Connect with us

Infos

Que nous réserves-tu Johny pour cette Nice Fight Night 7 ?

Published

on

L’année passée, tu avais été grand voir magique dans cette ambiance que tu procures à chacun de tes combats, chez toi à Nice. Cette salle Leyrit que tu connais tant, t’avait poussé, porté, transporté même jusqu’au coup de gong finale. Quelle libération après ces rounds à suspens où tu as prouvé encore et toujours que les règles des hommes ne sont pas en adéquation avec celles de la nature.

Crédit photo : Sape comme jamais

A ce moment précis, tu as été terriblement humain, offrant aux femmes, aux enfants, aux hommes présents un instant d’humanité si fort en une période si compliquée dans la société actuelle. Alors que nous réserves-tu Johny pour cette Nice Fight Night 7 ? Tu sais pertinemment qu’un client sera face à toi. Un boxeur qui aura envie comme Seamanut, de prendre ce que tu veux le plus à cet instant à venir, la ceinture. Cette année c’est la plus prestigieuse que la boxe thaïlandaise peut offrir parmi les fédérations internationales. La WMC (ndlr : World Muaythai Council) est réputée pour l’âpreté mais également pour la recherche permanente d’équilibre dans les oppositions qu’elle sanctionne.

Vahid Shahbazi, nakmuay iranien qui a roulé sa bosse comme le veut l’adage populaire, va te pousser dans tes retranchements, te tester, surement te faire mal pour gagner. La gagne, ce moteur qui te motive comme jamais, qui te fait faire des choses là où beaucoup auraient baisser les bras. Toi l’homme au visage qui s’éclaire d’un sourire quand tout est fini, toi Johny le réunionnais tu ne tricheras pas, tu seras prêt. C’est ta marque de fabrique, ta façon d’être. Tu ne conçois pas combattre sans être prêt physiquement, stratégiquement et mentalement même si de ce côté-là, il n’y a pas de soucis à se faire. Ton mental tu l’as forgé dans la douleur, la difficulté comme c’est la règle sur le ring. Et puis il y a ce soutien inconditionnel de ton coach et ami, Xavier Lafaye. On peut aisément parler de fraternité entre vous deux. Il y a le Kime Dojo, Vincent ce guerrier hors du commun mais aussi ta famille, tes amis toujours présents !

Un an après, le public, ton public t’attend de pied ferme pour finalement faire corps avec toi pour ce championnat intercontinental qui t’oblige à beaucoup sacrifier ces derniers jours. Tu l’entends Johny, cette ambiance chaude et heureuse ? La salle Leyrit t’acclame déjà Johny ! Elle vient voir son héros, sans chichis ou manière, dans la simplicité celle que tu as fédéré par ton comportement exemplaire au fil des années. Tu peux déjà sourire Johny parce que ces gens-là savent pourquoi ils sont là !

Publicités

Infos

Cédrick Peynaud victorieux en boxe !

Published

on

By

Si les promoteurs pieds-poings le boudent un peu (on se demande bien pourquoi), en boxe on s’arrache Cédrick Peynaud. Kader Marouf a fait appel à lui hier soir pour Les révélations du noble art 3 et il a eût raison puisque le parisien s’est imposé aux points face à Mohamed Kani.

Cédrick renouait ainsi avec le succès dans les règles du noble art après une défaite (et un match fou) face à Conor Benn. Ce succès en 8 rounds prouve que Peynaud est un boxeur qui s’adapte à la discipline mais aussi la distance puisqu’il est passé d’un 3x3mn à 8×3, faculté d’adaptation assez rare, il faut le souligner.

Dans la même soirée, Tom Wallace s’est incliné aux points face à Eduku Egance malgré un décompte dans la première reprise. Wallace disputait son deuxième combat dans les règles de la boxe à ce niveau donc, fidèle à lui-même, il apprend et revient plus fort, c’est une règle chez lui même si une victoire est impérative pour la suite.

Rappel

Superfight . Boxe . 4x3mn
Eduku Egance (Fra) vs Tom Wallace (Fra)
Vainqueur : Eduku Egance aux points

Superfight . Boxe . 8x3mn
Mohamed Kani (Fra) vs Cedrick Peynaud (Fra)
Vainqueur : Cédrick Peynaud par TKO1

Publicités
Continue Reading

Infos

Dimitrenko, l’homme du retour pour Yoka

Published

on

By

Le 13 juillet prochain, Tony Yoka affrontera l’allemand Alexander Dimitenko pour son retour à la compétition. La nouvelle fait déjà le tour des réseaux sociaux et c’est tant mieux, on revient à l’essentiel en ce qui concerne Tony, à savoir son actualité sportive.

Dimitrenko n’est pas un faire valoir : 41 victoires dont 26 par KO mais aussi un titre de champion d’Europe, une ceinture IBF international, une ceinture WBO intercontinentale. S’il reste sur 2 défaites, elles sont face à des boxeurs comme Bryant Jennings et surtout Andy Ruiz l’actuel multiple champion de la division reine. Clairement se teste dans ce combat et envoie un message : voir plus haut et peut-être plus rapidement désormais même si à 27 ans, il a l’avenir devant lui. En faisant le choix de Dimitrenko, Tony veut prouver qu’il peut prendre de l’envergure, européenne au moins même si pour cela, il lui faudra passé ce fight, victoire à la clef. L’heure est la concentration, la préparation en toute quiétude. Malgré un trash talking virulent à son encontre, Tony Yoka reste fidèle au public français. Il construit sa carrière et devra être jugé sur ses résultats et rien de plus. Un rappel tout de même : c’est à la fin du bal que l’on paie les musiciens !

L’Azur Arena d’Antibes va accueillir Cédric Vitu qui disputera son deuxième combat après son revers face à Brian Carlos Castano et Souleymane Cissokho espoir du noble art français qui vient d’étrenner sa carrière américaine avec une victoire aux points face au mexicain Vladimir Hernandez. Vitu est plus que jamais une figure forte de la boxe en France et là encore, il aura besoin du soutien de tous pour se hisser dans les ratings. Souleymane incarne l’avenir pour sa part ; il fait l’unanimité auprès des spécialistes qui voient en lui un grand champion en devenir. Affaire à suivre !

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best