Publicités
Connect with us

Actualité

Salahdine Parnasse domine Artur Sowinski au KSW 43

Published

on

Salahdine Parnasse domine Artur Sowinski au KSW 43Par Mika La Pologne est définitivement un pays qui compte au niveau pugilistique avec deux soirées d’envergure international organisé ce week-end. Du DSF Kickboxing au KSW 43, le public polonais en a eût pour son argent. Et les français ont apporté leur pierre à l’édifice.

Du Kickboxing le vendredi, du MMA le samedi !

La Pologne a vécu un gros week-end de fight avec pour commencer, le DSF Kickboxing qui mettait à l’honneur ce vendredi Yohan Lidon face au jeune espoir local, Kamil Ruta. (Le résultat fut malheureusement soldée par une défaite au points pour le Bucheron. Voir l’article précédemment paru dans nos colonnes) Jérôme Le Banner, était initialement prévu au programme, mais ce dernier n’a malheureusement pas pu combattre à cause d’une déchirure musculaire. Geronimo devait affronter l’ancienne star du KSW, Marcin Rozalski. Le KSW justement à eu lieu ce samedi dans l’enceinte surchauffé de Wroclaw avec le combat de Salahdine Parnasse en point d’orgue.

A la conquête de la ceinture pour Parnasse

Salahdine Parnasse revient au KSW suite à ses débuts réussis en décembre dernier face à Lukasz Rajewski (7-3)
Le Français affrontait lors de cette 43ème édition l’ancien champion featherweight de l’organisation, Artur Sowinski (18-10).
Encore une fois, Salahdine devait être grand car quand on se retrouve à combattre dans une organisation Polonaise, face à un combattant Polonais, et de surcroît en Pologne, la marge d’erreur est très mince. Et bien Salahdine Parnasse a fait preuve encore une fois d’une maturité surprenante vu son jeune âge, en remportant la victoire par décision unanime.
A seulement 20 ans, le poids plume français fait maintenant incontestablement figure de prétendant pour la ceinture de sa catégorie.

KSW 43 : Les résultats

Lors du Main Event de la soirée, le double champion de l’EFC, Dricus Du Plessis, a ajouté un nouveau titre à son palmarès en s’imposant face au Croate Roberto Soldic pour le titre des poids mi-moyens. Dans le co-main event, l’ancien lutteur olympique Damian Janikowski remporte une belle victoire par KO dés le premier round face à l’Anglais Yannick Bahati.

Roberto Soldić vs- Dricus Du Plessis
Victoire decDu Plessis par KO au deuxième round.

Damian Janikowski vs- Yannick Bahati
Damian Janikowski vainqueur par TKO au premier round.

Michał Andryszak vs- Philip de Freis
Philip de Fries vainqueur par TKO au premier round.

Artur Sowiński vs- Salahdine Parnasse
Salahdine Parnasse vainqueur à l’unanimité des juges.

Michał Michalski vs- David Zawada
David Zawada vainqueur par soumission

Łukasz Chlewicki vs- Norman Parke
Norman Parke vainqueur à l’unanimité des juges.

Kamil Selwa vs- Antun Racić
Antun Racić vainqueur à l’unanimité des juges.

Publicités
Continue Reading

Actualité

No Limit IV : le coup de gueule de Brahim Asloum

Published

on

By

No Limit IV : le coup de gueule de Brahim AsloumAlors qu’il devient peu à peu un promoteur qui fait bouger les choses en matière de noble art en France, Brahim Asloum doit hélas composer avec une déconvenue d’importance : il n’y aura pas de championnat de France des welters le 27 juillet prochain au Cannet. En effet, Yannick Dehez ne remettra pas son titre en jeu face à José Gomez dans ce qui devait être un duel d’invaincus. Voici le communiqué de presse publié par Brahim Asloum, aucune réponse n’a été faite en revanche de la part de Yannick Dehez.

Communiqué de presse

Nous sommes au regret de vous informer que le Championnat de France entre Yannick Dehez et Pepe Gomez ne pourra se tenir au Cannet. Pour justifier son forfait, le clan Dehez a invoqué une blessure à la main en envoyant à l’appui cette photo (celle du haut). Dommage car tous les éléments étaient réunis pour faire de ce Championnat de France entre 2 invaincus une très belle affiche qui tranche avec le niveau habituel des Championnats de France.
Le problème, c’est que la photo envoyée par le clan Dehez pour justifier le forfait est un grossier fake, copié sur google et provenant d’un article médical vieux de plusieurs années (lien vers les photos) !
Nous déplorons ce genre de comportement indigne, ce manque de courage et de transparence. C’est ce genre d’attitude et de procédé qui nuit terriblement à la boxe professionnelle en France.
C’est de surcroît un manque total de respect pour son adversaire José Pepe Gomez qui prépare ce combat depuis 2 mois, qui a reculé ses vacances et engagé beaucoup de frais en transport et sparring-partners pour être à la hauteur de l’évènement.
Après avoir fait croire qu’il acceptait de relever le défi pour une bourse très avantageuse, Yannick Dehez préfère renoncer et préserver son palmarès vierge de défaite construit face à des adversaires à sa main.
Malgré cette dérobade, il jouit d’une impunité totale. Il est toujours champion de France et il a 6 mois pour choisir l’adversaire qui lui convient.
Ainsi va la boxe en France …

Brahim Asloum

Programme

Championnat du Monde espoir WBC . Middleweight . Christian Mbilli (France) vs Ramon Aguignaga (Mexique)
Superfight . Super welterweight . Dylan Charat (France) vs tba
Superfight . Light heavyweight . Mathieu Bauderlique (France) vs tba
Superfight . Super middleweight . Louis Toutin (France) vs tba
Superfight . Super lightweight . Renald Garrido (France) vs Virgile Degonzaga (France)
Superfight . Super welterweight . Maxime Gilli (France) vs tba

Publicités
Continue Reading

Actualité

Massinissa Hamaili au K-1 World GP

Published

on

By

A peine sorti d’un combat victoire expédié à la première reprise à la Tatneft Cup que Massinissa Hamaili sait déjà quelle est sa prochaine confrontation. Le 24 septembre prochain, il se rendra au Japon pour participer au K-1 World GP dans la nouvelle catégorie des -90kg.

Massinissa Hamaili au K-1 World GP

A la conquête des japonais

Le pensionnaire du Hennion Gym va découvrir la Saitama Super Arena Community Arena et la ferveur du public japonais qui adore les combattants comme Massinissa Hamaili, ce qui n’a pas échappé à Alan Kermorvan qui est à l’origine de la présence d’Hamaili dans ce circuit. Ce dernier est connu pour son jusqu’au-boutisme entre les cordes. C’est un véritable samouraï qui donne sans compter. Lors de son retour, nous avons pu nous rendre compte qu’il a gardé sa puissance de frappe qui devrait lui permettre de faire des étincelles chez les -90kg, cette nouvelle catégorie que proposent les organisateurs japonais qui font tout de même la part belle aux boxeurs nippons avec 6 représentants (réserve fight compris).

Massinissa Hamaili au K-1 World GP

Dans la peau du favori

De toute évidence, le tournoi est assez ouvert même si s’imposer au Japon n’est jamais simple. Il faut en faire beaucoup et ce n’est parfois pas suffisant. Mais Massinissa est un boxeur d’expérience qui a déjà relevé de nombreux défis. Même s’il n’est qu’à l’amorce de son retour, sa victoire en Russie démontre qu’il a travaillé dur pour ça. Charge à lui de concrétiser ses ambitions par une victoire dans quelques semaines.

Récapitulatif

K-1 World GP . Quart de finale . 3x3mn . 1Ex . -90kg
OD-ken (Japon) vs  Sino-calymmien (Iran)

K-1 World GP . Quart de finale . 3x3mn . 1Ex . -90kg
K-Jee (Japo) vs  Brian Mikugurasu (Etats – Unis)

K-1 World GP . Quart de finale . 3x3mn . 1Ex . -90kg
Hitoshi Sugimoto (Japon) vs Andre Growth (Royaume-Uni)

K-1 World GP . Quart de finale . 3x3mn . 1Ex . -90kg
Makoto Uehara (Japon) vs Massinissa Hamaili (France)

K-1 World GP . Reserve fight . 3x3mn . 1Ex . -90kg
RUI (Japon) vs Taichi Furuta (Japon)

Publicités
Continue Reading

Partenaires

Best

Battle of Saint Raphaël 6 Groupe Facebook Twitter Instagram Pinterest Google+ Tumblr