Nice Fight Night 9 : Oudhela vs Baudrier, la folie de la trilogie

C’est toujours compliqué voir risqué de proposer une trilogie. Les deux athlètes se connaissent forcément  et parfois une réserve s’installe, presqu’une retenue. Ce ne sera pas le cas pour ce troisième duel entre Ghiles Oudelha et Benjamin Baudrier. La Nice Fight Night est devenu leur écrin et l’intensité a amplifié à chaque match. Pour proposer ce troisième acte, il faut une vraie connaissance de la discipline pour oser le faire. Xavier Lafaye est de ceux-là !  Il a collaboré avec de nombreux combattants UFC dont le légendaire Georges Saint Pierre, il est donc plus à-même de mesurer les risques et proposer au public un match comme celui. Toutes proportions gardées, nous avons ici le Gatti vs. Ward du pancrace.

Il faut bien comprendre que ce Oudelha vs Baudrier 3, c’est la fin d’une belle histoire. On a ici 2 esthètes de leur discipline, deux guerriers qui ont repoussé toujours plus loin leurs limites. Les deux protagonistes sont liés désormais par ces rencontres qu’ils pourront relater au coin du feu à leur descendance. L’impact de leurs combats a marqué fort, très fort bien au-delà de ce qu’il pouvait imaginer. Ces combats ont laissé des traces autant physiques que morales Il a placé le pancrace au centre d’un show pluri-disciplinaire et en a fait le pilier du succès de l’événement. Ces combats sont même des exemples à étudier pour les générations à venir pour les valeurs mais aussi le niveau technique que l’on y a vu.


Ghiles Oudelha est le grand favori du public. Lors du sondage réalisé sur Facebook via notre page, le public a très majoritairement vu le marseillais s’imposer devant Benjamn Baudrier.


Humainement parlant, chacun devra sortir de ces matchs pour montrer un autre visage ailleurs. C’est un l’acteur de cinéma qui doit sortir de son rôle. Car il est impensable pour un sportif de ne pas être imprégner de ces épreuves terribles et belles. C’est humain ! Indéniablement, la dimension de Ghiles et Benjamin a évolué et le marseillais s’est même tester avec succès au K-1 avec 2 victoires en 2 matchs. Il est le plus actif des deux et c’est un facteur qui pourrait jouer en sa faveur durant le débat.  Evidemment l’activité supérieur d’Oudelha le place dans la peau d favori mais Baudrier a préparé cette échéance comme jamais avec le sérieux qui le caractérise. Il ne viendra pas à Nice dans l’idée de faire vice-champion, il n’est pas de cette trempe là.

S’il y a incertitude autour du vainqueur, il y a une certitude autour de ce combat : il n’y aura pas d’impacte du résultat de la seconde manche remportée par le pensionnaire du Sambo Saint Pierre. Les deux protagonistes savent faire abstraction de cela. Chaque match est différent de toute façon. La question principale résidera dans l’intensité : ils sont capables de donner plus encore, il y va d’une certaine suprématie. Nous comparons cette trilogie avec celle qui opposé Arturo Gatti à Micky Ward en boxe mais nous sommes dans ce schéma-là, encore une fois toutes proportions gardées. Les 3 chocs dans les règles du noble art ont suscité et exacerbé les passions, il en va de même ici. De nombreux spécialistes vont faire le déplacement et cette affiche était voulue par des structures plus grandes. Que cela soit dit : Ce fight sera celui de la passion et les absents auront tort. Ce samedi 7 mars 2020, Ghiles Oudelha et Benjain Baudrier vont écrire une ligne de plus et offrir aux annales du pancrace français, un moment d’anthologie !


Nice Fight Night belt Pro . Pancrace . 3x5mn . -72,500kg . Benjamin Baudrier (MMA St Cesaire) vs Ghiles Oudelha (Sambo Saint Pierre)


 

Author: Admin