Publicités

Stars Of Thai Boxing : Sidy Barry est prêt !

Pour cette interview, nous sommes allés à la frontière belge nous plonger au cœur même de la Team Domingos implantée dans cette ville depuis 30 ans. Une salle bien connue dans la région car de nombreux clubs y viennent fréquemment avec leurs combattants pour des entrainements physiques et du sparring sous l’œil avisé de José Domingos. A l’approche de l’importante échéance, c’est à l’écart dans le vestiaire que Sidy BARY a répondu à nos questions.

p1000969

Bonjour Sidy comment vas-tu ?

Bonjour à vous, je vais bien merci.

Peux-tu te présenter au public ?

Je suis âgé de 27 ans et je suis originaire de St Quentin (02), je boxe depuis maintenant 8 années, comme beaucoup de jeunes j’ai essayé pas mal de sports y compris un peu de foot. Et puis un jour par hasard dans le quartier, j’ai commencé la boxe en suivant les autres.

Comment es-tu arrivé à la Team DOMINGOS ?

A l’époque on peut dire que j’étais instable, d’ailleurs après une chute en moto, je n’allais quasiment plus m’entraîner et comme je n’avais pas de voiture, Edmond PETIN mon ami et entraîneur m’a pris sous son aile et m’a suggéré de l’accompagner en semaine quand il allait dans la salle de José à Wervicq Sud pour des entraînements spéciaux afin de préparer les autres combattants. Malgré les 130 kilomètres de distance, je fus séduis par l’ambiance et la qualité des cours. Malgré toutes les disparités (niveau, nationalité, origine sociale, …) chez José on vient pour apprendre et pour boxer le tout avec une cohésion exceptionnelle.

Tu vas disputer un championnat d’Europe de K1 chez toi à Comines, qu’est-ce que cela t’évoque ? 

C’est mon premier titre important et c’est surtout l’aboutissement du travail pour y accéder. C’est un peu comme un rêve qui va se réaliser surtout dans cette catégorie et pour une ceinture I.S.K.A.

Est-ce que c’était un objectif pour cette année 2017 ?

NON on ne peut pas dire que c’est spécialement un objectif, disons que c’est une opportunité et je fais pleinement confiance en José et Edmond surtout que l’an dernier ne fut pas ma meilleure saison (petites blessures, …).

Que connais-tu de ton adversaire ?

Je ne sais pas grand-chose sur lui mais je me doute qu’il n’est pas dans le ranking I.S.K.A. par hasard et je me prépare en conséquence sans rien prendre à la légère.

Tu as un message pour lui ?

Sincèrement, avec respect et modestie, je souhaite que nous fassions un bon fight à la hauteur de l’enjeu.

Tu auras les faveurs du public : pression ou motivation ?

C’est une grosse pression car je suis plus à l’aise quand je boxe à l’extérieur. J’ai un profond sentiment avec la crainte de décevoir mes amis et les supporters.

D’ailleurs à quel genre d’accueil tu t’attends ?

C’est une question piège car à Comines la Team Domingos est implantée depuis 30 ans avec toujours de beaux gala. De plus, beaucoup de combattants du club passent en première partie et en soirée. Je m’attends donc à une ambiance de folie typique à notre région et à son public exceptionnel. Rien que tous les gamins du club qui à eux seuls risquent de faire du bruit !!!

Justement, quel regard portes tu sur le reste du programme ?

Cela sera une grande fête et je suis franchement ravi pour tous les « potes » du club et ceux de chez Georges Domingos que nous soyons à l’affiche du gala. Tout comme Christophe ELVIRA disputer une ceinture Européenne ISKA dans cette soirée est d’autant plus valorisant.

Y-a-t ‘il des « noms » que tu aimerais affronter cette année ?

De but en blanc, je ne peux pas répondre à cette question, et pour l’heure attendons de voir le 11 février. Après je laisse le soin à José de gérer cela ensemble tout en sachant toutefois que je me prépare pour affronter les meilleurs en 70 kgs quand bien même si initialement ma catégorie de prédilection était en 67 kgs. Je vais donc me faire une place et ensuite on verra.

Que peut-on te souhaiter pour 2017 ?

Une très bonne santé avec de beaux combats.

Et ton mot de la fin ?

Je dédie cette interview à Edmond Petin et José Domingos tout en remerciant toutes les personnes qui m’ont accompagnée dans mon parcours sportifs. Sans oublier un amical clin d’œil sportif à tous les entraîneurs car sans vous aucun boxeur ne serait sur un ring.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités