Connect with us

Infos

La Stars Night 2016 comme vous ne l’avez jamais vu

Published

on

km

C’est souvent quand une entreprise est difficile à mettre en place, qu’elle devient belle quand elle donne ses résultats. Mohamed Amara et n’oublions pas Ambre, sa femme, ont dû développer des trésors de patience et d’ingéniosité pour venir à bout de cette Stars Night 2016 qui a finalement offert de beaux moments d’intensité.

Du tournoi aux superfights, les 2500 spectateurs en ont eût pour leur argent avec de l’engagement de part et d’autres et des révélations. Et s’il ne fallait retenir que deux noms, ce serait ceux de Tristan Bénard et Ahmed Moutfi qui ont offert une finale hors du commun. Leur trilogie marque l’histoire du pieds-poings hexagonal avec un engagement optimal dans le dernier combat, une épreuve de force qui a fait vibrer dans son intégralité la salle Maurice Piot. Que dire de Jimmy Vienot si ce n’est qu’il a été impressionnant de maîtrise face à un Boussaha au coeur de lion. Karim Zeghad est clairement un boxeur plein d’avenir qui a passé un vrai test et s’en est sorti à merveille. Le marseillais a tous les atouts pour devenir un grand poids lourd, avec le petit truc en plus comme en ont les phénomènes. Amel Dehby a soigné son retour à la compétition face à une Paola Capucci très entreprenante en début de rencontre. La raphaeloise a su construire son combat pour s’imposer. Il s’appelle Medhi Kada et c’est un plaisir de le voir boxer. Il incarne à merveille l’intelligence du ring et lui aussi a mis sa pierre à l’édifice.

Nous n’allons pas revenir sur ce show comme nous le faisons habituellement puisque Daniel Cigliano (Klick Macchina) s’est livré à une belle expérience avec une caméra fixe dans un angle qui offre un point de vue inédit sur les différents combats de la soirée. Nous vous invitons donc à revoir cette soirée sous un autre angle, un concept qui va sans aucun doute faire parler de lui.

Publicités
Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

2019 sans la Fight Night Saint Tropez

Published

on

By

C’est un mélange de sentiments qui s’impose au moment d’écrire cet article. Le paysage pieds-poings français a intégré le fait qu’il accueillait sur son agenda le plus grand VIP Show de la planète. Et pourtant, 2019 se fera sans l’événement d’Olivier Muller et Vincent Pelat. Et la raison est tout simplement surréaliste : un couac dans la gestion du calendrier estivale de la cité tropézienne. Malgré les tentatives de proposer à d’autres dates, il a fallu se rendre à l’évidence de subir une annulation en règle pour les promoteurs.

Pourtant, la Fight Night avait ravivé la flamme il y a 7 ans, offrant un spectacle qui affichait sold out à chaque édition. Nous pouvons même dire qu’elle avait « secoué » la citadelle avec un pari risqué. Car proposer un show d’une telle envergure dans la citadelle était un vrai challenge pour les organisateurs. Les moyens mis pour la promotion des sports pieds-poings étaient colossaux. Mais il permettait d’ouvrir une fenêtre vers un nouveau public.

Pour Olivier Muller comme Vincent Pelat, la déception est immense même si le duo s’est résolu à accepter difficilement cette décision. L’impact de la Fight Night est fort à Saint Tropez. Elle est même devenue l’épicentre d’une rencontre entre différentes couches sociales. Atypique, cette soirée ne souffre d’aucune concurrence tant elle est novatrice et moderne.

Néanmoins, la porte n’est pas fermée pour 2020. Olivier Muller a déclaré à nos confrères de Var Matin : « On remercie tous ceux qui nous ont soutenus, commerçants, Tropéziens… C’est une année blanche. D’autres cités du coin la voudraient, mais on ne va pas cracher dans la soupe. La Fight, on l’a faite pour Saint-Tropez. On va se projeter sur 2020 et repartir de zéro. » Il faut donc y voir un message d’espoir, celui de retrouver une soirée de gala et son incontournable lot de surprises.

Publicités
Continue Reading

Infos

Johan Tkac dispute le titre intercontinental ISKA

Published

on

By

Ce week-end (ndlr le 25 mai), Johan Tkac retrouvera l’Espagne pour participer à la Fighters Night où il disputera un championnat intercontinental IKSA dans les règles du K-1.

Pour cette échéance, il sera opposé à l’espagnol Nacho Menem, champion d’Espagne de la discipline mais aussi boxeur bouillant à souhait. C’est donc une belle opportunité qui attend Tkac, habitué des voyages et des matchs à enjeu. Ce sera un match plein entre deux hommes offensifs qui ne connaissent pas la marche arrière.

Sous l’impulsion de Ka’s Management, Johan donne une dimension plus internationale à sa carrière après un retour prometteur au Enfusion malgré la défaite. Clairement, il a toute ses chances dans ce combat où la moindre erreur peut se payer très cher.

Rappel

Championnat intercontinental ISKA . K-1 rules . 5x3mn . -70kg
Johan Tkac (Fra) vs Nacho Menem (Esp)

Publicités
Continue Reading
Publicités

Events Calendar

01 juin 2019

Nuit du KBP 2

Complexe sportif Paul de Vivie, Pernes Les Fontaines, 391 Avenue René Char, 84210 Pernes-les-Fontaines

Aucun événement trouvé !

Best

Copyright © 2008 - 2019 Fight Infos - fightinfos.com