Publicités
Connect with us

A la une

Stars Night fever !

Published

on

Après la Saturday Night Fever (ndlr : la fièvre du samedi soir) qui révéla, l’acteur américain John Travolta, le public français va découvrir la Stars Night Fever, avec le programme proposé par Mohamed Amara le 24 février prochain à Vitrolles. Avec l’expérience et une certaine sérénité, le promoteur vitrollais a encore concocté un programme qui va justement mettre la fièvre à la salle Maurice Piot qui en a vu en matière de combat. Cette édition 2018 est peut être la plus explosive de l’histoire de la Stars Night. Amara a fait appel à l’expérience et la jeunesse pour chacun des 11 matchs pros prévus. Depuis quelques mois, la période de transition se confirme entre les générations : « les jeunes » veulent la place « des vieux » ce qui donne des matchs débridés à souhait.

Un vrai spectacle

La Stars Night n’échappera pas à cette règle et on peut même dire que Mohamed accentue cet esprit-là. Chacun des protagonistes va devoir pourtant mériter cette édition en allant chercher la victoire avec panache et générosité. Aucun, aucun des acteurs programmés ne doit ignorer cela ! L’accepté c’est adhérer à l’idée de ce que doit être un grand show pieds-poings à l’heure actuelle : familial et spectaculaire ce qui implique des valeurs fortes comme celle du respect de soi, de l’adversaire et du public.

En cela, le casting est intelligent car Amara a fait appel à des teams connus pour justement insuffler le goût de l’effort mais également l’envie de bien faire les choses chez leurs athlètes.

Stars Night fever !

Castagna, chef de file

Cédric Castagna reste un fer de lance dans cette région marseillaise qu’il connaît. Sa mission est multiple le 24 février ! Il y a d’abord ce championnat du Monde face à Daniel Puertas, un challenge conséquent face à un des meilleurs européens actuellement. Et ce combat ne sera pas simple pour le marseillais qui affiche un palmarès qui plaide pour lui. L’espagnol est un vrai gladiateur qui fait le ménage à chacun de ses combats, remportant avec une facilité déconcertante le pourtant très relevé Partouche Kickboxing Tour. C’est un match à l’ancienne entre un boxeur qui veut tirer sa révérence dans quelques mois et un jeune loup aux dents longues.

La mission de Castagna est multiple car comme il l’a toujours endossé, il y a ce devoir d’exemplarité qui lui sied à merveille depuis tant d’années. La nouvelle génération doit pouvoir prendre exemple sur Cédric qui devra pour cela sortir un grand match. Le peut-il ? Bien sur ! Ses détracteurs n’ont eût qu’a ronger leur frein depuis quelques temps. La réponse de Cédric s’est faite sur le ring et avec la manière.

Yvan Sorel, le bouillant Yvan Sorel

S’il a un coeur gros comme et qu’il a fait de l’aide auprès des « minots » un vrai sacerdoce, c’est toujours un combattant redoutable, d’une intelligence folle, capable de s’adapter à toutes les situations. Face à lui le parisien Joel Kouadja de la Atch Academy, un boxeur qui affiche 8 combats MMA. S’il affiche plusieurs revers, il n’a pas hésité à venir affronter Sorel sur ses terres, ce qui trace un portrait du bonhomme qui n’est pas du genre à se dérober. Vous vouliez de l’ambiance, vous en aurez. Ce combat Marseille – Paris est un classique comme le sont les oppositions footballistiques enre l’OM et le PSG. Tout est dit !

En un mot comme on sent, la ligne directrice de cette Stars Night est clairement de donner du plaisir au public mais également de se placer parmi les grands shows incontournable du pieds-poings français.

Vitrolles en ébullition

Il y a des matchs comme ça qui n’ont finalement pas besoin d’explication. Del Guerra – Karabournalis, Fouquet – Zeghad, Ketaieb – Vivies, Moutfi – Fiorenti, Serodes – Ben Mohamed, Velut – Redaouia, Pignolo – Boussaha, Benard – Thiel, Amanville –  Hamdoune ! Rien que ça ! Ces matchs sentent le feu et l’insouciance. Aucun calcul ne sera fait, avec ce type de confrontation, nous sommes dans le dur, le volontaire, l’envie de vaincre à tous prix. Et si vous en doutez et bien venez vérifier le 24 février. Il y aura des fins prématurées parmi ces rencontres, c’est une certitude. Les absents auront tort il faut se le tenir pour dit ! Pour certains d’entre eux il s’agira de prendre sa revanche, pour d’autres de marquer les esprits en s’imposant ou en confirmant le premier succès obtenu. Tout un programme !

 

Récapitulatif

  • Cédric Castagna vs Daniel Puertas
  • Vincent Del Guerra vs Yannis Karabournalis
  • Fabien Fouquet vs Karim Zeghad
  • Hakim Ketaieb vs Geoffrey Vivies
  • Ahmed Moutfi vs Djany Fiorenti
  • Arthur Serodes vs Laoiri Ben Mohamed
  • Kevin Velut vs Afid Redaouia
  • Yvan Sorel vs Joel Kouadja
  • Tristan Bénard vs François Thiel
  • Marion Amanville vs Issam Hamdoune
  • Mickael Pignolo vs Yazid Boussaha
Publicités
Continue Reading

A la une

Fight Night Saint Tropez : une carte à jouer pour Susperregui

Published

on

By

Fight Night Saint Tropez : une carte à jouer pour SusperreguiEngagé dans le tournoi des -105kg, Stéphane Susperregui a clairement une carte à jouer malgré un déficit de poids puisqu’il évolue chez les -95kg. Que cela ne tienne, il est dans l’esprit de l’épreuve où finalement , l’esprit du tournoi est bien présent. Car dans ce genre d’épreuve, il s’agit avant tout de se tester, de voir de quoi on est capable pour pouvoir s’imposer.

Un défi de poids et de talent

Si chacun dans ce quatuor à des qualités intrinsèques, Susperregui a pour sa part l’expérience de ce challenge. Il a remporté par le passé, une des étapes du Le Banner Series dans la division reine donc autant dire que ce ne sera pas une découverte en soi. Il sait gérer les adversaires plus lourds que lui quand au fait de disputer plusieurs combats dans la soirée, il a déjà remporté plusieurs épreuves similaires dans sa carrière. Métamorphosé physiquement, il applique plus facilement désormais les consignes de son coach Sylvain Troitino. Et cela se ressent dans ses coups également, preuve en est de son dernier fight face à Mikhail Tiutereev qui n’est pourtant pas le premier venu. « Ippo » a franchi un cap, preuve s’il en est que l’on apprend à tout âge lorsque l’on se remet en question. C’est une belle leçon que donne ici le basque qui est dans les meilleurs dispositions à l’approche de ce tournoi.

Logiquement favori !

Stéphane Susperregui est le favori de ce tournoi. Il a déjà battu Arnold Oborotov et Pavel Voronin par le passé. Il connaît bien les deux boxeurs qu’il peut affronter au premier tour en plus du colossal Wladimir Toktasynov. Néanmoins il n’y a pas deux matchs identiques face à un même adversaire, le français le sait. Là aussi il en est un bel exemple puisqu’il avait pris sa revanche face Danilo Illunga lors de l’édition précédente de la Fight Night Saint Tropez. Il sait donc quelle sera la détermination de chacun de ses opposants car Wladimir n’est pas non plus un tendre dans son genre. « Le métier » sera essentiel dans ce tournoi, il sera même un atout de poids pour Susperregui qui n’a pas caché son ambition d’aller très haut dans les mois qui viennent et ça commence pour la Fight Night !

Récapitulatif

Championnat du Monde WKN . Kickboxing orientales rules . 5x3mn . -79,400kg
Yohan Lidon (France) vs Yoann Kongolo (Suisse)

Championnat du Monde WKN . K-1 rules . 5x3mn . -64,400kg
Mallaury Kalachnikof (France) vs Laetitia Madjène (France)

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . +105kg
Grégory Tony (France) vs Frédéric Sinistra (Belgique)

Eighty One Tournament . K-1 rules . 3x3mn . -80kg

♦Abdallah Mabel (France)
♦Cyril Benzaquen (France)
♦Giuseppe De Dominico (Italie)
♦Erik Matejovski (Slovaquie)

Tournoi . K-1 rules . 3x3mn . -105kg

♦Stéphane Susperregui (France)
♦Arnold Oborotov (Lethonie)
♦Pavel Voronin (Moldavie)
♦Wladimir Tok (Allemagne)

Publicités
Continue Reading

A la une

Glory 55 : Cédric Doumbe, en route pour le titre !

Published

on

By

Glory 55 : Cédric Doumbe, en route pour le titre !Cédric Doumbe n’est décidément pas un boxeur comme les autres. Après avoir pris et défendu le titre au Glory tout en gérant seul sa carrière, il devient peu à peu évident que le circuit de Pierre Andurand ne peut pas se passer du français, loin de là. Charismatique à souhait, Doumbe a su s’appuyer sur une communication parfois « borderline » mais qui a fait le « buzz ». En homme d’intelligence, le français s’adapte au situation et a opéré une métamorphose dans sa préparation qui fait de lui un boxeur redoutable.

Scheinson, une victime selon Doumbe

Le 20 juillet prochain, Cédric Doumbe affrontera l’argentin Alan Scheinson, battu par Karim Benmansour lors de son premier combat au Glory. Il affiche deux victoires en 5 sorties dans le circuit, s’est incliné face à Murtel Groenhart et Thongchai Sitsongpeenong deux boxeurs battu par le français. Autant le dire, les choses seront corsés pour l’argentin qui a pu voir que « Doumced » reste sur un KO fantastique. Il a eût droit à sa dédicace sur la page Facebook du français qui l’annoncé comme sa prochaine victime. Malgré le palmarès de ses adversaires, Scheinson n’a jamais été mis KO au Glory une donnée qu’il ne faut pas perdre de vue pour Cédric qui connaît bien ce genre d’adversaire prêt à tout.

En route vers le titre

Il est difficile de croire que Cédric ne soit pas sur la route du titre, c’est impensable. Sa victoire face à Thongchai est un signal fort lancé aux dirigeants du Glory qui ont bien compris l’impact que peut avoir le sociétaire du Queensburry sur le circuit. Ce Doumbe là est irrésistible parce que frappeur mais aussi technicien. Evidemment cela passe par un succès avec la manière dans un combat où il est ultra favori. En confirmant dans un modus operandi similaire à celui de Lyon, Doumbe sera plus que jamais prêt pour affronter le tenant du titre, Harut Grigorian pour une seule raison. Il est le plus à-même de battre le champion de sa catégorie.

Victoire impérative pour Pinto

Victor pinto va disputer son 6ème combat au Glory dans le même événement. Avec un parcours affichant 2 victoires, 3 défaites, le français sait que dans ce genre de compétition, la victoire est impérative pour perdurer. Son adversaire, l’américain Nate Richardson, affiche 1 victoire, 1 défaite dans cette catégorie des -65kg.

Programme

Glory 55
Championnat par interim . 85kg Alex Pereira (c) vs. Yousri Belgaroui
Championnat . 65kg Massaro Glunder vs. Kevin VanNostrand
70kg Elvis Gashi vs. Nick Chasteen
65kg Victor Pinto vs. Nate Richardson
Superfight Series
77kg Cedric Doumbe vs. Alan Scheinson
120kg Junior Tafa vs. Anthony McDonald
55kg Sofia Olofsson vs. Tiffany van Soest
85kg Joe Taylor vs. Jacob Rodriguez
70kg Itay Gershon vs. Trevor Ragin
65kg Asa Ten Pow vs. Justin Greskiewicz

 

Publicités
Continue Reading

Partenaires

Best

Battle of Saint Raphaël 6 Groupe Facebook Twitter Instagram Pinterest Google+ Tumblr