Publicités

ONE FC : ça ne passe pas pour Kaouachi et Drai

Ils étaient deux français engagés au ONE FC il y a quelques heures à Kuala Lumpur (Malaisie). Yohan Drai et Florent Kaouachi ont connu des soirées difficiles dans un concept novateur où les mitaines de combats ont finalement été déterminante, Yohan et Florent revenant sur des sensations nouvelles avec des gants de MMA en pieds-poings mais aussi un octogone grillagé qui change radicalement l’approche et la gestion d’un combat.

Yohan Drai se fait surprendre

Opposé à Jo Nattawut (Thaïlande), le marseillais n’a pas eût le temps de s’exprimer puisqu’il s’est surprendre dans la première reprise sans pouvoir récupérer par la suite : « Ce soir, ce n’était pas ma soir. C’est la première fois que je me fais battre comme cela. Le premier coup que j’ai pris m’a cassé le nez et je n’ai rien vu juste après. Ça m’a surpris de me battre avec des gants MMA, même si ma préparation était bonne et que je me sentais bien avant le combat. Pas d’excuses. Jo m’a surpris où je ne m’attendais pas à ce qu’il vienne (avec punch). Cette fois, j’ai appris à la dure. Je vais revenir plus fort. Je le promets. »

Kaouachi apprend !

De ce combat face à Sergej Maslobojev, Florent Kaouachi va beaucoup apprendre. Face à un boxeur de calibre mondial, le réunionnais a relevé son plus gros défi qui plus est dans une surface de combat qu’il découvrait. Néanmoins, il ne se cherche pas d’excuses et assume pleinement cette défaite : « Retour sur ma nouvelle expérience aux One FC. Défaite aux point ! Pas facile avec les gants de MMA mais on va s’entraîner dur et revenir plus fort. Merci a tout ceux qui me soutiennent vous êtes ma force sans oublier mon staff sans qui tout ça ne serait pas possible à très bientôt »

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.