Le 14 octobre prochain, Cédric Castagna participera comme tous les ans depuis sa création, au Tk2 World Max 2017. Le marseillais qui fait d’ailleurs partie de l’organisation est LE pilier par excellence du show marseillais qui fait partie de l’histoire du pieds-poings français.

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur Cédric qui a réalisé une belle année 2016 et s’est imposé dans le seul combat qu’il a disputé en 2017. Si ses débuts son loin, le marseillais est un phénomène de longévité comme on dit. Mais Cédric plus que n’importe qui sait que la relève pousse et pas seulement dans sa team avec Anthony Recio. Il affrontera Karim Jabri dont on dit le plus grand bien même s’il a connu un début d’année difficile. Jabri est un boxeur vaillant et très volontaire qui ne doute pas sur le ring. Evidemment c’est une confrontation intergénérationnelle dans les règles de l’art. Un combat où l’expérience est confrontée à la jeunesse.

C’est un vrai test pour Karim Jabri mais également pour Cédric Castagna avant une échéance qui devrait beaucoup de bruit. Le marseillais est un homme de challenges, il l’a prouvé tout au long de ce combat. Il a l’expérience pour ce genre de match et clairement son parcours sera un atout précieux pour lui.

Cette soirée sera symbolique pour Anthony Recio aux côtés de son mentor en haut de l’affiche. C’est presque une passation de flambeau entre les deux hommes qui ne s’affronteront jamais, ils sont liés comme des frères par le ring qu’il partage depuis longtemps. Alors Recio, actuellement dans le Top 5 chez les -67kg, sera opposé au nîmois Zaid Al Badaoui du Full Boxing Club nîmois de Jean Marc Colomer. Pour l’anecdote, ce dernier est un pionnier du pieds-poings à Nîmes où il a partagé sa passion auprès de nombreux boxeurs.

Recio – Al Badaoui sera un combat bouillant, entre deux hommes bouillants, il faut s’attendre à beaucoup de générosité. Anthony est le plus aguerri des deux protagonistes ce qui le place en position de favori même s’il devra resté méfiant devant la puissance de frappe de Zaïd.

Le TK2 ne serait rien sans son tournoi. Une fois encore, l’épreuve à élimination directe est proposée avec un certain Wilson Varela, boxeur marseillais qui a signé 3 succès en 3 rencontres depuis le début de l’année. C’est un athlète extrêmement surveillé même s’il faut le rappeler, il ne compte qu’une dizaine de combats en pieds-poings.

Publicités