Publicités
Connect with us

Infos

Le mûr : Qu’il nous a manqué ce Power Trophy !

Published

on

Crédit photo : Nathan

Le ton était finalement donné bien avant que la soirée se déroule avec la vente de toutes les places disponibles. Le Power Trophy était attendu par son public, nostalgique des ambiances folles de Chateaurenard. Gilbert Donati et Nicolas Bouisson ont réussi le pari de cette délocalisation qui fût un succès total. Cette première collaboration entre les deux homes a fonctionné à merveille et placé la ville d’Orange parmi les villes en devenir du pieds-poings français. Nous n’oublions pas Attila Racz qui fût le trait d’union entre la Hongrie et la France ; il a su sélectionné les combattants qu’il fallait pour assurer le spectacle mais également une réplique redoutable.

Le succès de ce Power Trophy tourne autour justement de la qualité des oppositions proposées mais également d’un show prenant en dehors du ring. L’ouverture de la partie pro fût captivante à souhait et on en vient à regretter de ne pas voir cet événement dans le fameux théâtre antique d’Orange. C’est une perspective à étudier, c’est une évidence car le lieu se prête formidablement à des joutes pugilistiques modernes. Et le maire d’Orange, Jacques Bompard n’a pas été insensible à la proposition du journaliste de Canal+, Philippe Velghe qui a noté que finalement la salle était trop petite en guise de clin d’oeil. Le premier des citoyens a apprécié le spectacle offert par les plus jeunes mais également les plus aguerris. Il ne peut en être autrement.

Car les acteurs de la soirée ont tenu leur rang et leurs engagement de donner tout même si rien n’est jamais parfait sur le ring. Nicolas Atmani avait donné le ton de cette soirée en offrant une belle partition qui lançait comme il faut l’élite, bien inspiré. Et finalement, Jérémy Ragazzacci et Johan Tkac ont enfoncé le clou avec un match fantastique en 4 rounds car le corps arbitral dans son ensemble et Gabriel Laruffa, superviseur de la confrontation, se sont appuyés sur le règlement pour propulser les deux hommes vers un quatrième acte logique. Ragazzacci a été tout simplement impérial face à Tkac frappeur hors pair qui envoie son adversaire au tapis sur un crochet magistral. Tour à tour, les combats ont livré leur lot de sensations fortes. Thibault Rey a lui aussi apporter sa pierre à l’édifice face à un Achraf Athmani entreprenant à souhait. Fidèle à lui-même, Rey a pressé avant de faire craquer. Usant avec des frappes lourdes, Rey a signé un succès logique qui rappelle combien il est redoutable à mi-distance.

Qui se plaindra du fight entre Sébastien Pace et David Elszaszer (Hongrie) ? Personne ! Le français monstre de puissance, s’est montré vaillant face à un adversaire redoutable qui a su construire, user notamment avec ses genoux pour pousser le coin du français à jeter l’éponge. Le mot d’ordre était simple sur cette soirée : envie.

Car de l’envie il en fallait pour aller chercher sa victoire. De l’envie il en fallait à Jonathan Challut face au très prometteur Alex Gonkzi (Hongrie). Ce dernier est un petit phénomène qui avait rater son examen de passage à la Stars Night. Rapide, précis, il a infliger deux décomptes à son adversaire qui va pourtant , ne jamais lâcher, trouvant même plusieurs faille. Il y a des défaites qui vous font grandir et Jonathan devra s’inspirer de ce combat pour la suite.

La France s’est imposé dans cette confrontation avec la Hongrie. Mickael Pignolo est de ceux qui ont donné un point. Revenant aux affaires, l’arlésien voulait bien faire et s’est parfois un peu emballé. Physiquement au top, il lui faudra évidemment quelques combats de plus pour revenir à son meilleur niveau. Force est de tout de constater qu’il en a sous le pied, imprimant un rythme infernal à son com back qui lui tenait à coeur. Karim Bidouch a pour sa part fait l’essentiel : gagner. Face à un opposant compliqué à boxer, il a fait le choix de l’intelligence et briser les appuis du hongrois, solide pour le coup. Quelque peu frustré par cette opposition, le français voulait prendre du plaisir, le ring en a décidé autrement.

Et puis vainc Giovanni ! Il l’a voulait cette ceinture Giovanni Gross, il l’a voulait tant. Face à un véritable bloc en la personne de Laszlo Zoke, il a fallu être patient ou presque. Car ce back fist dans la première donnait le ton de ce match. Down, Laszlo n’est pas venu figurer, ni participer, il vient chercher une couronne mondiale ! Les coups de genoux plein fer n’ont que pour résultat une envie croissante d’en découdre. Il faut se reconcentrer côté français car en face c’est dangereux. Ca peut faire très mal ! Mais « Gio » n’est pas là par hasard. Ce genre de matchs, il en a fait encore et encore, il le sait. Ca va venir ! Dangereux avec ses poings, c’est pourtant sur une jambe qu’il va s’appuyer pour mettre fin au débat. Il devient le nouveau champion du Monde ISKA chez les -55kg. Cette victoire le conforte dans sa position de numéro 1 français de la catégorie c’est un fait. Plus que jamais, le Japon lui tend les bras, il le doit. Giovanni Gross est sans aucun doute l’homme le plus à-même de bousculer la hiérarchie nippone.

Cette confrontation a clos une soirée qui a fait du bien. S’appuyant sur des valeurs d’humanisme et de générosité, il va falloir tout de même patienter quelques mois avant de retrouver le Power Trophy. C’est la seule ombre au tableau !

Publicités
Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

Cyril Benzaquen en boxe le 9 février !

Published

on

By

Dans quelques semaines, Cyril Benzaquen retrouvera le ring pour un combat de boxe. Le 9 février, il retrouvera le Dôme de Paris dans une production de Jerome Abiteboul. Il affrontera Mehdi Salouane chez les mi-lourds. C’est un adversaire qui affiche quasiment le même nombre de combats en boxe professionnelle.

Pour Cyril, il s’agira de son troisième combat dans ces règles. Rappelons qu’il alterne entre pieds-poings et noble art depuis quelques mois maintenant. Défait en K-1 face à Elijah Bokeli lors de sa dernière sortie (il combattait pour la ceinture mondiale ISKA), Benzaquen sait qu’il va devoir rebondir avec cette nouvelle échéance.

Boxeur de conviction, Cyril est fort mentalement ; c’est un boxeur qui ne baisse jamais les bras même si le contexte est difficile. Sa passion du ring est intacte et il le prouve à chaque combat. Il devra concrétiser cet état d’esprit chez lui à Paris dans une salle où il a déjà boxé.

Publicités
Continue Reading

Infos

Peynaud et Wallace à la Nuit Des Champions !

Published

on

By

Le 9 février prochain, à Saint Joseph (Ile de la Réunion), Mickael Peynaud et Tom Wallace participeront à la Nuit Des Champions, un show réunionnais incontournable. Les deux hommes combattront en K-1 et muay thai dans une ambiance fantastique comme seul la Réunion peut en offrir.

Pour Mickael, il s’agit de défier Yasser Lagarrigue, une figure de proue du pieds-poings réunionnais, un boxeur qui reste sur une victoire expéditive dans les règles de la savate pro. Véritable touche à tout du pieds-poings, Yasser est clairement un boxeur à suivre qui mérite sa place dans les grandes soirées de la Métropole. Pour Tom, c’est un retour aux sources (la boxe thaïlandaise) face à Kevan Sala. Là aussi, c’est une belle confrontation qui attend le public car le muay se développe bien à la Réunion où les boxeurs de qualité ne manque, Kevan est de ceux-là.

Evidemment, le programme fait appel logiquement à de nombreux boxeurs réunionnais et cette soirée est une nouvelle occasion pour eux de démontrer que l’avenir se conjugue avec les combattants de l’Ile.

Publicités
Continue Reading
Advertisement

Évènements à venir

Jan
27
dim
2019
Jour entier Warriors Night X @ Centre événementiel
Warriors Night X @ Centre événementiel
Jan 27 Jour entier
Warriors Night X @ Centre événementiel
  MT 5x3mn -72kg Mohamed Souane (Fra) vs Kongjak Por Pao In (Tha) MT 5x3mn -75kg Ibrahim Kanoute (Fra) vs Fahmangkorn Sithpasuk (Tha) MT 5x3mn -63,500kg Mehdi Zeghdane (Fra) vs Lookman Fonjangchonburi (Tha) MT 5x3mn[...]
Fév
2
sam
2019
Jour entier Muay Thai Attitude 7 @ Cosec Pablo Néruda
Muay Thai Attitude 7 @ Cosec Pablo Néruda
Fév 2 Jour entier
Muay Thai Attitude 7 @ Cosec Pablo Néruda
P 100kg 2x5mn Karrar Hammodi (Fra) vs Rachid Metlouti (Fra) K-1 79kg 3x3mn Alassane Sy (Fra) vs Elijah Bokeli (Fra) K-1 76,200kg 5x3mn Mickael Lopes Da Veiga (Fra) vs Milan Kratochvila (Slo)* MT 50,800kg 5x3mn[...]
Fév
9
sam
2019
Jour entier La Nuit Des Combattants @ Salle Polyvalente
La Nuit Des Combattants @ Salle Polyvalente
Fév 9 Jour entier
La Nuit Des Combattants @ Salle Polyvalente
K-1 NC 3x3mn Mohamed Galaoui (Fra) vs Sylvain Chambaudry (Fra) KB NC 5x2mn Frédéric Kowatz (Fra) vs Patrick Madisse (Fra) Publicités
Fév
16
sam
2019
Jour entier K-1 Event 12 @ Salle Omnisport
K-1 Event 12 @ Salle Omnisport
Fév 16 Jour entier
K-1 Event 12 @ Salle Omnisport
Programme à venir Publicités
Fév
23
sam
2019
Jour entier GFTC 4
GFTC 4
Fév 23 Jour entier
GFTC 4
FC -65kg 12x2mn Yoann Portailler (Fra creusotin) vs Vladylav Melnyk (Ukraine)* FC -60kg 3x2mn Jérémy Marchionna (Fra) vs Gary Mcdonnel (Irl) FC -75kg 10x2mn Mehdi Kada (Fra) vs Peter Carr (Irl)** FC -50,500kg 10x2mn Chafia[...]
Jour entier Stars Night 2018 @ Salle Maurice Piot
Stars Night 2018 @ Salle Maurice Piot
Fév 23 Jour entier
Stars Night 2018 @ Salle Maurice Piot
Programme à venir Publicités
Mar
9
sam
2019
Jour entier Fight Stadium 4 @ Dojo départemental
Fight Stadium 4 @ Dojo départemental
Mar 9 Jour entier
Fight Stadium 4 @ Dojo départemental
  Publicités
Jour entier Glory 64 – Strasbourg @ Salle Rhénus
Glory 64 – Strasbourg @ Salle Rhénus
Mar 9 Jour entier
Glory 64 - Strasbourg @ Salle Rhénus
Carte provisoire K-1 -55kg 5x3mn Anissa Meksen (Fra) vs Tiffany Van Soest . Title fight K-1 -95kg 3x3mn Michael Duut (Hol) vs Donegi Abena (Hol) K-1 +95kg 3x3mn Mohamed Abdallah (All) vs Daniel Skvor (Tch)[...]

Best