En collaboration avec Francis Gimenez

Ahh l’examen de la pesée. Au Japon c’est tout un cérémonial que de passer sur la balance pour la vérification du poids des boxeurs. Giovanni Gross l’a passé sans difficulté, preuve d’un vrai professionnalisme du français qui est connu pour sa rigueur quand il s’agit du poids.

Le passage sur la balance effectuée, le compte à rebours est désormais lancé jusqu’au combat. Ce sont les premiers instants de frisson, ces moments où l’ont commence à vivre le combat, que l’on soit boxeur, coach ou simple spectateur. Dans quelques heures, Grosse va retrouver la ferveur japonaise, particulièrement généreuse mais toujours empreinte de respect. Au pays du Soleil Levant, le boxeur est un héros surtout quand il donne tout. Le public japonais raffole des boxeurs jusqu’au-boutiste mais également de ce qui sont capables de prouesse technique.

De ce côté, ils seront servis car Giovanni offre à chacun de ses combats un large panel de techniques de la première seconde à la dernière. Evidemment, il lui faudra insister beaucoup plus que son adversaire c’est une règle.

Le compte à rebours est lancé disions-nous ! Il faut désormais patienter pour savoir si le français prendra une deuxième couronne mondiale dans une deuxième catégorie. Ce serait un moment significatif dans sa carrière qui plus est au Japon qu’il affectionne tant. Le plus dur est fait pour Giovanni et son coach Francis Gimenez que l’on remercie encore pour sa collaboration. Même si en définitive, attendre ce n’est pas ce qu’il aime le plus.

A plusieurs kilomètres de ses bases, il sait qu’il peut compter sur le soutien du public pour cette échéance qui pourrait bien être annonciatrice de belles choses en cas de victoire.

Récapitulatif

Championnat du Monde ISKA . K-1 rules . 5×3 mn . -55kg
Eisaku Ogasawara (Japon . 54,950kg) vs Giovanni Gross (France . 55kg)

Korakuen Hall

Publicités