Publicités
Connect with us

Reportages

Vacaris, héros du Trophée Des Étoiles 

Published

on

Le ring est ainsi, il livre sa vérité défiant des fois toute logique. C.est ce qui lui permet de connaître ce succès populaire auprès du grand public. Le public justement, celui de Gardannes, a vécu quelque chose d’intense, de fort comme seules les boxes pieds-poings ou non peut livrer.

Vacaris champion du peuple

Xavier Vacaris À vécu quelque chose de fantastique face à un adversaire dur au mal et terriblement dangereux en la personne de Yannick Mertens, vainqueur logique de ce combat. Xavier, leader d’une véritable fratrie, à donner la réplique, assurer le spectacle, fait peur mais à finalement fait l’unanimité auprès de tous. Véritable champion du peuple, il a surpris par son show d’entrée mais également sa fraîcheur physique qui trahi une préparation optimale sous la houlette de Francis Gimenez dont il faut saluer le travail. Ce combat a fait rire, a fait pleurer les jeunes de sa team forcément admirateur d’un coach formidablement humain. Il fallait être sacrément culotté d’affronter Yannick Mertens, véritable bûcheron aux frappes lourdes, sociétaire du Queensburry de Samir Mahjoubi que l’on ne présente plus. Yannick n’est pas tombé dans l’émotion, il a honoré son adversaire en livrant une très bonne prestation. En infligeant un décompte au francais, le Belge pensait avoir réalisé le plus dur mais le boss de VXS Production possède un Fighting Spirit à faire palir de jalousie nos cousins britanniques.

Xavier n’a jamais rien laché, se montrant même entreprenant jusqu’au bout. Le gong met fin au meilleur combat de la soirée et Yannick aura un beau geste de conclusion en remettant sa ceinture de vainqueur à Xavier Vacaris qui aura une belle déclaration : « La victoire n’est pas importante pour moi ce soir. Je me suis fais plaisir c’est l’essentiel. » Il ne pouvait en être autrement avec lui : pas de triomphalisme exacerbé, non de la joie certes mais avec son clan le sourire ayant pris la place de la concentration sur son visage.

Mircea casse les appuis

Claude Pouget a forcément apprécier la prestation d’Eduard Mircea, vainqueur du tournoi dédié aux -80kg. En s’imposant par deux fois avant la limite, le Belge du Queensburry  a démontré que le revers subi à Marseille ne pouvait résumer seul ses qualités pugilistiques. Disposant de Vincent Del Guerra et Sofiane Mwayembe, Eduard s’est appuyé sur des low-kicks de bucheron que l’on à l’habitude voir en Hollande. Mircea a prouvé qu’il avait sa place sur le devant de la scène pugilistique en France mais également en Europe charge à lui de concrétiser. Sofiane Mwayembe et Kevin Vellut ont offert eux-aussi un temps fort de la soirée dans ce qui constituait la première demi-finale du tournoi. Si le premier s’est imposé logiquement avec une boxe plus variée et une anglaise chirurgicale, le second a clairement progressé, structurant mieux sa boxe. Avec une quinzaine de combats à son actif, il a une belle de progression.

Mahieddine a pris son temps

Face à Sasa Polugic, Nordine Mahieddine a construit dans ce championnat d’Europe WAKO Pro. Après un avertissement sans frais sous forme de crochet, le marseillais a testé, jaugé puis foudroyé son adversaire sur un magnifique crochet au corps. Le français a exulté et prouvé une fois encore l’étendu de son talent quand il est en pleine possession de ses moyens. Nordine Mahieddine est le plus beau poids lourd français en activité et évidemment, le meilleur est à venir.

Ce qu’il faut retenir

Il faut retenir la puissance impressionnante d’Hassen Otman qui a brisé le fémur de son adversaire sur une frappe dans les jambes, la grande forme de Geoffrey Viviés expéditif face à Tarek Guermoudi. Il faut retenir aussi, le coup de Giovanni Gross qui s’est imposé sur un splendide coup de pied retourné au corps, la blessure qui a stoppé Yvan Sorel, l’électricité qu’il y a eut entre Wilson Varela et Nicolas Atmani  qui ont un peu perdu leur boxe dans une tentative d’explication musclée. Enfin ce qu’il faudra revenir, c’est que jamais Fabien Fouquet et Steve Magniez ne sont parvenus à se libérer dans ce match où Steve est reparti avec sa couronne européenne ISKA en imposant de belles séries des deux mains dans la dernière reprise.

Galerie photo 1, 2, 3, 4, 5, 6

Publicités
Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reportages

L’OYO Fight 3 enflamme Oyonnax

Published

on

By

Crédit photos Romain Girod La Team Akhlafa avait bien fait les choses samedi soir à Oyonnax. Le troisième opus du Oyo Fight a clairement tenu la route avec un engagement total de tous les combattants mais aussi une ambiance fantastique qui a largement contribué au succès de ce show. Assad Akhlafa, véritable chef d’orchestre de l’événement, avait les choses comme il fallait avec des rencontres équilibrés et du spectacle. Verdict une soirée généreuse et humaine qui donne envie de venir en famille et vibrer comme il se doit.

Victor Bordage avec le coeur

Victor Bordage c’était un peu le héros de tout un peuple samedi parce que toute la salle lui était acquise. Il retrouvait Nattakit Tippalawong, boxeur contre lequel il s’était incliné dans un premier match. Victor a pris sa revanche, au forceps car à l’image des autres boxeurs labellisé Akhlafa, les oppositions étaient rugueuses à souhait. Victor a du composer avec des low-kicks surpuissants, des genoux dévastateurs. Bordage y est aller avec le coeur, imprimant le rythme du combat. Ce combat s’est joué dans l’activité à mettre au crédit du français qui a été le plus actif il faut bien l’admettre. Néanmoins, les répliques lourdes de son adversaire ont eût pour effet d’équilibré à souhait la rencontre. Le verdict est aller logiquement en faveur de Victor qui signe un beau succès pour son premier combat de l’année 2019.

Pas de places au doute et des KO 

Samir Lakouiss et Zakaria Messaoudi n’ont pas laissé de place aux doutes en s’imposant tous les deux par KO respectivement face Gianluca Crepaldi et Frederico Agostino. Les deux hommes ont clairement fait lever le public qui a été important pour tous les combats. Il faut bien préciser que si l’enthousiasme a été fort depuis les tribunes, le respect a été total et c’est tant mieux ! Samir et Zakaria ont fait parlé la poudre et honoré comme il faut leur couleur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bilan positif pour les français 

En s’imposant 5 à 2 dans les combats internationaux (les adversaires venaient d’Italie et de Thaïlande), les boxeurs français ont clairement bien défendu le made in France. La team Akhlafa évolue bien et cela se ressent dans les prestations de ses athlètes qui ont donné l’envie aux pouvoirs publics d’apporter leur soutien pour les prochaines échéances. C’est ce que l’on appelle une soirée réussie !

 

Publicités
Continue Reading

Infos

TKR 3 : Hendouf et Berthely soignent leur fin d’année !

Published

on

By

Ahmed Zalegh voulait marqué le coup avec un tournoi et un choc aussi fou qu’offensif, aussi généreux que passionnant. A en croire le public présent, le TKR troisième du nom a tenu toutes ses promesses et s’est inscrit dans la lignée des éditions précédentes.

Humain, terriblement humain face à Chinghiz Allazov, Mohamed Hendouf a prouvé quelle était sa faculté à rebondir dans une épreuve qui lui correspondait « pugilistiquement » parlant. Le belge aime le combat à mi-distance, l’épreuve de force où il peut laisser exprimer cette agressivité qui le caractérise. Verdict une victoire aux points puis une avant la limite dans deux affrontements épiques voir dramatique. Car le quatuor retenu avait tout pour offrir ces instants venus conclure cette année 2018 qui a définitivement assis le pieds-poings vers une tournure offensive et un peu moins technique. Clairement, le spectacle a été assuré par Mohamed Hendouf, Wilson Varela,  Mathieu Tavares, Amier Abdulahad qui méritent amplement un coup de chapeau.

Christian Berthely a lui aussi soignée cette fin 2018. Face au très solide et très rugueux Mickael Lopes Da Veiga, « Titi » a fait parlé la poudre. Après un premier décompte, le protégé de Pascal Arène a mis fin au match sur un enchainement droite-gauche en ligne magnifique. A noter l’attitude de Christian qui a attendu de connaître l’état de santé de son adversaire avant de savourer cette victoire.

Publicités
Continue Reading
Advertisement

Évènements à venir

Jan
27
dim
2019
Jour entier Warriors Night X @ Centre événementiel
Warriors Night X @ Centre événementiel
Jan 27 Jour entier
Warriors Night X @ Centre événementiel
  MT 5x3mn -72kg Mohamed Souane (Fra) vs Kongjak Por Pao In (Tha) MT 5x3mn -75kg Ibrahim Kanoute (Fra) vs Fahmangkorn Sithpasuk (Tha) MT 5x3mn -63,500kg Mehdi Zeghdane (Fra) vs Lookman Fonjangchonburi (Tha) MT 5x3mn[...]
Fév
2
sam
2019
Jour entier Muay Thai Attitude 7 @ Cosec Pablo Néruda
Muay Thai Attitude 7 @ Cosec Pablo Néruda
Fév 2 Jour entier
Muay Thai Attitude 7 @ Cosec Pablo Néruda
P 100kg 2x5mn Karrar Hammodi (Fra) vs Rachid Metlouti (Fra) K-1 79kg 3x3mn Alassane Sy (Fra) vs Elijah Bokeli (Fra) K-1 76,200kg 5x3mn Mickael Lopes Da Veiga (Fra) vs Milan Kratochvila (Slo)* MT 50,800kg 5x3mn[...]
Fév
9
sam
2019
Jour entier La Nuit Des Combattants @ Salle Polyvalente
La Nuit Des Combattants @ Salle Polyvalente
Fév 9 Jour entier
La Nuit Des Combattants @ Salle Polyvalente
K-1 NC 3x3mn Mohamed Galaoui (Fra) vs Sylvain Chambaudry (Fra) KB NC 5x2mn Frédéric Kowatz (Fra) vs Patrick Madisse (Fra) Publicités
Fév
16
sam
2019
Jour entier K-1 Event 12 @ Salle Omnisport
K-1 Event 12 @ Salle Omnisport
Fév 16 Jour entier
K-1 Event 12 @ Salle Omnisport
Programme à venir Publicités
Fév
23
sam
2019
Jour entier GFTC 4
GFTC 4
Fév 23 Jour entier
GFTC 4
FC -65kg 12x2mn Yoann Portailler (Fra creusotin) vs Vladylav Melnyk (Ukraine)* FC -60kg 3x2mn Jérémy Marchionna (Fra) vs Gary Mcdonnel (Irl) FC -75kg 10x2mn Mehdi Kada (Fra) vs Peter Carr (Irl)** FC -50,500kg 10x2mn Chafia[...]
Jour entier Stars Night 2018 @ Salle Maurice Piot
Stars Night 2018 @ Salle Maurice Piot
Fév 23 Jour entier
Stars Night 2018 @ Salle Maurice Piot
Programme à venir Publicités
Mar
9
sam
2019
Jour entier Fight Stadium 4 @ Dojo départemental
Fight Stadium 4 @ Dojo départemental
Mar 9 Jour entier
Fight Stadium 4 @ Dojo départemental
  Publicités
Jour entier Glory 64 – Strasbourg @ Salle Rhénus
Glory 64 – Strasbourg @ Salle Rhénus
Mar 9 Jour entier
Glory 64 - Strasbourg @ Salle Rhénus
Carte provisoire K-1 -55kg 5x3mn Anissa Meksen (Fra) vs Tiffany Van Soest . Title fight K-1 -95kg 3x3mn Michael Duut (Hol) vs Donegi Abena (Hol) K-1 +95kg 3x3mn Mohamed Abdallah (All) vs Daniel Skvor (Tch)[...]

Best