Sports Marcel Cerdan de Levallois. Même si pour l’instant il n’est pas question de juger les boxeurs sur leur seul capacité à « striker » (Frapper), l’américain pourra prendre la température et se faire une idée de l’impacte du Victory en France. Carlo Di Blasi a annoncé que les boxeurs vainqueurs ou auteurs de grands matchs seront présents au prochain Oktagon, show monstre en Italie.

Vous l’avez compris ; 2015 est clairement un virage pour le Victory qui sera proposé en 8 étapes pour l’année qui vient.

Carte des combats

Superfight
Jimmy Iftène (nc) vs Mimoun Zahafi (73,900kg)
Aiiman Al Radhi (65,800kg) vs Mohammed Galaoui (65kg)
Anissa Meksen (53,400kg) vs Maria Salomé Lobo (53,500kg)
Pavel Voronin (91,800kg) vs Pacome Assi (93,600kg)
Yetkin Ozkul (63,800kg) vs Medhi Zatout (63,700kg)
Freddy Kemayo (102,500kg) vs Abderahman Coulibaly (98kg)

Dragon Tournament -72,5kg
Demi-finale 1 . Kader El Kaamouchi (72,900kg) vs Mustafa Haida (72,100kg)
Demi finale 2 . Lucas Tomic (nc) vs Ian Alexander (nc)

Rhino Tournament -95kg
Demi-finale 1 . Tony Milanovic (94,600kg) vs Alexandru Burduja (94,700kg)
Demi-finale 2 . Igor Bugaenko (89,900kg) vs Claudiu Istrate (94,900kg)

Championnat du Monde WAKO Pro -72,5kg
Chingiz Allazov (71,800kg) vs Djimè Coulibaly (71,900kg)

Publicités
Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

Stéphane Susperregui reprend le chemin de la salle

Published

on

By

Privé du Glory 66 par un mauvais virus, Stéphane Susperregui avait été contraint au forfait. La nouvelle était terrible pour le basque et sa team qui avait fait une préparation optimale pour cette échéance qu’ils attendaient de pied ferme. Les nouvelles sont rassurantes puisqu’il reprend prochainement le chemin de la salle.

Rencontré au Zénith, son coach Sylvan Troitino est revenu sur la situation : « Stéphane a eût beaucoup de fièvre et perdu énormément de poids car il ne parvenait pas s’alimenter correctement. La situation est contrariante car nous avions fait une super préparation pour ce combat. Mais la santé du boxeur avant tout, il ne s’agissait pas de faire n’importe quoi.  » Sylvain Troitino a fait le choix de la raison car boxer amoindri n’amène rien de bon si ce n’est une mauvaise performance et un mauvais résultat à la clef.

Stéphane Susperregui est un sportif accompli qui retrouvera vite son niveau physique pour préparer son prochain combat. Force à lui et sa team pour le retour !

Publicités
Continue Reading

Infos

Vidéo : Garrido vs Benson, le combat

Published

on

By

Hier soir en Ecosse, le français Rénald Garrido affrontait Lewis Benson sur le distance de 8 reprises de 3 minutes. Fidèle à lui-même, le français a pressé son adversaire avec des frappes larges, Benson usant bien de son jab et de son jeu de jambe sans pour autant emballé la rencontre. Le français n’a pas été récompensé de ses efforts !

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best