Publicités
Connect with us

A la une

Le MMA arrive sur Fight Infos

Published

on

A Damien Riccio

Après concertation avec l’équipe nous avons fais le choix de revenir sur l’actualité des combattants français MMA. C’est Mikael Nevers qui aura en charge d’alimenter la rubrique et de vous partager les infos des combattants français en MMA.

Il n’a échappé à personne que la vague MMA s’est considérablement amplifiée. Le journal l’Equipe traite maintenant de l’actualité du MMA de manière assez récurent. De la à voir une légalisation de la discipline en France, il n’y a qu’un pas que nous n’oserons pas encore franchir.

En attendant, ils sont de plus en plus nombreux à combattre dans les grandes organisations mondiales (UFC, Bellator, M-1 etc..) et s’illustrer. A titre d »exemple, le poids lourd Cyril Asker combat régulièrement dans le célèbre Octogone américain. Evidemment difficile de ne pas parler de Francis N’Gannou plus que jamais en lice pour le titre dans la division reine à l’UFC.

Le MMA français se porte bien malgré sa paradoxal situation puisqu’il est interdit en France. Cheick Kongo, Mickael Lebout, Moktar Benkaci, Karl Amoussou, Grégory Babène, Mehdi Baghdad… ils sont en nombre à se produire en MMA. Il y a eût également la génération des pionniers avec Damien et Mathias Riccio, Gilles Arsène, Bertrand Amoussou, Gael Grimaud, Cyril Diabate, Anthony Réa, Jean François Lenogue, Jess Liaudin et tant d’autres qui ont ouvert la voix à des époques bien précises. Nous avons une pensée particulière pour Damien Riccio, parti trop tôt et qui a beaucoup fait pour cette discipline en France malgré un contexte difficile.

C’est dans l’esprit de Fight Infos que nous souhaitons partager avec vous l’actualité des français en MMA sous la plume d’un spécialiste passionné de ce sport, à savoir Mickael Nevers qui nous gratifie pour une entrée en matière d’une belle interview de Gael Grimaud.

Publicités
Continue Reading

A la une

Fight Night Saint Tropez : une carte à jouer pour Susperregui

Published

on

By

Fight Night Saint Tropez : une carte à jouer pour SusperreguiEngagé dans le tournoi des -105kg, Stéphane Susperregui a clairement une carte à jouer malgré un déficit de poids puisqu’il évolue chez les -95kg. Que cela ne tienne, il est dans l’esprit de l’épreuve où finalement , l’esprit du tournoi est bien présent. Car dans ce genre d’épreuve, il s’agit avant tout de se tester, de voir de quoi on est capable pour pouvoir s’imposer.

Un défi de poids et de talent

Si chacun dans ce quatuor à des qualités intrinsèques, Susperregui a pour sa part l’expérience de ce challenge. Il a remporté par le passé, une des étapes du Le Banner Series dans la division reine donc autant dire que ce ne sera pas une découverte en soi. Il sait gérer les adversaires plus lourds que lui quand au fait de disputer plusieurs combats dans la soirée, il a déjà remporté plusieurs épreuves similaires dans sa carrière. Métamorphosé physiquement, il applique plus facilement désormais les consignes de son coach Sylvain Troitino. Et cela se ressent dans ses coups également, preuve en est de son dernier fight face à Mikhail Tiutereev qui n’est pourtant pas le premier venu. « Ippo » a franchi un cap, preuve s’il en est que l’on apprend à tout âge lorsque l’on se remet en question. C’est une belle leçon que donne ici le basque qui est dans les meilleurs dispositions à l’approche de ce tournoi.

Logiquement favori !

Stéphane Susperregui est le favori de ce tournoi. Il a déjà battu Arnold Oborotov et Pavel Voronin par le passé. Il connaît bien les deux boxeurs qu’il peut affronter au premier tour en plus du colossal Wladimir Toktasynov. Néanmoins il n’y a pas deux matchs identiques face à un même adversaire, le français le sait. Là aussi il en est un bel exemple puisqu’il avait pris sa revanche face Danilo Illunga lors de l’édition précédente de la Fight Night Saint Tropez. Il sait donc quelle sera la détermination de chacun de ses opposants car Wladimir n’est pas non plus un tendre dans son genre. « Le métier » sera essentiel dans ce tournoi, il sera même un atout de poids pour Susperregui qui n’a pas caché son ambition d’aller très haut dans les mois qui viennent et ça commence pour la Fight Night !

Récapitulatif

Championnat du Monde WKN . Kickboxing orientales rules . 5x3mn . -79,400kg
Yohan Lidon (France) vs Yoann Kongolo (Suisse)

Championnat du Monde WKN . K-1 rules . 5x3mn . -64,400kg
Mallaury Kalachnikof (France) vs Laetitia Madjène (France)

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . +105kg
Grégory Tony (France) vs Frédéric Sinistra (Belgique)

Eighty One Tournament . K-1 rules . 3x3mn . -80kg

♦Abdallah Mabel (France)
♦Cyril Benzaquen (France)
♦Giuseppe De Dominico (Italie)
♦Erik Matejovski (Slovaquie)

Tournoi . K-1 rules . 3x3mn . -105kg

♦Stéphane Susperregui (France)
♦Arnold Oborotov (Lethonie)
♦Pavel Voronin (Moldavie)
♦Wladimir Tok (Allemagne)

Publicités
Continue Reading

A la une

Glory 55 : Cédric Doumbe, en route pour le titre !

Published

on

By

Glory 55 : Cédric Doumbe, en route pour le titre !Cédric Doumbe n’est décidément pas un boxeur comme les autres. Après avoir pris et défendu le titre au Glory tout en gérant seul sa carrière, il devient peu à peu évident que le circuit de Pierre Andurand ne peut pas se passer du français, loin de là. Charismatique à souhait, Doumbe a su s’appuyer sur une communication parfois « borderline » mais qui a fait le « buzz ». En homme d’intelligence, le français s’adapte au situation et a opéré une métamorphose dans sa préparation qui fait de lui un boxeur redoutable.

Scheinson, une victime selon Doumbe

Le 20 juillet prochain, Cédric Doumbe affrontera l’argentin Alan Scheinson, battu par Karim Benmansour lors de son premier combat au Glory. Il affiche deux victoires en 5 sorties dans le circuit, s’est incliné face à Murtel Groenhart et Thongchai Sitsongpeenong deux boxeurs battu par le français. Autant le dire, les choses seront corsés pour l’argentin qui a pu voir que « Doumced » reste sur un KO fantastique. Il a eût droit à sa dédicace sur la page Facebook du français qui l’annoncé comme sa prochaine victime. Malgré le palmarès de ses adversaires, Scheinson n’a jamais été mis KO au Glory une donnée qu’il ne faut pas perdre de vue pour Cédric qui connaît bien ce genre d’adversaire prêt à tout.

En route vers le titre

Il est difficile de croire que Cédric ne soit pas sur la route du titre, c’est impensable. Sa victoire face à Thongchai est un signal fort lancé aux dirigeants du Glory qui ont bien compris l’impact que peut avoir le sociétaire du Queensburry sur le circuit. Ce Doumbe là est irrésistible parce que frappeur mais aussi technicien. Evidemment cela passe par un succès avec la manière dans un combat où il est ultra favori. En confirmant dans un modus operandi similaire à celui de Lyon, Doumbe sera plus que jamais prêt pour affronter le tenant du titre, Harut Grigorian pour une seule raison. Il est le plus à-même de battre le champion de sa catégorie.

Victoire impérative pour Pinto

Victor pinto va disputer son 6ème combat au Glory dans le même événement. Avec un parcours affichant 2 victoires, 3 défaites, le français sait que dans ce genre de compétition, la victoire est impérative pour perdurer. Son adversaire, l’américain Nate Richardson, affiche 1 victoire, 1 défaite dans cette catégorie des -65kg.

Programme

Glory 55
Championnat par interim . 85kg Alex Pereira (c) vs. Yousri Belgaroui
Championnat . 65kg Massaro Glunder vs. Kevin VanNostrand
70kg Elvis Gashi vs. Nick Chasteen
65kg Victor Pinto vs. Nate Richardson
Superfight Series
77kg Cedric Doumbe vs. Alan Scheinson
120kg Junior Tafa vs. Anthony McDonald
55kg Sofia Olofsson vs. Tiffany van Soest
85kg Joe Taylor vs. Jacob Rodriguez
70kg Itay Gershon vs. Trevor Ragin
65kg Asa Ten Pow vs. Justin Greskiewicz

 

Publicités
Continue Reading

Partenaires

Best

Battle of Saint Raphaël 6 Groupe Facebook Twitter Instagram Pinterest Google+ Tumblr