Connect with us

Infos

Savate Boxe Française : Léger double la mise, Girodias en un round !

Published

on

Il y a quelques jours, le Lamantin (Martinique) accueillait deux finales mondiales de savate boxe française. Kanelle Léger et Cyrielle Girodias avaient rendez-vous avec le public martiniquais, deux ans quasiment jour pour jour après un sacre.

Les deux femmes sont adeptes du fameux « on ne change pas une équipe qui gagne  » car les deux se sont imposés avec la manière sous le regard de leurs coachs, Jérôme Huon et la légendaire Nancy Joseph.  Les deux femmes ont rempli leur contrat en prenant un nouveau sacre mondial (le deuxième pour Kanelle, le troisième pour Cyrielle). Les deux amies dans la vie ont analysé pour nous leur prestation en détail et sans langue de bois !

Cyrielle Girodias : « Quand à moi je m attendais à ce que le combat ne soit pas très engagé : la Croate avait jeté l’éponge contre moi (à la 1ere seconde) lors de notre combat de qualification en juin dernier en Croatie. Je pense donc qu’elle me craignait d’avance mais je ne suis pas pour autant arrivée les mains dans les poches. Je me suis préparée intensément à cette finale : avec mon coach Slimane, nous avons beaucoup travaillé les pointes piquées, les directs en lignes et les chassés. Et Jérôme Huon qui me connait tout aussi bien m’a fait retravaillé ces mêmes coups juste avant de monter sur le ring. Ce qu’il appelle LES BASES !
Le combat est allé très vite. Je ne m’attendais pas à avoir si peu d’opposition. J’avais une telle énergie en moi que je me suis précipitée sur mon adversaire.. quand je revois la vidéo j’ai l’impression de voir un animal (moi) se jeter sur sa proie comme s’il n avait pas mangé depuis des mois ! On a tous une part animalité en nous, ce que Victor Senastiano (préparateur mental de l’équipe de France) appelle le totem de férocité. Personnellement, je me sens proche de la louve lorsque je suis sur le ring. Le soucis c’est que samedi soir dernier la louve a pris le dessus sur le boxeuse et m’en a fait oublier toute ma technique… si j avais su mieux dompter cette animal je n’aurais pas mis ces horribles crochets de cow-boy et j’aurai construits d’avantage avec des enchaînements en jambes. Et ma fameuse droite en ligne serait passée toute seule si j avais été moins pressée.
Je vais néanmoins garder en memoire le résultat à défaut de me satisfaire de ma prestation.
En tout cas je garderai un souvenir encore plus beau que la finale précédente : l’organisation de Titi et Kanelle a vraiment été exceptionnelle, l’ambiance plus que conviviale, le coaching de Jérôme et Nancy Joseph au top (pour ne rien changer ). D’ailleurs je les remercie une fois de plus de nous avoir accompagné humainement et sportivement pour cette finale. »

Kanelle Léger : « Je m’attendais pas à ça. Je m’attendais à moins de difficulté. A partir du moment au je suis rentrée au vestiaire, je me suis concentrée et j’étais dedans.  Avec ses parades tibiales, j’ai eu du mal à enchaîner mes combinaisons. Au niveau du coaching j’ai écouté à la lettre je suis restée concentrée sur tout le combat à part quand le public a crié à la 3ème reprise je suis aller chercher la férocité. A la fin de la 2ème reprise quand mon coin me dit il faut aller au combat car la on perd et de boxer pendant 2 minutes ça m’a fait peur. Jérôme Huon et Nancy Joseph l’on vu. Ils m’ont demandé de faire une minute à fond avant de gérer mais surtout il fallait que je la fasse douter. J’ai fais ce qui était demandé.
J’avoue que j’écoute Nancy dans le coin. Quand elle a été compté, il y a de nouvelles consignes qui m’ont été donné mais je n’ai pas assez appuyé mes coups, je pensais que ça ne passera pas. J’ai kiffé avec le public seulement quand j’ai retiré les gants.
Sinon de mon combat je suis déçu je pensais être plus efficace. C’était différent de 2015 je suis moins aller au combat à part quand Jérôme me l’a demandé car c’était nécessaire.
Mon spécial est passé je suis contente dommage que ce soit qu’une seule fois. Lors de mon premier titre j’avais travaillé en zone haute, samedi soir, c’était surtout le pied bas et médian. Je suis assez déçu sur ça. Je n’ai pas encore revu la vidéo en tous cas merci à Nancy et Jérôme de m’avoir géré comme il fallait. Ce n’était pas simple pour moi et je ne voulais pas perdre. »

Continue Reading

Infos

Spartiates 2 par la team Sorel

Published

on

By

Demain (ndlr : samedi 20 juillet) à partir de 13h30, la team Sorel propose la deuxième édition des Spartiates Days. Cet événement est une véritable rencontre entre personnalités politiques, sportives ou télévisuelles et la population qui pourra découvrir ces différents domaines d’activités dans la joie et la bonne humeur.

La gratuité de ce rendez-vous est un beau signal envoyé et met à nue la volonté d’Yvan Sorel de connecter ou de laisser connecté les habitants de son arrondissement. Côté personnalités, Souleyman Diawara (Football), Antonin Portal (Télévision), Yvan Sorel ( MMA) ou encore Lisette Narducci maire de l’arrondissement seront présents pour ces quelques heures d’échanges. Une belle initiative à mettre au crédit de la Team Sorel motivée comme jamais à l’idée de proposer cette deuxième édition.

Etant ouvert à tous, ce Spartiates deuxième du nom devrait connaître un vrai succès puisque différentes initiations sont au programme mais également des chateaux gonflables et plusieurs surprises.

Continue Reading

BSR7

Battle of Saint Raphaël 7 : le retour de Yoann Ha Van

Published

on

By

Crédit photo : Guillaume Souvant – www.guillaume-photographe.com Yoann Ha Van n’a plus boxé depuis plusieurs années. Par choix, il a rompu avec la compétition mais pas avec le ring. Jamais loin des boxeurs de l’AJSR quand ils sont entre les cordes, celui qui était considéré comme un vrai phénomène à son époque est toujours resté au contact. Et comme souvent, il est difficile de ne pas céder aux chants des sirènes appelant à un retour aux affaires.

Ce sera fait le 14 septembre prochain au Battle of Saint Raphaël 7. Yoann va faire son retour face au très prometteur Mahrez Saoudi. C’est un retour ambitieux car le jeune Mahrez (Academie des Boxes de Villejuif) vient de prendre le titre de champion de France en K-1. Il laisse également entrevoir de belles promesses pour l’avenir.

Ha Van connaît bien ce genre de contexte et de nombreux exemples durant la première partie de son parcours. A deux reprises, il a été en mesure ouverture de la Nuit Des Champions où il s’est imposé par KO1 face à Heddy Boukhelf. Il a ensuite affronté Kamel Jamel contre lequel il avait livré un combat dantesque. Yoann est fait de ce bois-là ! Le ring est un défi permanent parfois de manière plus intense que d’autres.

Son retour est une bonne chose même si pour cela, il faut s’affirmer d’entrée. Devant les siens, le protégé de Badri Rouabhia va vouloir se transcender et retrouver des sensations uniques face à un adversaire prétendant à la victoire comme lui. C’est un match qui promet et qui ne manquera pas d’intérêt !

Continue Reading

Evénements

Aucun événement trouvé !

Best