Publicités

Superfight #4 : Cédrick Peynaud, l’homme à battre

Cédrick Peynaud va défendre son titre le 24 novembre prochain. Le parisien revient pour nous sur cette échéance mais nous livre son langue de bois une analyse sans concession sur son parcours et ses aspirations.

Comment vas-tu ? Salut Jérôme, je vais très bien merci

Tu vas disputer de nouveau un tournoi au Superfight 4. Tu as remporté celui de l’édition précédente, tu viens de gagner le partouche Kickboxing Tour. Le tournoi est devenu une spécialité ? Je ne dirais pas que ce soit ma spécialité, mais cela me convient car je sais m’adapter et pendant un tournoi il faut savoir s’adapter au différente situation que l’on peut rencontrer, changement d’adversaire de dernière minute, blessure etc… Sur 11 tournoi où j’ai participé j’en ai remporté 8 donc je dirais que cela me réussit bien lol.

Est-ce que tu es celui qu’il faut battre le 24 novembre prochain ? Evidement je suis l’homme à battre, car je suis le vainqueur de la précédente édition, donc le champion et tout le monde veut battre le champion.

Quelques mots sur la soirée en elle-même ? C’est une très belle soirée à venir, avec une super organisation, je remercie beaucoup Mourad et Aïssa pour m’avoir permis de me réaliser dans ces soirées. Ce sont des personnes que je connais depuis plusieurs année avec lesquels nous faisions déjà des échanges, c’est un plaisir pour moi de pouvoir faire le spectacle dans leur soirée.

Tu réalises de grandes performances en pieds-poings comme en boxe et le paradoxe c’est que l’on ne te voit pas dans les grands circuits où les grands événement hexagonaux. Comment tu l’expliques ? Alors pour ce qui est dû pieds-poings, je suis actuellement champion du monde en Kick Boxing, K1 et Full Contact de la même fédération ISKA. Avec ma victoire au Partouche Kickboxing Tour, je réalise un parcours de 3 ans sans avoir perdu un seul combat, (je remercie Kader Marouf de m’avoir permis d’y participer cette année). Ma team et moi sommes ouvert à toute les propositions de combat.
Pour la petite anecdote, en 2015 j’ai été approché par le GLORY qui avait lieu à Bercy. Prévenu seulement 2 semaines avant et étant déjà programmé dans une soirée à Charleville Mézières pour un combat, titre de champion du Monde de kick boxing en jeu que Yacine Berrabah m’organisait. Je le remercie au passage car avec lui et monsieur Calvez Jean Pierre, ce sont les 2 seules personnes qui m’ont donné la chance et m’ont permis de devenir champion du monde en l’organisant, sans oublier bien sûr mon entraîneur Philipe Magnol en organisant des galas avec le peu de moyen qu’il avait.
J’ai refusé la proposition du GLORY car j’étais engagé avec Yacine ; ma team et moi avions donner notre parole pour sa soirée, et GLORY ou pas quand on donne sa parole on se doit de la respecter.
Maintenant en étant la plus grande organisation de kickboxing au monde, le GLORY se doit de recruter les meilleurs combattants au Monde. Sans exagéré, je pense faire partie des meilleurs combattants de la planète, étant invaincu en 3 ans. De plus, je suis champion ISKA, la fédération sous laquelle le GLORY se fait, je pense que j’ai ma place dans cette soirée. Il faut arrête l’es copinage et parler vraiment sport.

Et pour la boxe ? Pour ceux qui est de l’anglaise, j’avais débuté il y a quelques années et venant du pieds-poings nous avions rencontré des difficultés notamment dans les décisions arbitrales qui nous ont déclaré perdant ou donnaient match nul pour des combats gagnants. Je me souviens même d’un combat, où la décision avait été litigieuse, l’organisateur m’avait déclaré que je n’avais pas besoin d’être champion car je l’était déjà en pieds-poings, il pensait peut être que je m’étais mis à l’anglaise seulement pour travailler mes poings mais ils se trompaient, la preuve mon parcours aujourd’hui. Ce système nous avait déçu et nous avions mis de coter l’anglaise. Et depuis 3 ans nous avons remis le couvert mais en prenant une licence au Luxembourg. Cela marche très bien ! Nous sommes en contact avec l’international, ce qui m’a permis cette été de disputer un titre WBA continental à Londres.
Je pense aussi que les médias sont des outils essentiels pour pouvoir mettre en avant les boxeurs. En France nous sommes en retard et je n’apprend rien en disant ça.

En conclusion ? Avec 119 combat en pieds-poings je suis en plein tournant de ma carrière avec la boxe anglaise et j’aimerai finir ma carrière en pieds-poings par de gros combats. Je veux prouver au monde entier que je mérite ma place parmi l’élite. Car je suis en place en boxe anglaise nous préparons de grands projets et pour pouvoir performer à 100% je me dois de me mettre à fond dedans car pratiquant 4 discipline à haut niveau je ne peux me permettre de naviguer entre elles. Ne serais ce que pour le respect des organisateurs, du public et pour pouvoir donner le meilleur de moi même.

Est-ce que la situation pourrais-te faire évoluer uniquement en boxe ? Je compte me diriger totalement vers la boxe anglaise mais j’aimerais prouver ma place parmi les meilleurs en pieds-poings.

Quel message tu aimerais faire passer aux grandes organisations ? (Il s’adresse au Glory) Vous êtes là meilleure organisation de kick boxing au monde, vous vous devez de recrutez les meilleurs, je comprend que les contact sont importants mais là je vous parle sport.

Programme

Championnat d’Europe ISKA . Kick boxing . 5x3mn . -61kg
Nicolas Hulin (France) vs Hassan Arquiquil

Superfight . Muay thai . 3x3mn . -53,500kg
Delphine Guénon (France) vs Cindy Silvestre (France)

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . -53,500kg . -71kg
Zakarian Hovic (Time Fight Gym) vs Cosmin Tutu (Académies des Boxes Villejuif)

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . -81kg
Karim Belhadda (Team ASKB Mureaux) vs Lamine Niang (KFBC)

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . -72kg
Nathan Issaad (Team OGB) vs Karim Kondua (KFBC)

Tournoi Time Fight . K-1 . 3x3mn . -65kg

Cédrick Peynaud (Team Cenvint)
Guillaume Pascal (Team OGB)
Suliman Vazeilles (Team ASKB Mureaux)
Kamal Aousti (Team Alamos)

Informations

Superfight IV
Date : 24 novembre 2018
Horaire : 17h00
Lieu : Théâtre Rutebeuf
Adresse : 18 allée Léon Gambetta
Ville : 92 110 Clichy

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top