Connect with us

A la une

La boxe pro fait son apparition dans Fight Infos

Published

on

Après plusieurs tentatives, après de longues semaines de réflexion, la boxe a fait son apparition dans nos colonnes sous l’impulsion de Mika qui nous a offert l’analyse du combat de Cédric Vitu. Les choses évoluent avec le temps et à l’instar de ce que font de plus en plus de boxeurs pieds-poings nous franchissons le pas en introduisant l’actualité des boxeurs professionnels français dans notre flux d’information.

Cette nouvelle mutation après le MMA nous paraissait logique devant l’évolution du pluralisme pour les sports de ring. Nous essaierons d’apporter le même oeil critique que sur les autres disciplines tout en gardant intacte notre passion pour les boxeurs. Le premier article de Mika qui ne sera pas seul à parler noble art dans Fight Infos, revenait sur le combat Wilder – Ortiz. Même s’il n’entre pas dans la ligne éditoriale que nous nous sommes fixés désormais, il restera le premier article d’une nouvelle que l’on souhaite voir durer le plus longtemps possible.

La boxe pro fait son apparition dans Fight Infos

Une nouvelle page de l’histoire du Noble Art a été écrite dans la nuit de samedi au Brooklyn Center de New York. Un énorme engouement régnait autour de ce combat entre deux Boxeurs invaincus jusque-là.

Présentation

Dans le coin bleu, le Champion du monde WBC en titre, l’Américain Deontay Wilder est âgé de 32 ans, mesure 2,01m pour 103 kg, surnommé The Bronze Bomber, il a été vainqueur des prestigieux Golden Gloves en 2007. Il affichait un palmarès avant le combat de 38 KO en 39 rencontres.
Dans le coin rouge, le Cubain Luis Ortiz est un gaucher de 38 ans, il est surnommé The Real King Kong et affiche un palmarès de 24 KO en 30 Combats.
Cette confrontation dans la catégorie des poids lourd étaient sans contexte le rendez-vous le plus important de la carrière des deux hommes. Important pour Ortiz car c’était sans doute l’une de ses dernières chances d’accéder au titre suprême, et extrêmement important pour Wilder dans le cadre de son duel à distance avec l’Anglais Anthony Joshua car c’est bel et bien l’Américain qui était attendu au tournant.

Wilder vs Joshua en ligne de mire

Évidemment nous ne pouvons omettre d’évoquer la toile de fond de cet événement, à savoir la rivalité existante entre et le Bronze Bomber et AJ.
Nous nous souvenons tous du combat titanesque d’Anthony Joshua face à Wladimir Klitschko dans un stade de Wembley chauffé à blanc. Ce soir-là, le protégé de Eddie Hearn, son promoteur, avait indiscutablement passé l’épreuve du feu montrant ainsi toute l’étendue de son potentiel et de son mental de champion. A noter que Joshua avait déjà réussi a accroché à son palmarès des garçons comme Matt Skelton, Gary Cornish, Dillian Whyte ou encore Dominic Breazeale auparavant. De son coté, Wilder n’avait pas encore rencontré de véritables têtes d’affiche, c’était le moment de prouver au monde de la boxe qu’il pouvait se hisser au sommet de la catégorie reine.

Le technicien vs Le Destroyer

Il y avait une tension incroyable dans l’enceinte New Yorkaise et dès le premier coup de gong cela s’est ressenti sur le ring. Ortiz et Wilder s’observe et se jauge, nous sentons une crainte impalpable entre les deux hommes. Sans surprise, l’élégance et la technique du Cubain domine les 4 première reprise même si l’on sent bien que le bras arrière ravageur de Wilder peut clore le spectacle à tout moment. Déstabilisé en début de combat, l’Americain semble ne pas trouver de solutions face à un gaucher qui séduit peu à peu la salle. Des sifflets et des « Cuba, Cuba » se font entendre dans les tribunes par des spectateurs déçu par le rythme proposé jusqu’alors.
Le coup de tonnerre tant attendu viendra enfin au 5ème round, quand Deontay connecte Luis Ortiz, à la suite de l’un de ses fameux crochets au visage. Les 14000 personnes venues assisté à la soirée se lève enfin mais le Cubain se relève sans toutefois apparaître trop ébranlé. On croit que le combat ne va pas durer mais Luis Ortiz à de la ressource et récupère plutôt bien. C’est même lui qui contre Wilder à la septième reprise suivis d’un enchaînement terrible, ou le Bronze Bomber fut à deux doigts de plier, heureusement pour lui, il réussit à s’accrocher intelligemment à son adversaire jusqu’à ce que la cloche sonne. On se demande comment l’Américain est encore debout après une telle tornade et il est certain que beaucoup d’arbitre aurait stoppé le combat dans pareil situation.
Wilder réussi à récupérer à son tour après une phase extrêmement délicate où nous avons vraiment cru que le Cubain allait l’emporter. Un nouveau coup de tonnerre surviendra à la 10ème reprise quand Wilder envoie une nouvelle fois Ortiz au tapis. Cette fois-ci le Bronze Bomber ne laissera pas son adversaire s’en remettre, et chargera comme à son habitude jusqu’à ce que le KO s’en suive !

Un combat qui rentre dans la Légende

Quel retournement de situation, quel scénario fantastique ! Ce combat n’a absolument pas été survendu et nous avons vécu incontestablement un moment historique au même titre que le « Joshua – Klitshko » de l’année passée. Wilder à enfin son combat référence et pourra faire taire ses détracteurs malgré le fait qu’il n’ait pas proposé une grande variété technique lors de ce choc face à King Kong.

Wilder ou Joshua ?

Nous ne rentrerons pas dans le jeu des pronostics tout simplement car il serait vraiment ardu de proposer un favori a ce match des titans. D’autant plus que le public Américain n’aura pas épargné Deontay Wilder lors de sa dernière apparition, contrairement au soutien sans faille du public Anglais à l’égard de Joshua. Un facteur important quand on sait que la rencontre entre les deux Champions pourrait être effectuée au Royaume Uni. Wilder aura néanmoins affiché une détermination énorme et une puissance de frappe vraiment hors du commun, cela suffira elle a un Anthony Joshua au sommet de son art ? A vous de juger !
Cette affiche à tout pour régaler le public et devenir le nouveau « Combat du siècle », nous n’avons pas fini d’entendre parler.

Continue Reading

Best