Fabien Fouquet aime le défi, c’est même une ligne de conduite pour lui. Qu’importe le résultat, il se relève constamment pour aller de l’avant, se nourrissant de toutes les situations pour apprendre et se performer.

Le 12 juillet, il présente The Faboulous Fight, sa première organisation qu’il veut à son image mais également généreuse. Une partie de la recette sera reversée à Sourire à la vie et Guérir d’un cancer, deux structures qui combattent cette maladie. Le parrain de la soirée sera l’illustre Christophe Tendil qui est un des rares boxeurs à avoir atteint le haut niveau en pieds-poings et en boxe.

Au programme du pieds-poings mais également du catch, une volonté de Fabien de proposer un événement original dans une région où les sports de ring sont très implantés. Fabien explique de manière très large son projet : « Depuis mon plus jeune âge, les sports de combats me passionnent… Enfant hyperactif, je n’ai pas eu la possibilité d’évacuer toute mon énergie !!! C’est a l’âge de 17 ans que j’ai pu commencer mon apprentissage dans les arts martiaux. Enfant perturbé, je rêvais à l’âge de 9 ans, dans ma chambre d’enfant, de participer à des compétitions de karaté. L’hyperactivité n’était pas connue dans les années 80 et chez moi, cet état a créé beaucoup de problèmes. Continuellement dans la recherche d’une relation avec mon père, j’ai suivi une scolarité assez médiocre. Un certain mal-être s’est installé en moi, grandissant chaque année créant une rupture avec ma famille, m’amenant à vivre et dormir dehors

Cette période de ma vie fut la plus dure mais la plus constructive. Dormir dans la rue, quitter la réalité jour après jour, m’a plongé dans une détresse intense et un chemin sombre…
Paradoxalement ce fut le début de ma vie !!!! Quand on touche le fond, au plus bas, on peut que remonter !!! Ma détermination, ma force, mon courage, mon amour à réussir ma vie est né de tout ca… affronter n’importe qu’elle situation afin de réussir et aller la où je le voulais…

Le parcours de vie, l’expérience, affronter avec succès l’adversité nous construisent et nous font devenir les hommes que nous sommes aujourd’hui… avec de grandes valeurs du cœur…
C’est donc à l’âge de 24 ans que ma vie a réellement commencée après ces épreuves très dures.Première compétition à l’âge de 25 ans, je décroche deux titres de champion France amateur en 2007 et 2008, puis deux titres de champion de France semi-pro et pro en 2012 et 2014.Mon titre de champion d’Europe arrive l’année suivante en 2015 pour essuyer par la suite deux échecs à deux championnats du monde…
Etre champion du monde, c’est l’objectif fixé il ya 12 ans et depuis, j’ai tout mis en œuvre pour arriver à l’atteindre et il me reste donc cette dernière marche à gravir2013, c’est l’arrêt de mon activité d’artisan en maçonnerie pour entreprendre une reconversion dans le domaine sportif. La reprise de mes études a été la première chose importante à faire et en 2014 j’obtiens le Brevet Professionnel des sports de contact suivi du Diplôme d’Etat sur le perfectionnement d’un sportif et actuellement en formation pour obtenir le Diplôme d’Etat Supérieur mention directeur sportif et événements sportifs.c’est une première édition , un test pour moi , je dépose un brevet pour la marque « The Faboulous Fight » . L’objectif c’est d’apprendre le métier d’organisateur qui est pas facile pour perfectionner mon concept au fur et à mesure des années… C’est un gala amateur avec deux combats pro. L’objectif c’est de réaliser dans quelque année 5 combat pro de folie avec des combats de catchs avec des mec de la W.E. »

Historique de l’événement

Deux combats pros sont à l’affiche mettant aux prises, deux locaux, Mathis Djanoyan et Jean Daniel Wolny opposé respectivement à Deniz Demirkapu et Billel Messaoudi. Ce sont des boxeurs de tempérament qui sauront amener leur pierre à l’édifice du succès. Le 12 juillet sera festif à souhait avec également un spectacle de danse, un DJ

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -60kg
Mathis Djanoyan vs Deniz Demirkapu

Superffight . K-1 rules . 3×3 mn . -86kg
Jean Daniel Wolny vs Billel Messaoudi

Gréasque

Publicités