Connect with us

Infos

Toussaint Andarelli, boucler la boucle

Published

on

santuJe n’ai jamais été pour les retours sur un ring sans doute parce que je n’ai jamais connu le haut niveau en tant que boxeur. Mais un homme m’avait fait changé d’avis : Osman Yigin. Lui aussi voulait boucler la boucle et il a l’a fait avec la manière.

Toussaint Andarelli veut lui aussi fermer ce chapitre de sa vie même si finalement il n’en aura jamais fini avec le ring. Coach et promoteur de la Corsica Cup, les activités n’ont pas manqué. C’est ainsi !

On naît boxeur, on ne le devient pas. C’est ce qui se passe par la suite qui fait la différence entre les plus aguerris et ceux qui vont vivre leur passion. Le champion corse porte sur ses épaules cette lourde responsabilité qu’on les précurseur dans leur domaine. Montrer la voie n’est jamais simple et c’était encore plus vrai à l’époque de « Santu » qui a eût le privilège de disputer un championnat du Monde de kick boxing devant les caméras de TF1. Un fait sans précédent et unique qui démontre l’envergure de Toussaint, fierté de tout un peuple qui lançait ce jour-là bien des vocations. Quel doit être le bonheur que le sien de voir des boxeurs comme Cédric Colombo, Jean Jacques Calistri, Cédric Panizzi etc…. qui ont suivi le chemin dans leur club respectif. Santu a clairement suscité des vocations et observé le respect de tous à son égard.

Toussaint Andarelli va retrouver le ring dans quelques mois, le démon étant là, il a fait le choix de s’en nourrir pour cet ultime affrontement dans les règles de l’art. Le virus qui le pousse à être  entre les cordes est intense et fort chez cet homme de défis qui n’a jamais perdu de vu l’essentiel des boxes pieds-poings ou non : la passion. Car c’est bien la passion qui anime cet homme depuis plusieurs décennies. La question du raisonnable ou pas ne se pose pas chez Andarelli. L’homme est entier ; il a pris le temps de choisir, peser ce qui est bien ou pas pour lui. Ce rendez-vous là, c’est un peu avec lui-même qu’il le fait car il n’a rien à prouver, tout a déjà été fait, dit, écrit.

Dans quelques mois, il retrouvera les siens pour un dernier soir où l’adrénaline galvanise, où il devra trouver ses repères sans Armand Vannuci (à droite sur la photo), son illustre entraîneur qui avait tenu la distance à deux reprises face au redoutable Sugar Ray Robinson. Cette soirée sera particulière ; annonciatrice de la fin d’un parcours, elle sera aussi le début d’une nouvelle vie.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

Nuit Des Champions 2019 : Moussadak défie Gongora ceinture NDC en jeu !

Published

on

By

Ça va vite pour Sarah Moussadak et même très vite. Après 3 combats au Glory (2 victoires, 1 défaites), elle défie Emma Gongora le 16 novembre prochain, ceinture NDC en jeu (le titre est détenue par la marseillaise).

C’est un match inédit et inattendu que proposent ici Erick et Anthony Roméas. Ce sera même la seule rencontre féminine de la soirée. Les deux boxeuses ont combattu samedi avec deux résultats différents : victoire par arrêt médical pour Emma, défaite aux points pour Sarah. C’est une rencontre intéressante entre deux boxeuses au parcours différent.

Gongora est la plus expérimentée des deux. Elle connaît bien le Palais des sports et son ambiance particulière. Moussadak va découvrir un lieu mythique du pieds-poings français. Et combattre à Marseille n’est jamais aisé.

Moussadak sait ce qu’elle veut. C’est une boxeuse de tempérament qui comble son manque d’expérience par un fighting spirit à toute épreuve. Est-ce que sera suffisant pour s’imposer en terre phocéenne ? La réponse se fera le 16 novembre prochain face à une boxeuse qui ne lâchera pas sa ceinture comme ça !

Continue Reading

Infos

Louna Boxing : Tarik Benahmed doit déjà confirmer !

Published

on

By

C’est une règle sur le ring : lorsque ton parcours est vierge de défaite, tu es attendu à chaque combat et à chaque combat tu dois confirmer. Tarik Benahmed en a déjà pris conscience à une époque où tout va très vite. Le 19 octobre à Château Arnoux, il sera au centre des discussions et des intérêts.

Auteur d’un baptême du feu probant chez les pros, il va disputer sa deuxième sortie à ce niveau. Face à l’italien Ricardo Barreto, il va disputer sa première rencontre chez les élites. Il va donc passer un test pouvoir tester une autre école. L’Italie a clairement évolué ces dernières années avec un nivellement par le haut des boxeurs italiens qui n’hésitent plus à se frotter aux meilleurs européens et les battre.

C’est une réalité qu’il ne faudra pas négliger sous peine de déconvenue profonde pour le protégé de Mohamed Amara. Chaque match réserve son lot d’incertitudes et le hasard n’a pas sa place. Malgré son jeune âge, Tarik le sait et prend chaque adversaire au sérieux. Preuve d’une certaine maturité nécessaire dans ses projets ambitieux.

Continue Reading

La radio

Evénements

Aucun événement trouvé !

Best