Publicités
Connect with us

Actualité

Mickael Piscitello tire sa révérence

Published

on

La raison n’est pas toujours facile à entendre. Quand on est boxeur depuis tant d’année, se résoudre à raccrocher n’est pas simple. Pourtant, Mickael Piscitello a fait le choix de tirer sa révérence, analysant qu’il était temps pour lui de le faire.

Mickael Piscitello tire sa révérence

Ce qu’il faudra retenir du boxeur lyonnais c’est son sens du défi : jamais, jamais il n’a refusé un combat quelque soit l’adversaire. Ce mot défi lui a collé à la peau toute sa carrière et même ces dernières années où il s’est essayé au MMA.

Il n’y a qu’a regarder les noms qu’il a croisé sur le ring pour comprendre qu’il a affronté tout ce que la planète muay thai a offert de mieux à une époque où les meilleurs s’affrontaient sans rechigner. Défait samedi soir face à un jeune prometteur comme il le fût en son temps, Piscitello, a démontré qu’il était aussi un homme de raison.

A titre personnel, le KO face à Mickael Cornubet m’a marqué mais en même en temps qui ne l’aurait pas été ? Précision, efficacité, timing, tout y était. Autant de qualités qui correspondent à un boxeur qui a évolué sur le ring durant 17 ans. France, Italie, Suisse, Russie, Thaïlande, Turquie, Angleterre, Australie, USA autant de pays où il s’est produit, forgé face à des monstres sacrés comme Sudakorn, Giorgio Petrosyan, Bovy Sor Udomson, Jordan Watson, Johann Fauveau, Buakaw Banchamek, Kem Sitsongpeenong, Sittichai Sitsongpeenong, Saiyok Pumpanmuang, Kaoponlek Luksuntham ou encore Super X Por.Petchnamchai.

Si tous les noms ne sont pas cités ici, cette liste donne le vertige, c’est un fait. Homme de raison, Mickael est aussi un homme de principe qui n’oublie ce qu’il a fait avec qui il l’a fait. Si Ange Giovannetti lui a fait découvrir le pieds-poings, Nasser Kacem est celui qui l’a amené au plus haut niveau. Il en parle comme le meilleur entraîneur au Monde.

Mickael Piscitello a marqué l’histoire du pieds-poings français de son passage avec des combats où il n’a jamais triché. Boxeur fidèle et droit, il transmet sons avoir aux côtés de Fabio Pinca au Ring Side à Lyon. A travers les matchs qu’il a livré, il pourra gratifié celles et ceux qui suivent ses cours, de quelques anecdotes vécu il n’y a pas si longtemps, rappelant au passage la qualité de son parcours. Bonne retraite champion !

Publicités
Continue Reading

Actualité

Burning Series : les résultats de la pesée officielle

Published

on

By

Merci à Suleyman

La pesée du Burning Series a été effectué hier soir  à Bellegarde. Si tout le Monde a passé l’examen sans problème, Anaelle Angerville n’a pas eût a passé sur la balance puisque son adversaire, l’italienne Chiara Laurora n’a pas fait le déplacement, privant ainsi la française de combat. Une fois encore, c’est un comportement scandaleux et un vrai manque de respect pour l’organisation mais aussi pour l’adversaire. Le programme reste conséquent avec le choc en main even entre Gaétan Dambo et Mickael Palandre sans oublier la confrontation entre Charles François et Yoann Mermoux ou encore le retour de Morgan Adrar après plusieurs mois d’absence. Suleyman et Rachid ont su proposer une carte équilibrée et offensive. Charge aux boxeurs désormais de concrétiser de tout et transformer les espoirs de grands fights en grands moments de pieds-poings et plus précisément de muay thai.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Carte principale

Superfight . Muay thai . 5x3mn . -70kg
Samed Memaj (70,100kgkg) vs Morgan Adrar (69,300kg)

Superfight . Muay thai . 5x3mn . -65kg
Guillaume Pascal (65kg) vs Cabras (63,200kg)

Superfight . Muay thai . 5x3mn . -80kg
François Aubertelle (80,100kg) vs Zakari Messaoudi (79,600kg)

Superfight . Muay thai . 5x3mn . -67kg
Anthony Gazel (67kg) vs Sofiane Gaham (67kg)

CO Main-event . Muay thai . 5x3mn . -77kg
Aydin Tuncay (77,100kg) vs Mustafa Yasar (76,700kg)

CO Main-event . Muay thai . 5x3mn . -68.5kg
Yoann Mermoux (68,400kg) vs Charles François (68,400kg)

Main-event . Muay thai . 5x3mn . -72.5kg
Mickael Palandre (72,100kg) vs Gaétan Dambo (72,100kg)

Publicités
Continue Reading

Actualité

Xtreme Fight Dyonisien : Boyer, champion intercontinental WMC

Published

on

By

L’île de la Réunion est une terre de pieds-poings par excellence et cela a encore été prouvé ce week-end avec l’Xtreme Fight Dyonisien proposé par la Team Robert  en collaboration avec le BCBLR (Boxing Club Bas de La Rivière) et l’UBCDLS (United Boxing Club De La Source). Dans la grande tradition réunionnaise, l’événement a mis en évidence les combattants réunionnais et c’est tant mieux car il faut bien admettre qu’ils sont trop souvent oubliés des grands shows de la Métropole. En s’appuyant sur un programme relevé et équilibré, la Team Robert a fait de cette première édition, un franc succès qui appelle déjà une suite.

Boyer, champion intercontinental WMC

Les confrontations franco-thaïlandaises étaient en nombre au programme. Si les thaïlandais ont remporté ce que l’on peut qualifier de match dans le match, Giovanni Boyer a pour sa part pris le titre intercontinental WMC.

Giovanni Boyer et Jean Luc Robert son coach mais également le promoteur de la soirée

Le réunionnais a fait le job comme on dit face à Kengjak Naruphai, nakmuay d’expérience dont il savait peu avant le combat. Giovanni a rempli son contrat donnant à la France une des deus ceintures puisque Samuel Andoche s’est incliné face à un autre thaïlandais en la personne de Dapmoon Sia Sot Bangsaen. Il faut noter que la World Muay thai Council a souligné par l’intermédiaire de son représentant français, Pascal Arène, le très bon niveau en boxe thaïlandaise à la Réunion.

Dans les résultats, il faut souligner la victoire de Florent Kaouachi qui revenait son public après plusieurs années

Résultats

Ceintures intercontinentales WMC
Giovanni Boyer [BDN] bat Kengjak Naruphai [Thai] aux points
Dapmoon Sia Sot Bangsaen [Thai] bat Samuel Andoche [UBCDLS] par KO5

Ceintures PRESTIGE  » Xtreme Fight Dionysien  »
Pok Bill Pumphanmuang [Thai] bat Ulrich Zémia [UBCDLS]
Vincent Naxos [BDN] bat Prainoii Popohin [Thai]

Superfight
Chaimagkol Sitdoudou [Thai] bat Josué Absalon [BCBLR]
Jéremy Payet [CTC] bat Kamrailpech Pumphanmuang [Thai]

Réunion vs Espagne
Kévin Latchimy [Sainte-Marie] bat Mostazo Jimenez [Esp]
Ulrich Emmanuel [BCBLR bat Mourad Zakari [Esp]
Florent Kaouachi [Baobab] bat Ahmed Karoucha [Esp] aux points

100% 974
Gabriel Hoarau [BDN] bat Mohamed Madi [UBCDLS]

Publicités
Continue Reading
Advertisement

Google+

Facebook

Partenaires

Best