Publicités
Connect with us

Actualité

NDC 2015 : Aurieng – Brestovac, bien plus que pour le titre

Published

on

Affiche 16-9 02 AuriengLa Nuit Des Champions n’a pas l’ADN poids lourd ! Erick Roméas puis Anthony ont toujours opté pour le pluralisme avec le succès que l’on sait. Néanmoins, la division reine s’est imposé d’elle-même depuis quelques éditions.

En offrant des matchs engagés et pleins, les lourds ont trouvé leur place d’abord à travers Nicolas Wamba puis de Mladen Brestovac. La passation de pouvoir s’est faite l’année passée et le croate revient à Marseille pour défendre sa place. Face à lui, un homme a qui tout réussi et qui est actuellement le meilleur poids lourd français en activité, Fabrice Aurieng.
Le réunionnais boxera chez lui à Marseille devant son public, dans ce Palais des Sports qui a déjà accueilli en son sein de nombreux chocs depuis sa création.

Star Night_-62« Big boy » sait que c’est un « client » qui l’attend sur le ring, un homme qui a conclu 33 de ses 49 victoires par KO soit environ 70% ce qui n’est pas rien. Même s’il reste sur un revers face au challenger numéro 1 du Glory, Benjamin Adegbuyi, Brestovac fait partie intégrante du top 5 mondial. Ce match là révèle soudainement un enjeu important : une place sur l’échiquier mondial rien que ça !

C’est un beau tour de force de l’organisation qui sera le centre d’intérêt de la planète heavyweight le 14 novembre. Bien entendu, toute la France (nous l’espérons) sera derrière Fabrice Aurieng car un succès lui ouvrirai forcément les portes de circuits d’importance (nous l’espérons là aussi). Le français est un fer de lance de nos disciplines. S’il rend quelques centimètres à son adversaire doué du high kick (Mladen a avoué à Laurent Debono, spécialiste du genre, que sa jambe frétillait souvent), le protégé de Louis Lavally est à l’aise des deux mains, sait mettre du rythme ce qui peut poser problème à Brestovac plus à l’aise face à l’école hollandaise. Et puis lors de sa dernière finale mondiale dans les règles de la savate boxe française, Aurieng avait un colosse face qui mesurait plus de 2 mètres pour un poids dépassant largement les 130kg.

DSC02575Alors oui ! Le marseillais doit y croire et il le sait plus que quiconque : il possède une expérience hors norme du ring, expérience acquise un peu partout dans le Monde dans plusieurs disciplines pieds-poings. Il a su se forger, rebondir et se nourrir de tout ce qu’une carrière de boxeur peut apporter.

Fidèle à son équipe, Fabrice disputera sans aucun doute un des matchs les plus importants de sa carrière, un vrai match à enjeu pour un big boy serein à l’approche de cette échéance.

Carte des combats

Aurieng – Brestovac
Hernandez – Bennoui
Salmon – Salvador
Benmansour – Sichtman
Margarian – Boudegzdam
Mohamed – Nait Slimani
Chibani – Jallon
Castagna – Drai
Ezbiri – Bernadou
Doumbe – Mahfoud

Infos & Reservations

04.91.42.97.28 – 06.98.39.03.83
http://www.ndcboxing.comhttp://www.ticketmaster.com

Publicités
Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualité

Burning Series : les résultats de la pesée officielle

Published

on

By

Merci à Suleyman

La pesée du Burning Series a été effectué hier soir  à Bellegarde. Si tout le Monde a passé l’examen sans problème, Anaelle Angerville n’a pas eût a passé sur la balance puisque son adversaire, l’italienne Chiara Laurora n’a pas fait le déplacement, privant ainsi la française de combat. Une fois encore, c’est un comportement scandaleux et un vrai manque de respect pour l’organisation mais aussi pour l’adversaire. Le programme reste conséquent avec le choc en main even entre Gaétan Dambo et Mickael Palandre sans oublier la confrontation entre Charles François et Yoann Mermoux ou encore le retour de Morgan Adrar après plusieurs mois d’absence. Suleyman et Rachid ont su proposer une carte équilibrée et offensive. Charge aux boxeurs désormais de concrétiser de tout et transformer les espoirs de grands fights en grands moments de pieds-poings et plus précisément de muay thai.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Carte principale

Superfight . Muay thai . 5x3mn . -70kg
Samed Memaj (70,100kgkg) vs Morgan Adrar (69,300kg)

Superfight . Muay thai . 5x3mn . -65kg
Guillaume Pascal (65kg) vs Cabras (63,200kg)

Superfight . Muay thai . 5x3mn . -80kg
François Aubertelle (80,100kg) vs Zakari Messaoudi (79,600kg)

Superfight . Muay thai . 5x3mn . -67kg
Anthony Gazel (67kg) vs Sofiane Gaham (67kg)

CO Main-event . Muay thai . 5x3mn . -77kg
Aydin Tuncay (77,100kg) vs Mustafa Yasar (76,700kg)

CO Main-event . Muay thai . 5x3mn . -68.5kg
Yoann Mermoux (68,400kg) vs Charles François (68,400kg)

Main-event . Muay thai . 5x3mn . -72.5kg
Mickael Palandre (72,100kg) vs Gaétan Dambo (72,100kg)

Publicités
Continue Reading

Actualité

Xtreme Fight Dyonisien : Boyer, champion intercontinental WMC

Published

on

By

L’île de la Réunion est une terre de pieds-poings par excellence et cela a encore été prouvé ce week-end avec l’Xtreme Fight Dyonisien proposé par la Team Robert  en collaboration avec le BCBLR (Boxing Club Bas de La Rivière) et l’UBCDLS (United Boxing Club De La Source). Dans la grande tradition réunionnaise, l’événement a mis en évidence les combattants réunionnais et c’est tant mieux car il faut bien admettre qu’ils sont trop souvent oubliés des grands shows de la Métropole. En s’appuyant sur un programme relevé et équilibré, la Team Robert a fait de cette première édition, un franc succès qui appelle déjà une suite.

Boyer, champion intercontinental WMC

Les confrontations franco-thaïlandaises étaient en nombre au programme. Si les thaïlandais ont remporté ce que l’on peut qualifier de match dans le match, Giovanni Boyer a pour sa part pris le titre intercontinental WMC.

Giovanni Boyer et Jean Luc Robert son coach mais également le promoteur de la soirée

Le réunionnais a fait le job comme on dit face à Kengjak Naruphai, nakmuay d’expérience dont il savait peu avant le combat. Giovanni a rempli son contrat donnant à la France une des deus ceintures puisque Samuel Andoche s’est incliné face à un autre thaïlandais en la personne de Dapmoon Sia Sot Bangsaen. Il faut noter que la World Muay thai Council a souligné par l’intermédiaire de son représentant français, Pascal Arène, le très bon niveau en boxe thaïlandaise à la Réunion.

Dans les résultats, il faut souligner la victoire de Florent Kaouachi qui revenait son public après plusieurs années

Résultats

Ceintures intercontinentales WMC
Giovanni Boyer [BDN] bat Kengjak Naruphai [Thai] aux points
Dapmoon Sia Sot Bangsaen [Thai] bat Samuel Andoche [UBCDLS] par KO5

Ceintures PRESTIGE  » Xtreme Fight Dionysien  »
Pok Bill Pumphanmuang [Thai] bat Ulrich Zémia [UBCDLS]
Vincent Naxos [BDN] bat Prainoii Popohin [Thai]

Superfight
Chaimagkol Sitdoudou [Thai] bat Josué Absalon [BCBLR]
Jéremy Payet [CTC] bat Kamrailpech Pumphanmuang [Thai]

Réunion vs Espagne
Kévin Latchimy [Sainte-Marie] bat Mostazo Jimenez [Esp]
Ulrich Emmanuel [BCBLR bat Mourad Zakari [Esp]
Florent Kaouachi [Baobab] bat Ahmed Karoucha [Esp] aux points

100% 974
Gabriel Hoarau [BDN] bat Mohamed Madi [UBCDLS]

Publicités
Continue Reading
Advertisement

Google+

Facebook

Partenaires

Best