Publicités
Connect with us

A la une

Saint Tropez 2018 : le programme au complet

Published

on

                                        Billetterie                                         

Olivier Muller et Vincent Pelat viennent de lancer le compte à rebours qui mènera jusqu’au 4 août, date officielle de la Fight Night Tropez 6ème du nom. Les deux hommes donnent un virage particulièrement offensif à show avec casting aussi musclé qu’une grande production hollywoodienne à sensations fortes.

Un programme de dimension

Saint Tropez 2018 : le programme au complet

Avec deux tournois, un championnat du Monde WKN et un choc dans la division reine, les grandes lignes du scénario concocté par l’organisation tropézienne sont tracées. Chaque choix a été minutieusement réfléchi pour donner une fight card explosive. Tous les boxeurs retenus sont connus pour leur propension à démontrer leur qualité de manière assez généreuse entre les cordes.
Il y a de la dimension dans ce programme avec deux tournois internationaux dans des catégories alliant puissance et technique.
Il y a de la dimension avec ce championnat du Monde qui est tout simplement une des plus belles affiches offertes par le pieds-poings féminin.
Il y a de la dimension avec un choc chez les lourds, opposition de styles dans les règles de l’art.

Redoutables et redoutées

Laetitia Madjène est une boxeuse qui s’est illustré récemment au Kunlun Fight. Sous l’impulsion de Stéphane Cabrera, elle s’est illustrée dans le circuit chinois malgré une rocambolesque comme seul le pays de la grande muraille peut en offrir. Finaliste privé de finale, Laetitia est restée fidèle à ses principes a poursuivi son ascension. Dans le même temps, Mallaury a électrocuté ses adversaires quand elle ne les usaient pas avec des frappes de bucheron. Finaliste du Girls Power 5. Elle impressionne à chacun de ses combats de part la détermination mais également l’envie dont elle fait preuve.
La résultante de cette confrontation est multiple ! Ce sera du 100% fight empreint de la vieille école à une époque où les meilleurs s’affrontaient sans s’éviter. Ce championnat du Monde avec une visibilité sans précédent pour le pieds-poings féminins qui a grand besoin d’une telle exposition médiatique. La Fight Night Saint Tropez est un show hors du commun, prisé comme jamais et qui motive un peu plus les athlètes qui y sont conviés. Ce qui a souvent donné lieu à des joutes endiablées et volontaires.

8 guerriers et deux tournois

Que ce soit à -80kg comme à -105kg, les deux quatuors retenus ne manqueront pas d’intérêt. La célèbre règle d’un fauteuil pour 4 prétendants prend ici tout son sens. A 80kg, Yohan Lidon a démontré une fois de plus qu’il était toujours présent. Auteur d’un KO fantastique chez lui à Saint Priest, le bucheron sera chez lui à Saint Tropez où sa côte de popularité est optimale. Bien sur qu’il y a Cyril Benzaquen, Giuseppe De Dominico et Erik Matejovski et les incertitudes qui tournent autour d’un tournoi. Il y a de nombreux facteurs à prendre en considération comme la blessure ou le facteur chance. Il en sera de même chez les -105kg à la différence prêt que le KO pourrait bien mettre tout le Monde d’accord. Arnold Oborotov est l’homme à battre. Auteur d’un tournoi expéditif à Troyes, il est plus que ses comparses l’homme de ce genre d’épreuves puisqu’il en rapporté plusieurs essentiellement en France. Arnold a surement en tête l’envie de retrouver Stéphane Susperregui quelques années après l’avoir croiser. Si le basque s’était imposé, chacun a signé un parcours probant par la suite. « Ippo » est invaincu à Saint Tropez même si ici il évoluera dans une catégorie peu usuelle pour lui. Pavel Voronin et Wladimir Tok complète ce carré explosif avec la même ambition que les deux boxeurs précédemment cités, à savoir gagner. Ce tournoi-là, il est terrible !

L’expérience des hommes forts

Saint Tropez 2018 : le programme au completGrégory Tony a remporté deux fois le K-1 Marseille (épreuve reconnue jadis par les dirigeants japonais de ce circuit mythique). Il a également deux finales à son actif, un titre de champion de France en boxe, des victoires face à des hommes comme Alexei Ignashov, Errol Zimmerman, François Botha, Daniel Ghita etc… Tous ses résultats lui offre le respect qu’il mérite. A 39 ans, Greg veut continuer de se faire plaisir et cela passe par une confrontation avec Frédéric Sinistra. Le belge est un boxeur de tempérament, un bouillant comme ont dit même s’il sait donner de son temps pour celles et ceux qui, frappés par les accidents de la vie, le sollicite pour différents actions. Opposé physiquement, il n’en demeure deux boxeurs expérimentés qui connaissent parfaitement la loi du ring et ce qu’ils doivent y faire !

Fight card

Championnat du Monde WKN . K-1 rules . 5x3mn . -64,400kg
Mallaury Kalachnikof (France) vs Laetitia Madjène (France)

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . +105kg
Grégory Tony (France) vs Frédéric Sinistra (Belgique)

Tournoi . K-1 rules . 3x3mn . -80kg

Yohan Lidon (France)
Cyril  Benzaquen (France)
Giuseppe De Dominico (Italie)
Erik Matejovski (Slovaquie)

Tournoi . K-1 rules . 3x3mn . -105kg

Stéphane Susperregui (France)
Arnold Oborotov (Lethonie)
Pavel Voronin (Moldavie)
Wladimir Tok (Allemagne)

Publicités
Continue Reading
Advertisement

Facebook

Partenaires

Best