Qu’elle démarre fort cette saison 2018 – 2019 ! Après le Battle of Saint Raphaël et ses chocs de Badri Rouabhia, c’est le Trophée des Etoiles de Christian Barret qui apparait sur l’agenda le 22 septembre prochain à l’Arena du Pays d’Aix. Et clairement, le promoteur aixois place le curseur de plus en plus haut. Deux tournois, plusieurs chocs internationaux mais également un championnat du Monde ISKA où Karim Ghajji défendra son titre.

Trophée Des Etoiles 2018 : Ghajji en main event

Karim Ghajji, idole de tout un peuple

On ne présente plus Karim Ghajji. Il a déjà tant fait dans ce pieds-poings que le moindre recoin de France connaît le meldois (ndlr : habitant de Meaux). Au-delà du boxeur, c’est un homme formidablement humain empreint d’un fair play à toute épreuve mais également un fighting spirit inébranlable. Multiple champion du Monde, il connaît parfaitement les rouages du ring et ses pièges impitoyables. Il est l’archétype même du champion humble et disponible pour son public mais redoutable pour ses opposants. Engagé dans le main event face à l’italien Enrico Carrara, Karim revient au K-1 après un interlude victorieux en pancrace. Et forcément, il vient pour tout donner !

Deux tournois et du beau Monde !

Deux ! Pas un mais deux tournois sont proposés chez les -67kg et les -72kg. Deux catégories relevés et riches en terme de talents. Il faut bien admettre  que Christian Barret a soigné le matchmaking avec la présence de Jimmy Vienot, nakmuay hors norme qui est bien décidé à poursuivre l’aventure en K-1. Sa seule présence est une plus value non négligeable pour cet événement exceptionnel qui se déroulera dans une enceinte magnifique. Evidemment, en matière de tournoi rien n’est simple mais nous vous invitons à parcourir le programme pour comprendre l’impact que va avoir le Trophée Des Etoiles sur le calendrier de la nouvelle saison. 

Aurieng revient avec de l’ambition

Fabrice Aurieng est un poids lourd essentiel à sa catégorie. Lui aussi a déjà écrit de belles choses en pieds-poings mais également en boxe. Et le marseillais revient avec de l’ambition. Celle de démontrer que quand lorsqu’il veut quelque chose il l’obtient. En l’occurence, la victoire est son seul objectif, Hassen Otman est prévenu. « Big boy » est un boxeur d’expérience, un pugiliste de talent qui participera allègrement au succès de ce TDE où les chocs ne vont pas manquer.

Des superfights pimentés

Avec Yannis Karabournalis, Thibault Vedel, Kevin Velut et Adelino Boa Morte, Christian Barret aurait pu proposer un troisième tournoi que l’on aurait qualifié de fou. Les quatre hommes sont des sanguins, solides et généreux mais finalement, ce sont deux chocs qui sont proposés. Tristan Bénard sera lui aussi de la partie face au portugais Anas Mouktader El Kabir. Il lancera ainsi sa saison dans un show qui affiche 11 combats pros ! Tout un programme.

Programme

K-1 B Thomas Lanteri  (Nice) vs Dorian (ABC Gréasque) 67kg
K-1 A Sofiane El Haloua (Team TMB375) vs Jonathan Guiriatto (BC Simiane) 71kg
Demi finale
K-1 Pro Karim Jabri (VXS Niglo) vs Tarek Guermoudi (Phenix Trets 67kg
Demi finale
K-1 Pro Zaid Albadoui (FBC Nimois) vs Grégoire Gottardi (Toulon) 67kg
Demi finale
K-1 Pro Arman Ambaryan (Belgique) vs Wilson Varela (France) 72kg
Demi finale
K-1 Pro Youssef Assouik (Danemark) vs Jimmy Vienot (France)             72kg
K-1 Pro Yannis Karabournalis (Team Vichi) vs Thibault Vedel (Team Yaz) 80kg
Finale
K-1 Pro Jabri ou Guermoudi vs Albadoui ou Gottardi 67kg
K-1 Pro Fabrice Aurieng (France) vs Hassene Otman (Maroc) +95kg
K-1 Pro Adelino Boa Morte (Portugal) vs Kevin Velut (France) -78kg
K-1 Pro    Anas Mouktader El Kabir (Portugal)    vs Tristan Bénard (France) 60kg
Championnat du Monde ISKA
K-1 Pro Enrico Carrara (Italie) vs Karim Ghajji (France) -76kg
Finale
K-1 Pro Ambarayan ou Varela vs Assouik ou Vienot 72kg
Publicités