Il y a quelques minutes, Mallaury Kalachnikoff s’est incliné aux points face à la redoutable chinoise Wang Kehan qui a littéralement impressionné par sa précision et sa puissance de frappe. La française s’est montré fidèle à elle-même mais pour venir à bout de cette boxeuse, il fallait en faire plus.

Wang Kehan est un phénomène en soit et il fallait une certain dose de courage d’aller l’affronter chez elle. Kalachnikoff a fait front sans se dérober devant ses obligations de boxeuse. Elle a découvert une organisation, une culture du ring bien différente de ce que la protégée de Badri Rouabhia connaît. C’est une aventure dont elle devra se nourrir pour rebondir renouer avec la victoire. A seulement 21 ans, elle a déjà réalisé de grandes choses, de grands combats tout en prenant les titres qui sanctionnaient certains de ses combats.

Gagnante dans l’âme, c’est sans doute déçue qu’elle reviendra en France mais c’est la marque des championnes. Elle a la structure nécessaire autour d’elle pour franchir ce cap. Elle est un stade de sa carrière où on apprend beaucoup et un match au Kunlun Fight est riche d’enseignement d’autant qu’elles sont nombreuses avant elle à n’être pas parvenu à battre Wang.

Récapitulatif

Superfight (-63,5KG)
Mallaury Kalachnikoff (Fra) vs. Wang Kehan (Chi)
Décision : Wang Kehan aux points

Publicités