C’était une volonté affichée de Pascal Arène, représentant français de la World Muaythai Council, la réforme de l’arbitrage pour sanctionner les titres européens et mondiaux.

En conformité avec les instances mondiales, le bureau français met en place l’internationalisation du corps arbitral à savoir que désormais, les juges et arbitres intervenant sur un championnat WMC viendront de France mais également de pays où est représentée la fédération internationale.

C’est une décision forte et pleine de bon sens devant le marasme dans lequel s’enfonce l’arbitrage français qui est loin de faire l’unanimité.

En homme de caractère Pascal Arène entend bien redonner de la crédibilité aux titres internationaux en pleine dévaluation. Très à cheval sur la qualité des combats qu’il sanctionne, il poursuit donc dans sa logique et personne ne peut s’en plaindre. Pour information, tous les championnats WMC disputés en France ne sont fait qu’après validation par les instances mondiales et après vérification  du curriculum vitae des prétendants au titre.

Ce choix du pluralisme pour le corps arbitral est un retour à la normal. Ce sont des choses qui se faisaient il n’y a pas si longtemps et qui méritent amplement d’être mises au goût du jour.

La France se doit de passer par des décisions comme celle-ci pour redevenir une nation forte de la boxe thaïlandaise. C’est un choix qu’il faudra soutenir au prix de quelques sacrifices il est vrai. Est-ce que la France est prête à cela ?

Les priorités doivent être donner à la crédibilité et cela commence par les boxeurs qui devront s’orienter vers des championnats internationaux cohérents même si la défaite est au bout. Il faut mettre un frein aux ceintures du copinage où n’importe qui peut devenir champion.

Les promoteurs aussi devront s’inscrire dans cette volonté qui engendrera un coût c’est un fait. C’est un gage de qualité auprès des partenaires privés ou publics.

C’est un chantier conséquent que cette réforme voulue par la WMC France. Mais le jeu en vaut la peine et c’est sur le long terme que les résultats se feront sentir.

Publicités