Une salle comble, une ambiance de feu, des combats de folie. Voilà le cocktail proposé par Kader Marouf au Casino le Lion Vert, pour la grande finale du Partouche Kickboxing Tour version 2018. Ce VIP show bien installé dans un véritable écrin a tenu toutes ses promesses et même au-delà. Marouf brise tous les codes en proposant un format de show court mais terriblement intense et ça marche. Le public, composé uniquement de partenaires, réclame déjà la prochaine édition. Cette édition 100% adrénaline était à ne manquer sous aucun prétexte : des combats engagés au numéro de cirque, Kader marouf a réalisé une fois encore à placer son événement parmi les incontournables du pieds-poings français !

Time line

Demi finale – Bertrand Lambert (France) vs Cédrick Peynaud (France) -65kg
Après une minute que l’on peut qualifier d’observation, les deux hommes se lancent dans une explication très stratégique ou chacun essaie de placer ses atouts : les poings pour Peynaud, les genoux et les kick pour Bertrand. Lambert donne le rythme dans la seconde reprise. Il use avec ses jambes et ses genoux mais écope d’un point négatif sévère pour accrochage répété. Ce qui fait basculer la rencontre en faveur de Peynaud trop attentiste au goût de son coach qui lui en demande plus. Lambert poursuit dans les derniers rounds écopent d’un deuxième point négatif qui fait les affaires de Peynaud qui tente de placer ses poings mais s’expose à la boxe rugueuse de son adversaire.
Vainqueur : Cédrick Peynaud aux points

Demi finale – Yassine Hamlaoui (France) vs Allan Diaz (France) -65kg
Bonne première reprise de Yassine Hamlaoui qui contre assez rapidement avec un genoux direct. Il ponctue bien avec ses jambes, et revient avec ses genoux au corps. Allan Diaz, dur au mal, travaille plus en force notamment avec ses low-kicks. Il cherche l’épreuve de force et parvient à casser la distance dans la deuxième reprise. Il s’expose néanmoins à la combinaison clinch – genoux de Yassine qui laisse venir, gérant bien son avance. Dans la troisième reprise, Hamlaoui contraint à l’accrochage en changeant de garde. Il fait parler le métier malgré un contre en crochet en fin de round Diaz qui aura tout tenter jusqu’au coup de gong finale.
Vainqueur : Yassine Hamlaoui aux points

Demi finale – Karim Benmansour (France) vs Zakaria Laouatani (Maroc) -77kg
Quelle première reprise offert par Karim Benmansour et Zakaria Laouatani. C’est un véritable mano à mano que se livre les deux hommes même si l’expérience de Benmansour plaide puisqu’il use les appuis de son adversaire avec des lows kicks à répétition. Grosse baisse de régime pour Benmansour dans la deuxième et Laouatani ne se fait pas prier pour balancer du lourd en poing comme en jambe. Karim revient un peu plus dans la dernière reprise notamment avec ses poings suivi d’un travail en zone basse. Zakaria poursuit avec ses frappes lourdes même s’il laisse l’initiative à son adversaire qui s’expose à mi-distance. Benmansour s’impose aux points au forceps, un extra-round aurait été le bienvenu.
Vainqueur : Karim Benmansour aux points

Demi finale – Alassane Sy (France) vs Vedat Hoduk (Turquie) -77kg
Sy compté 1ère reprise sur série puis sur crochet avant d’être arrêté par l’arbitre. Soirée difficile pour le français qui n’a pu rivaliser avec la puissance dévastatrice de Vedat Hoduk qui prend rapidement son ticket pour la finale.
Vainqueur : Vedat Hoduk par arrêt de l’arbitre R3

Finale – Cédrick Peynaud (France) vs Yassine Hamlaoui (France) -65kg
Evidemment deux styles opposés engendre de schéma opposés. Hamlaoui s’appuie sur ses jambes, Peynaud sur ses poings et c’est ce dernier qui provoque une hémorragie nasale et une coupure sur le nez. Yassine est compté sur crochet dans la deuxième round où le poids se fait sentir. Peynaud est un expert quand il s’agit de faire déclencher pour placer ses poings, un atout majeur dans sa panoplie. Hamlaoui ne lâche rien et revient sans cesse à la charge. Il essuie un nouveau compte dans la dernière reprise puis un troisième mais finira le combat au courage.
Vainqueur : Cédrick Peynaud aux points

Finale – Karim Benmansour (France) vs Vedat Hoduk (Turquie) -77kg
La fraicheur physique aura été essentiel dans cette finale. Hoduk a rapidement trouvé la faille avec un crochet au corps. Benmansour est compté mais il repart au combat avant d’essuyé une nouvelle série lourde qui obligera l’arbitre à compter une deuxième. Sagement, le coin de Karim jette l’éponge durant ce décompte privilégiant la santé du boxeur. Victoire expéditive de Vedat qui n’a disputé que 2 rounds dans cette soirée.
Vainqueur : Vedat Hoduk par jet de l’éponge R1

Publicités