Fil d'infos

Le com-back de Nicolas Wamba !

Ce soir (ndlr : 19 avril) au Palais des Sports d’Agde, Nicolas Wamba affrontera dans les règles de la boxe le géorgien Aleksander Lepsveridze dans une production des Patrac Brother.

Il pensait que le ring c’était fini après des examens médicaux qui l’avait contraint à stopper sa carrière. Mais sans le savoir, il n’y mettait pas fin. Le virus du ring étant bien présent chez Nicolas Wamba, après une incartade en handball, il retrouvait les sensations d’une salle chez les Patrac. Mais sous la houlette des frères Jacques et Frédéric, on ne fait pas n’importe quoi.

Crédit photo : Yoni Mafate

L’équipe a pris le temps de lui faire passer une batterie d’examens médicaux qui ont tous conclu à la même chose : Nicolas est apte à la compétition. En signant chez Patrac Brother, Wamba fait le choix de la stabilité mais aussi de la progression (l’évolution des boxeurs de cette team en atteste). Alors qu’il stagnait pugilistiquement parlant, il relève le défi du noble art qu »il connaît pour s’être illustré au Biggers Better. Ce soir, chez lui à Agde, Nicolas affrontera Aleksander Lepsveridze, boxeur géorgien contre lequel, le français va devoir retrouver ses sensations.

A 31 ans, Nicolas est un jeune poids lourd qui a déjà signé de grandes choses et voit ici la possibilité de se donner les moyens d’étoffer un peu plus son palmarès même s’il n’en est pas encore là. Wamba est un nom qui porte et si pendant plusieurs années il a dû se faire un prénom, il y a réussi de par sa volonté en pieds-poings comme en boxe. Dans quelques heures, la machine sera relancée et il sera fixé sur la marge de travail qu’il lui restera pour retrouver son meilleur niveau. Pour l’anecdote, Nicolas avait fait sa première rencontre dans le Sud au Palais des Sports d’Agde. Il avait disputé victorieusement un championnat de France de full contact dans le cadre de la Full Night d’Aurélien Cramail. La suite vous la connaissez !

0 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.