Crédit photo : Facebook Yoan Benbedra

Yoan Benbedra le sait : il défie un combattant qui est en pleine ascension et à qui tout réussi. C’est un challenge, Yoan le sait mais il connaît les règles et il est lui-même un combattant à prendre très au sérieux. Il est dans sa discipline qu’il connaît parfaitement

Comment vas-tu ?

Très bien !

Peux-tu te présenter au public ?

Je m’appelle Yoan Issa Asensio Benbedra, ,je suis combattant en sanda. J’aime les sport de combats en général, j’ajouterai que j’aime beaucoup les art martiaux.

Comment occupes-tu les derniers jours avant le combat ?

Je continue à m’entraîner.

Tu es opposé à Fares Ziam Takedown Fighting Championship, que connais-tu de lui ?

Je ne connais pas mon adversaire, je sais que c’est un bon combattant donc on va faire le nécessaire.

Quel regard portes-tu sur son parcours actuellement ?

Je pense que mon parcours enfin je l’espère et si Dieu le veut, n’est pas terminé. J’ai encore quelques années à tirer avant de prendre ma « retraite », disons que dans l’ensemble je suis satisfait mais il me manque quelques chose…

Quel regard portes-tu sur le TFC ?

Je pense que le Takedown Fighting Championship n’a rien à envier aux autres organisations. Connaissant personnellement l’organisateur, je sais qu’il va mettre le paquet pour mettre en avant les combattants et c’est tout à son honneur.

A quel combat tu t’attends ?

Un bon combat, dur !

Qu’as-tu envie de dire à Fares ?

A samedi !

Que peux-tu promettre au pubic ?

Je lui promets un beau spectacle !

Quelques mots pour finir ?

Je remercie les organisateurs d’avoir fais appel à moi pour la ceinture. Je remercie mon entraîneur Grégoire Ducerf, tous les jours que Dieu fait de consacrer du temps et de la patience à m’entraîner sans lui je n’en serai pas là , ainsi que Sacha et Jeremy du Fight and Co Académie car sans eux je n’aurai pas pu travailler dans de bonnes conditions. Je remercie également Patience Kutenda, mes frérots Romain Bissol, Jérôme Boutin et Rodrigo Alamos qui répondent toujours présent lorsque j’ai besoin d aide pour m’entraîner ou autres. Merci à eux pour tout, sans vous tous je ne serais rien.

Publicités