Connect with us

Infos

ONE FC : ça ne passe pas pour Kaouachi et Drai

Published

on

Ils étaient deux français engagés au ONE FC il y a quelques heures à Kuala Lumpur (Malaisie). Yohan Drai et Florent Kaouachi ont connu des soirées difficiles dans un concept novateur où les mitaines de combats ont finalement été déterminante, Yohan et Florent revenant sur des sensations nouvelles avec des gants de MMA en pieds-poings mais aussi un octogone grillagé qui change radicalement l’approche et la gestion d’un combat.

Yohan Drai se fait surprendre

Opposé à Jo Nattawut (Thaïlande), le marseillais n’a pas eût le temps de s’exprimer puisqu’il s’est surprendre dans la première reprise sans pouvoir récupérer par la suite : « Ce soir, ce n’était pas ma soir. C’est la première fois que je me fais battre comme cela. Le premier coup que j’ai pris m’a cassé le nez et je n’ai rien vu juste après. Ça m’a surpris de me battre avec des gants MMA, même si ma préparation était bonne et que je me sentais bien avant le combat. Pas d’excuses. Jo m’a surpris où je ne m’attendais pas à ce qu’il vienne (avec punch). Cette fois, j’ai appris à la dure. Je vais revenir plus fort. Je le promets. »

Kaouachi apprend !

De ce combat face à Sergej Maslobojev, Florent Kaouachi va beaucoup apprendre. Face à un boxeur de calibre mondial, le réunionnais a relevé son plus gros défi qui plus est dans une surface de combat qu’il découvrait. Néanmoins, il ne se cherche pas d’excuses et assume pleinement cette défaite : « Retour sur ma nouvelle expérience aux One FC. Défaite aux point ! Pas facile avec les gants de MMA mais on va s’entraîner dur et revenir plus fort. Merci a tout ceux qui me soutiennent vous êtes ma force sans oublier mon staff sans qui tout ça ne serait pas possible à très bientôt »

Publicités
Continue Reading
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: One Champioship : Kaouachi le 19 janvier à Jakarta – Fight Infos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

2019 sans la Fight Night Saint Tropez

Published

on

By

C’est un mélange de sentiments qui s’impose au moment d’écrire cet article. Le paysage pieds-poings français a intégré le fait qu’il accueillait sur son agenda le plus grand VIP Show de la planète. Et pourtant, 2019 se fera sans l’événement d’Olivier Muller et Vincent Pelat. Et la raison est tout simplement surréaliste : un couac dans la gestion du calendrier estivale de la cité tropézienne. Malgré les tentatives de proposer à d’autres dates, il a fallu se rendre à l’évidence de subir une annulation en règle pour les promoteurs.

Pourtant, la Fight Night avait ravivé la flamme il y a 7 ans, offrant un spectacle qui affichait sold out à chaque édition. Nous pouvons même dire qu’elle avait « secoué » la citadelle avec un pari risqué. Car proposer un show d’une telle envergure dans la citadelle était un vrai challenge pour les organisateurs. Les moyens mis pour la promotion des sports pieds-poings étaient colossaux. Mais il permettait d’ouvrir une fenêtre vers un nouveau public.

Pour Olivier Muller comme Vincent Pelat, la déception est immense même si le duo s’est résolu à accepter difficilement cette décision. L’impact de la Fight Night est fort à Saint Tropez. Elle est même devenue l’épicentre d’une rencontre entre différentes couches sociales. Atypique, cette soirée ne souffre d’aucune concurrence tant elle est novatrice et moderne.

Néanmoins, la porte n’est pas fermée pour 2020. Olivier Muller a déclaré à nos confrères de Var Matin : « On remercie tous ceux qui nous ont soutenus, commerçants, Tropéziens… C’est une année blanche. D’autres cités du coin la voudraient, mais on ne va pas cracher dans la soupe. La Fight, on l’a faite pour Saint-Tropez. On va se projeter sur 2020 et repartir de zéro. » Il faut donc y voir un message d’espoir, celui de retrouver une soirée de gala et son incontournable lot de surprises.

Publicités
Continue Reading

Infos

Johan Tkac dispute le titre intercontinental ISKA

Published

on

By

Ce week-end (ndlr le 25 mai), Johan Tkac retrouvera l’Espagne pour participer à la Fighters Night où il disputera un championnat intercontinental IKSA dans les règles du K-1.

Pour cette échéance, il sera opposé à l’espagnol Nacho Menem, champion d’Espagne de la discipline mais aussi boxeur bouillant à souhait. C’est donc une belle opportunité qui attend Tkac, habitué des voyages et des matchs à enjeu. Ce sera un match plein entre deux hommes offensifs qui ne connaissent pas la marche arrière.

Sous l’impulsion de Ka’s Management, Johan donne une dimension plus internationale à sa carrière après un retour prometteur au Enfusion malgré la défaite. Clairement, il a toute ses chances dans ce combat où la moindre erreur peut se payer très cher.

Rappel

Championnat intercontinental ISKA . K-1 rules . 5x3mn . -70kg
Johan Tkac (Fra) vs Nacho Menem (Esp)

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

01 juin 2019

Nuit du KBP 2

Complexe sportif Paul de Vivie, Pernes Les Fontaines, 391 Avenue René Char, 84210 Pernes-les-Fontaines

Aucun événement trouvé !

Best

Copyright © 2008 - 2019 Fight Infos - fightinfos.com