Le Glory 22 vu par Stéphane B

Un énorme merci à Stéphane B

Il s’est passé beaucoup de choses lors du Glory 22 qui était également la première édition d’une soirée Glory en France. Les reportages photos ont été nombreux, les diffusions vidéos des combats également mais finalement, Stéphane B (ndlr : Benini) apporte une fois de plus sa vision d’un tel événement.+

Auteur du superbe reportage sur Charles François lors de sa victoire au Max Muaythai (voir notre article Karlito par Stéphane B), Stéphane nous propose de découvrir les coulisses du Glory, saisissant des instants précieux et humain comme le sont les boxeurs avant, pendant et après le combat. Cette fois, nous avons contacté cet artiste pour qu’il livre son ressenti sur cette formidable aventure :« Comme pour chaque vidéo sur les sports de combats, c’est l’humain qui m’intéresse. J’aime aller chercher les émotions au plus près des boxeurs, dans leurs regards quelques minutes avant et après le combat. Ils sont dans une vérité rare qui est souvent très belle à l’image. Trop souvent dans les reportages, on ne voit que les combats, j’essaie de rendre hommage à travers mes vidéos à toutes les personnes qui ne sont pas mises en avant, les coach, les gens dans le coin, les photographes, les organisateurs…
Le Glory m’a permis d’être au plus près de champions dans les coulisses, tous ont joué le jeu et ont très vite oublié ma présence. La tension était bien palpable avant chaque combat.
J’ai pu saisir de très beaux moments de vie dans le regard de certains boxeurs. Je fais ça par passion et admiration, je suis réalisateur et j’ai commencé il y a un an par filmer le King of the Ring à Metz, puis ont suivi plusieurs autres gala et enfin une superbe aventure en Thailande au Max Muay Thaï en Mars dernier avec « Karlito » (ndlr : Charles François) pour sa double victoire. »