Connect with us

Infos

Nuit Des Gladiateurs : Castagna affrontera Mohamed !

Published

on

C’est signé ! Cédric Castagna affrontera Samir Mohamed le 13 janvier prochain à la Nuit Des Gladiateurs. L’affiche inédite sera de toute évidence un temps fort de la soirée. C’est un match qui était dans les tuyaux depuis un moment. Un combat que les puristes voulaient voir. Zef Da Lomba voulait cette confrontation, il l’a !

Cédric Castagna est un boxeur intemporel qui affiche une maturité dans sa boxe mais également une grande connaissance du ring. Clairement à maturité, il est à un âge où on se pose la question sur continuer ou pas. Mais finalement le marseillais n’a pas à se poser la question car les victoires s’enchaînent face aux jeunes prétendants. En atteste son succès avant la limite lors du TK2 2018. Cédric est comme le vin : plus le temps passe et plus il se bonifie ce qui n’échappe à personne.

Véritable « cadre » de la Nuit Des Gladiateurs, le marseillais est une figure de proue respecté parce que performant. L’homme cultive l’humilité et la simplicité en dehors mais sait se montrer redoutable entre les cordes. Son atout majeur est un mental à toute épreuve ! Chez lui, c’est toujours motivé comme jamais qu’il se produit. Dans cette salle Vallier qu’il connaît par coeur, il a connu tant de belles choses dans la victoire comme dans la défaite. Qui a oublié cette finale fantastique du TK2 face au redoutable Sofiane Allouache ? Ce combat résume à lui seul qui est Cédric Castagna !

Samir Mohamed le sait ! Défier le marseillais chez lui ne sera pas simple, loin de là ! S’il reste sur deux succès, les choses n’ont pas été simple pour le petit prince qui conserve tout de même cette capacité de sortir des gestes de grandes classes comme ce coup de pied retourné qu’il maîtrise à merveille. Il connaît bien les ambiances marseillaises, particulièrement chaudes et enflammées. A Marseille, lui aussi a connu des moments intenses comme en connaissent parfois les boxeurs.

Les deux hommes se connaissent bien en dehors ce qui n’empêchera pas le débat qui les attend. C’est la règle imposer par le ring : quiconque y monte sait à quoi il s’expose ! Dans ce match à enjeu car il y a un enjeu, l’affre de la défaite est un peu plus cinglant. Les deux protagonistes savent qu’en cas de revers, les choses seront plus compliquées pour la suite même si finalement, elle ne serait pas synonyme de fin. Qui dit enjeu, dit obligation d’aller chercher et le public est déjà gagnant dans l’histoire. Alors qui s’imposera ? Cédric part favori de cette confrontation même si finalement, les deux hommes sont au-dessus de ça et savent plus que personne ce qu’ils ont à faire. Samir avait battu Cédric en 2011 en full contact mais comme chacun sait chaque combat est différent ! Il faudra patienter jusqu’au 13 janvier pour savoir qui l’emportera !

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -67kg
Eddy Nait Slimani (France) vas Abdellah Ezbiri (France)

Superfigjt . K-1 rules. 3×3 mn . -68kg
Cédric Castagna (France) vs Samir Mohamed (France)

Continue Reading
Advertisement

Infos

Jonathan Mayezo monte en puissance !

Published

on

By

Vainqueur d’Ahmed Bouchiber qui n’est quand même pas le plus tendre du lot, Jonathan Mayezo observe une montée en puissance depuis quelques mois. Le protégé de Mohamed Houmer a comme ce dernier la team Ezbiri chevillée au corps. Force tranquille, décontraction naturelle font de lui un combattant atypique.

Mayezo est un concentré de talent ! Il sait tout faire : déplacement, remise, esquive, intensité, variation des zones de frappes et des low-kicks qui ne sont pas sans rappeler un certain Ernesto Hoost toutes proportions gardées. Ce jeune boxeur progresse à chaque match et samedi soir à Montélimar, il a été impressionnant de maîtrise du combat malgré quelques coups de semonce de Bouchiber. Poussé par son coach, Mohamed Houmer qui lui a inculqué de ne jamais rien lâché et toujours finir plus fort dans les échanges, Mayezo a conquis le public qui a bien compris que ce boxeur là n’est pas comme les autres.


Mohamed Houmer est un atout précieux dans son évolution de carrière. Il y a quelques années il avait déjà décelé le talent de Jonathan. Cela se confirme depuis quelques temps avec un super bilan pour l’année 2019.


Jonathan vient de battre en quelques semaines deux boxeurs rugueux : Ahmed Bouchiber comme évoqué plus haut mais également Adam Ghaleb au Louna Boxing de Jean Michel Aubert. Il n’y a pas de hasard dans ces prestations. Il y a le travail mais aussi une ambition de bien faire les choses en affichant une décontraction assez perturbante finalement. En cette fin d’année, il peut largement aspirer à des choses encore plus conséquentes pour 2020, c’est une certitude. Entouré d’une équipe soudée à l’état d’esprit irréprochable, il a tout pour réussir !

Continue Reading

Infos

Sarah Moussaddak, un esprit sain dans un corps sain

Published

on

By

A Monsieur le docteur Abdelhamid Saïdi Un esprit sain dans un corps sain ! C’est une devise de Juvénal que Sarah Moussaddak a fait sienne. Côté sport, le jeune boxeuse que Queensburry boxe au Glory et la Nuit Des Champions, ce qui se fait de mieux en matière de kickboxing (ndlr : pieds-poings). Côté étude parce que Sarah construit son avenir, elle est en 1ère année de licence de droit à l’université de Valenciennes.

A 19 ans, elle est déjà un exemple pour de nombreux jeunes qui franchissent le pas de l’abandon de la scolarité pour se consacrer à une carrière éphémère en pieds-poings, sans réel plan pour l’avenir. Moussaddak est un message à elle toute seule : il est possible de concilier études et carrière sportive de haut niveau. C’est un vrai combat qu’elle mène car de surcroit, elle s’entraîne à Bruxelles situé à une centaine de kilomètre.


La ligue Rhones Alpes Auvergne par l’intermédiaire de son président Nabil Mazari, a lancé un sondage sur le sujet de l’abandon de la scolarité. Nous reviendrons sur les résultats de ce sondage !


Vouloir c’est pouvoir et finalement Sarah Moussaddak fait preuve de pugnacité dans la vie autant que sur le ring. Cela force l’admiration mais pousse à l’interrogation sur le traitement des athlètes de haut niveau en France. Si elle n’a pas la reconnaissance officielle de ce statut, ce sont ses matchs et surtout où elle les fait qui le lui donne. Le débat est complexe mais il semble que peu importe la discipline dans laquelle tu t’illustres, tu devrais les mêmes reconnaissances et les mêmes aides.

Comme pour ses combats, elle avance sans douter. Faire du droit c’est opter pour une option difficile et finalement un choix qui lui correspond car elle nécessite rigueur et assiduité, deux qualités que possède Moussaddak. Sarah n’est pas dupe de la complexité de réaliser une carrière lucrative (c’est encore plus vraie pour une boxeuse) et se lançant dans des études, elle a fait le choix de la raison. Si elle n’est pas seule dans cette situation, son parcours doit inspirer et nourrir celles et ceux qui feraient l’erreur de tout plaquer pour un eldorado éphémère.

Continue Reading

Evénements

Pas d'événement actuellement programmé.

Best