Publicités

Les Français s’inclinent en Russian Cagefighting Championship !

Par Mika Damien Lapilus et Christian M’Pumbu combattait il y a quelques jours à l’occasion du RCC (Russian Cagefighting Championship) en Russie. Malheureusement pour les deux combattants du MMA Factory la réussite n’a pas été au rendez-vous.

Les Français s'inclinent en Russian Cagefighting Championship !

Christian ‘Tonton’ M’PUMBU (21-10) s’incline par décision unanime face à Mikhail Ragozin (10-3)

À bientôt 40 ans, Tonton continue de relevé des défis, et non des moindres puisque le garçon qui lui était opposé est loin d’être un inconnu. En effet, le Russe a effectué ses trois derniers combats avec le M-1 et va rarement jusqu’a la décision. Tonton enchaîne malheureusement une deuxième défaites consécutives au RCC.
Le Franco-Congolais est dans le circuit professionnel depuis pratiquement 14 ans et fait partie des grands noms du MMA, en ayant remporté entre autre la ceinture des poids mi-lourd au Bellator avec qui il a effectué 7 combats.

Damien ‘Frankenstein’ Lapilus (16-10) s’incline face à Mikhail Balakirev (7-1)

C’était l’occasion de remettre les pendules à l’heure pour Damien après sa défaite par soumission le 13 janvier dernier lors de l’ACB 78. Damien n’a pas trouvé la solution face à un adversaire qui confirme qu’il faudra compté sur lui.

Un immense combat entre deux vétérans des poids lourds

Le vétéran du Pride Fc, du Bellator, du K-1 GP et du Strikeforce, Sergei Kharitonov, était opposé lors de cette soirée au vétéran de l’UFC et du Bellator, Joey Beltran.
Kharitonov remporte la victoire par décision unanime face à un Joey Beltran dominé pendant tout le combat, lors d’une opposition qui c’est déroulé uniquement en Striking. Le Russe à bien travaillé grâce à un jab très actif et à ses lowkick intérieur et extérieur.
A 37 ans, Sergei Kharitonov enchaîne une 4eme victoires de rang et à encore quelques belles batailles à livrer!

À noter que la légende de la boxe, Monsieur Mike Tyson était présent à l’événement accompagné de Kostya Tszyu et de Fedor Emilianenko.  Une soirée célébrée dans une ambiance de fête après la victoire aux Jeux Olympique de l’équipe national de hockey sur glace.

Publicités
Top