Avec un tournoi des -65kg remporté (Bertrand Lambert) et une finale âprement disputé chez les -77kg (Benjamin Gerbet), l’Académies des Boxes de Villejuif a clairement marqué les esprits lors de la deuxième du Partouche Kickboxing Tour 2018 et même au-delà. La performance des deux hommes fait parler bien au-delà de la soirée.

Le tournoi fou de Bertrand Lambert

L’épreuve qui attendait Lambert était tout sauf simple dans un contexte qui plus est difficile. En effet, ses deux adversaires pouvaient compter sur les supporters des deux adversaires de Bertrand, supporters loin d’être exemplaire après les décisions notamment après la finale. Bertrand a été guerrier comme jamais et signé une grande performance. S’imposer dans ce genre d’épreuve c’est clairement grandir et se mettre dans de meilleures dispositions pour la suite. Il est difficile à penser que les promoteurs ne s’appuient pas sur lui pour des programmations explosives.

Benjamin Gerbet avec le coeur

Benjamin Gerbet est désormais un peu dans la même position. Classé 3 avec Rémy Vectol chez les -77kg, Benjamin a fait lui aussi un tournoi particulièrement rugueux malgré une finale perdue face au redoutable Vedat Hoduk. Ce deuxième combat amène justement de la dimension à Gerbet qui est un boxeur capable de grandes choses sur le ring. Il le prouve ici et suit les traces des leaders de son club qui ont écrit quelques-uns des faits d’arme du pieds-poings ces dernières années.

Un bilan positif

Kader Marouf cultive cette facilité à révéler les talents. Bien entendu, ce n’est jamais simple entre les cordes c’est même une règle. Bertrand Lambert et Benjamin Gerbet sont allés chercher leurs résultats sans tricher ou se dérober devant leurs obligations de boxeurs. C’est un état d’esprit essentiel pour la bonne marche du pieds-poings. Les deux hommes peuvent, en attendant la suite, savourer de beaux succès en soi.

Publicités