Connect with us

Infos

Madi et Mermoux au Warriors Trophy II

Published

on

Le Corbas Full Contact et Eric Lilienfeld présentent la deuxième édition du Warrios Trophy qui se déroulera le 24 février au Gymnase Jean Falcot de Corbas (région de Lyon). Deux hommes issus de la très prolifique ligue Rhône Alpes Auvergne seront au programme : Brahim Madi et Yohan Mermoux.

Les deux boxeurs seront respectivement opposés à Younes Zaoui et Cristian Faustino pour des duels franco-italiens dans la grande tradition. Mermoux est un peu le fer de lance de cette soirée. Il est le plus expérimenté mais également le plus titré des deux. C’est un boxeur qui a déjà relevé bon nombre de défis et qui entend bien faire de 2018 une année de victoires. Pour Brahim Madi, il s’agit de poursuivre sur sa lancée. Le jeune protégé d’Ali Kanfouah, qui est allé s’entraîner en Thaïlande, est un jeune qui monte comme on dit, un boxeur à suivre.

Ces deux-là occuperont la partie pro des combats avec pour mission première, écrire l’histoire d’une soirée qui ne demande qu’a grandir !

Présentation par Eric Lilienfeld

Forte du succès rencontré lors de notre première édition du Warriors Trophy le 2 Avril 2016, nous organisons le samedi 24 Février 2018 en soirée, la deuxième édition avec encore plus de spectacle et plus de boxeurs de haut niveau. En effet, durant cette manifestation, des rencontres internationales auront lieu en vue de promouvoir les sportifs amateurs et
professionnels de notre région Rhône-Alpes Auvergne contre une sélection Espagnole, Italiennes et Suisse. Nos meilleurs combattants du Corbas Full Contact et du SKD Boxing St Symp. D’ozon représenterons nos clubs.
Au programme il y aura 11 Combats : 2 Combats Pro, 4 combats classe A (Semi-pro), 4 combats Classe B et un combat Junior.
Cette année, le niveau monte d’un cran avec :
Un combat Pro de niveau mondial avec Yoann MERMOUX / FRANCE Vice-champion du monde ISKA et triple
champion de France Contre Cristian FAUSTINO / ITALIE, champion du monde WFC et Champion d’Europe WTKA
3 médaillés coupe du monde WAKO argent et bronze, 4 Champions de France, 1 Champions d’Espagne, 1 Champions de Suisse, un vainqueur de la coupe de France K1 et 3 Champions de régions.
Le gala bénéficiera également d’une animation de Show Dance à l’ouverture et à l’entracte et d’une animation son et lumières. Grace à nos sponsors, nous offrons un gala de qualité. Attention places limités ! Réservez rapidement !

Carte principale

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . -60kg
Brahim Madi (France) vs Younes Zaoui (Italie)

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . -67kg
Yohan Mermoux (France) vs Cristian Faustino (Italie)

Publicités
Continue Reading

Infos

Cédrick Peynaud victorieux en boxe !

Published

on

By

Si les promoteurs pieds-poings le boudent un peu (on se demande bien pourquoi), en boxe on s’arrache Cédrick Peynaud. Kader Marouf a fait appel à lui hier soir pour Les révélations du noble art 3 et il a eût raison puisque le parisien s’est imposé aux points face à Mohamed Kani.

Cédrick renouait ainsi avec le succès dans les règles du noble art après une défaite (et un match fou) face à Conor Benn. Ce succès en 8 rounds prouve que Peynaud est un boxeur qui s’adapte à la discipline mais aussi la distance puisqu’il est passé d’un 3x3mn à 8×3, faculté d’adaptation assez rare, il faut le souligner.

Dans la même soirée, Tom Wallace s’est incliné aux points face à Eduku Egance malgré un décompte dans la première reprise. Wallace disputait son deuxième combat dans les règles de la boxe à ce niveau donc, fidèle à lui-même, il apprend et revient plus fort, c’est une règle chez lui même si une victoire est impérative pour la suite.

Rappel

Superfight . Boxe . 4x3mn
Eduku Egance (Fra) vs Tom Wallace (Fra)
Vainqueur : Eduku Egance aux points

Superfight . Boxe . 8x3mn
Mohamed Kani (Fra) vs Cedrick Peynaud (Fra)
Vainqueur : Cédrick Peynaud par TKO1

Publicités
Continue Reading

Infos

Dimitrenko, l’homme du retour pour Yoka

Published

on

By

Le 13 juillet prochain, Tony Yoka affrontera l’allemand Alexander Dimitenko pour son retour à la compétition. La nouvelle fait déjà le tour des réseaux sociaux et c’est tant mieux, on revient à l’essentiel en ce qui concerne Tony, à savoir son actualité sportive.

Dimitrenko n’est pas un faire valoir : 41 victoires dont 26 par KO mais aussi un titre de champion d’Europe, une ceinture IBF international, une ceinture WBO intercontinentale. S’il reste sur 2 défaites, elles sont face à des boxeurs comme Bryant Jennings et surtout Andy Ruiz l’actuel multiple champion de la division reine. Clairement se teste dans ce combat et envoie un message : voir plus haut et peut-être plus rapidement désormais même si à 27 ans, il a l’avenir devant lui. En faisant le choix de Dimitrenko, Tony veut prouver qu’il peut prendre de l’envergure, européenne au moins même si pour cela, il lui faudra passé ce fight, victoire à la clef. L’heure est la concentration, la préparation en toute quiétude. Malgré un trash talking virulent à son encontre, Tony Yoka reste fidèle au public français. Il construit sa carrière et devra être jugé sur ses résultats et rien de plus. Un rappel tout de même : c’est à la fin du bal que l’on paie les musiciens !

L’Azur Arena d’Antibes va accueillir Cédric Vitu qui disputera son deuxième combat après son revers face à Brian Carlos Castano et Souleymane Cissokho espoir du noble art français qui vient d’étrenner sa carrière américaine avec une victoire aux points face au mexicain Vladimir Hernandez. Vitu est plus que jamais une figure forte de la boxe en France et là encore, il aura besoin du soutien de tous pour se hisser dans les ratings. Souleymane incarne l’avenir pour sa part ; il fait l’unanimité auprès des spécialistes qui voient en lui un grand champion en devenir. Affaire à suivre !

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best