Phénix Muay Thai 2018 : Debono, ce sont ses amis qui en parlent le mieux !Dans quelques semaines, Laurent Debono va tirer sa révérence au ring. Le marseillais disputera un championnat du Monde de chauss’fight face à l’italien Rida El Mazhor. Cet ultime affrontement se déroulera le 23 juin prochain au Phenix Muay Thai d’Anthony Perrin. Il y a beaucoup à dire sur ce boxeur, transfuge de la savate boxe française avec laquelle il a vécu une belle aventure pugilistique. Et finalement, ce sont ses amis qui en parlent le mieux. Nous avions fais le choix de nous tourner vers trois d’entre eux qui nous ont dit tout le bien qu’ils pensaient d’un sportif aussi à l’aise entre les cordes que devant sa caméra pour une vidéo teinté d’humour décapant.

Luxo Bonaventure

« Laurent, je le connais depuis longtemps et par le biais de notre passion commune, la savate boxe française. Je lui ai présenté ceux qui ont longtemps comme moi fait son coin et avec l équipe du St Juery dans le 81, Laurent s’est relancé en BF, puis en kick , dans les années 2002 / 2006. Il a boxé de grands noms et est un des rares à franchir le cap des 100 combats, en ayant croisé le fer avec des Kanfouah, Khider, El Idrissi et tant d autres. Il a le combat chevillé au corps, et la pédagogie aussi. S’il n est pas du genre à théoriser sa passion , j’affirme qu’il est un repère éducatif majeur pour les jeunes dont il s’occupe. C’est aussi troublant de nos jours de voir son fils Théo sur le ring, boxer avec élégance et maîtrise comme le fait son père… La saga familiale se perpétue et j’ai en mémoire les moments précieux passés à ses côtés. »

Arnaud

« Je connais Laurent depuis 23 ans, je l’ai vu arrivé dans notre club ( chez Robert Della Corte ) il n’était pas encore monté sur un ring. C’était un garçon réservé à l »époque de ses 17 ans ( qui peut le croire aujourd’hui 😂) ,souriant et sympa. Pour l anecdote il avait la nuque longue à la Waddle 😉.
Déjà à l’époque on voyait de belles dispositions techniques et une grande souplesse où il nous dégoutait avec ses grands écarts faciaux 😂. Pour ce qui est de la technique il faut dire que juste avant de venir chez nous qu’il avait débuté chez Christian Battesti, la référence de l américaine pour moi ,avant que Christian ne puisse plus l entrainer ( mutation je crois )….
Donc, pour ce qui est du boxeur, c est l un des plus  » beau » boxeur que j’ai vu dans le milieu, il savait tout faire, un régal à voir, la classe quoi !
Pour ce qui est de l’homme, c »est un gars généreux, fidèle en amitié, profondément honnête avec un coeur en or même si des fois il peut « vriller  » un peu mais c’est juste dû à une sensibilité un peu à fleur de peau …Nos chemins se sont quittés lorsque je suis parti faire une décennie de judo ,mais je le suivais toujours dans ses résultats …Lorsque je suis revenu dans le milieu de la boxe pieds/poings, c’est la première personne que j’ai revue et qui m’a ouvert les portes de son club pour que je puisse faire le supplément d’heures qui me manquait pour l’obtention du monitorat , jusqu’à me laisser mener des cours ( sous sa surveillance) dans son club !! Que dire …Un BONHOMME que j’apprécie énormément tout simplement …Je lui souhaite de sortir par la grande porte le 23 juin ,il le mérite fortement car ça doit être le boxeur marseillais qui totalise le plus de combats dans la région. Il ne s’est jamais défilé pour prendre les meilleurs donc RESPECT. »

Fabrice Aurieng

« Ce que je pense de Laurent ? J’espère que tu gagneras ce match. Pourquoi ? Parce qu’il a boxé dans plusieurs disciplines et vaincu pas mal de grands noms. C’est un grand technicien, un perfectionniste qui a su bosser énormément pour se donner les moyens d’avoir ce niveau là. Ce match est pour lui car c’est une discipline qui se rapproche de la savate boxe française sa discipline de prédilection. Il a une grande expérience du ring qui va l’aider. Laurent c’est quelqu’un de très bien, très gentil, passionné. Je le connais depuis 10 ans et je persiste à dire qu’il a les moyens de gagner ce championnat du Monde. »

Laurent Debono fait l’unanimité autour de lui. C’est un boxeur qui ne triche ni avec les autres, ni avec lui-même. C’est un homme entier qui distille son savoir avec une générosité sans faille. Ce 23 juin sera le sien, il ne peut en être autrement même si finalement, ce sera le ring qui sera juge de ce dernier combat qu’il souhaite épique comme jamais !

Billetterie

Prévente club 15€
Sur place 20€
Carré or et table VIP sur réservation
Réservation : 06.50.10.72.49 ou 06.63.11.59.75
Informations : teambattle@msn.com

Main event

Championnat du Monde de Chauss Fight
-73 kg : (BFGB) Laurent Debono vs Rida El Mazhor (Italie)

K-1 Rules

Superfight -67kg : (KBCM) Mohamed Kirat vs Rethore Antoine (PBG)
Ceinture Phenix -72kg : (Dojo Fudo Shin) Wilson Varela vs Berichon Frederic (Team VXS)
Ceinture Phenix -55kg : (Mondial Boxing) Emma « Valkyria » Gongorra vs Dragonetti Giulia (Italie)
Superfight -75kg : Vedel Thibaut (Gym’Yaz) vs Geysim Derouiche (Gym Plan)
Superfight -76kg : (Corsaire Boxing) Serodes Arthur vs Ben Mohamed Laoirie (Sport et Jeunes)
Ceinture Phenix +95kg : Francesko Xhaja (Italie) vs Hassene Othmane (School Boxing 13)
Ceinture Phenix -60kg : (Phenix Muaythai) Priscilia Marquez vs Marika Pagliaroli (Italie)
Ceinture Phenix +95 kg : (GT Boxing) Gregory Tony vs Bresko Bence (Hongrie)

Pancrace

Ceinture Phenix : – 70 kg : (Sambo St Pierre) Quentin Fabra vs Poia Mihail (Suisse)

Muaythai

Superfight -65kg : (SMUC) Laurent Carrere vs Daniel Ghercioiu (Italie)
Ceinture Phenix -75kg : (Gym’Yaz) Yazid Boussaha vs El Abboubi Anas (Maroc)
Ceinture Phenix -69kg : (Phenix Muaythai) Guermoudi Tarek vs Kahlaoui Ismael (Agora Nice)
Superfight -86kg : (DL Muaythai) Sebastien Laplane vs Ghigo Jean Phillipe (Nakmuay Gym Cannes