Douze ans après leur première rencontre, Cyril Abidi et Jérôme Le Banner enflamment encore les discussions et c’est encore plus vrai depuis quelques jours où les réseaux sociaux s’enflamment comme jamais autour d’une hypothétique revanche. Une page Facebook a même été mise en ligne pour cela. Le site référence Liver Kick en a même fait sa une, c’est dire l’impact qu’une simple idée peut engendrer au-delà de nos frontières. Bref, ça boue, il y a une vraie émulation qui se créée !

Véritables icônes de la division reine, leur première confrontation s’était déroulée sur fond de tension entre les deux hommes qui avait livré une véritable bataille. Cette opposition alimente encore les conversations laissant comme un goût d’inachevé. Fait du hasard, Jérôme Le Banner partageait récemment sur sa page Facebook le fameux combat disputé à Bercy le 27 mai 2005.

Le normand qui a annoncé son retour sur le ring, veut affronter Patrice Quarteron qui est le seul boxeur français en activité à remplir une grande salle sur son nom seul. Vraisemblablement, les choses ne se passent pas comme prévu et rapidement, très rapidement, le nom de Cyril Abidi est apparu. La réactivité du réseau social est passée par là !

Immédiatement, les fans se sont enflammés à souhait, reprenant une discussion entamée il y a une décennie. Et Cyril Abidi ne cache pas qu’il est clairement intéressé par cette revanche. Relativement discret sur les réseaux sociaux, le marseillais n’a jamais caché que c’était LE match qui le ferait sortir de sa retraite. Douze ans après, sa motivation reste intacte pour cette opposition. Jérôme le Banner ne s’est pour l’instant pas prononcé.

Alors bien entendu, l’interrogation tourne autour de l’intérêt d’un tel match. Le talent a-t-il une limite d’âge ? Rien n’est moins sur et Xavier Vacaris l’a prouvé récemment en offrant un combat fantastique malgré la quarantaine passée.

Les deux hommes savent plus que quiconque où ils en sont physiquement pour faire le choix de retrouver le ring. Ils ont l’expérience pour cela ! Chacun sait qu’il reste toujours un grand combat chez un boxeurs même à l’aube de sa carrière.

Jérôme Le Banner avait fait part de sa tristesse de voir une salle comme l’AccorHotels Arena à moitié vide lors du Glory à Paris. Peut-être qu’un match comme celui évoqué ici par les fans pourrait guidé et donner quelques informations à la nouvelle génération pour mieux se faire connaître et relancer le pieds-poings.

Evidemment, il y a le pour et le contre : arrivé à un âge on est plus le même qu’à 20 ans mais il faut rappeler que c’est une génération où le mental était souvent la qualité dominante chez un boxeur.

Verra-t-on Cyril Abidi de nouveau face à Jérôme Le Banner, c’est là la vraie question ? Il faut que les deux parties se mettent d’accord et chacun sait que quand il s’agit de produire deux phénomènes, rien n’est simple. Clairement, il y a déjà de l’intérêt en terme de promotion autour de cette hypothétique confrontation. Il falloir tout de même resté prudent et prendre le temps.

Nous étions présents lors du choc en 2005 et nous avons pu nous rendre compte de la ferveur populaire à l’époque, ferveur qui n’est jamais retombée. Aussi nous nous autorisons le droit de vouloir revivre cela en France ou ailleurs. Parce que ce sont des occasions de plus en plus rares dans l’hexagone et puis une certaine nostalgie nous habite même si en terme de ring, la nostalgie n’est une priorité en soit de ce qui doit se faire ou pas entre les cordes. Affaire à suivre !

Publicités