Les Champions aussi sont humains …

Après Yohan Lidon au Dark Fights, c’est au tour de Nieky Holzken  de connaître l’affre d’un revers au Glory, les deux hommes s’étant inclinés aux points face à de plus jeunes prétendants à 15 jours d’intervalle. Il faut bien admettre que les temps sont durs pour les icônes qui font le pieds-poings depuis de nombreuses années et ont marqué l’histoire mondiale de ces sports avec des combats dantesque. D’ailleurs chaque sortie se fait à 200% car les combats disputés sont faits face à des jeunes boxeurs bien conscient de l’impact d’une victoire éventuelle.

Que la jeune génération en tire leçon car perdre est quelque chose qui arrive à tous les boxeurs qui prennent des risques et qui acceptent les challenges sans discours de façade qui pourraient masquer finalement une opposition plus facile. Lidon et Holzken paient leur parcours engagé et dur. Ce sont des boxeurs âpres qui ont privilégié l’engagement et l’épreuve de force face à des adversaires plus fuyants et calculateurs, et en finalité, les spectateurs apprécient. Il n’y a qu’a en juger par leur immense côte de popularité partout où ils se produisent. Il ne faut pas oublier que le hollandais et le français ont largement dépassé la centaine de combats à leur actif (115 pour Holzken, Un peu plus de 130 pour Lidon) ce qui force le respect car gagner est une chose, durer en est une autre. Marquer les esprits se fait sur plusieurs années, garder les faveurs du public durant tout ce temps c’est être un champion sur le ring et hors du ring. Ca ne s’improvise pas !

Ces deux-là ont de nombreux points communs comme le respect de l’adversaire qui fait parfois défaut à la génération à venir mais également l’envie de donner au public ce qu’il vient chercher à savoir des sensations fortes et également du spectacle.

Alors évidemment, une confrontation entre les deux est intéressante ! Victoire ou défaite, ils savent réagir avec dignité après un combat sans se chercher d’excuses ou imposer un triomphalisme déplacé. Car il s’agit de Sport rien d’autre. Et quand on y réfléchis, une équation intéressante apparaît.

L’équation qui se profile est même fantastique :  Yohan Lidon a battu le désormais champion du Glory chez les -77kg, Cédric Doumbe il y a deux ans il est vrai. Ce même Doumbe vient de battre Holzken. Le hollandais a besoin d’un challenge à la hauteur de son rang et Lidon est l’homme de la situation. Icône du pieds-poings en France, il n’a plus rien à prouver mais l’envie est là et battre Nieky Holzken aurait un retentissement mondial. Un match entre ces deux-là déchainerait les passions entre deux pays : la Hollande et la France deux nations fortes du pieds-poings. Car il manque un succès à Lidon pour devenir planétaire, celui face au légendaire Holzken qui a défendu victorieusement à 5 reprises sa couronne. Nieky et Yohan, deux gentlemens des rings, ont les armes pour offrir au Monde un duel de cadors dans les règles de l’art.

Evidemment, c’est une idée qui suivra son chemin, à Pierre Andurand et Olivier Muller de la concrétiser. C’est une affaire à suivre dans nos colonnes bien entendu !

Author: Admin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.