Krush 80 : une blessure qui complique tout pour Reine (vidéo)

C’est dur, très dur de s’imposer aux points au Japon. Ca l’est encore plus lorsqu’une blessure handicape un boxeur. Ce fût le cas pour Yannick dès la première reprise. Autant dire que ça a compliqué les débats même si finalement, Koya Urabe a dû se contenter d’un succès aux points. Ce dernier s’est fendu de quelques excuses après le match mais finalement le mal était fait.

En coach d’expérience, Pascal Arène analyse honnêtement la situation : « Yannick a reçu un coup de tête dans un coin au bout de deux minutes de combat. Il y a eût un arrêt avec intervention du médecin. Soigné Il repart et fini le round. Je le récupère avec une ouverture de 4 à 5 cm à l’arcade Je soigne Yannick et il repart au combat et fait les 3 rounds. Il est déclaré perdant aux points. Evidement, il n’a pas été compté mais Koya aurait du recevoir un point négatif. Dans le 2ème et le 3ème il a mis des coups irréguliers, l arbitre n’a rien dit! Nous avons eut droit à un arbitrage maison ! Dommage, Koya est très bon il n’a pas besoin de cela ! Même dans le coin, à la minute de repos, j’avais un officiel à coté de moi !!! Je ne dis pas que sans ce coup de tête nous aurions gagné mais cela aurait été encore plus dur pour Koya ! Bravo à Yannick parce que ouvert comme ça et allez au bout sans être touché et compté, chapeau ! »

Le Japon reste une expérience quoi qu’il en soit. Yannick Reine était attendu, fort de sa couronne mondiale ISKA. Il est suffisamment bien entouré pour tirer leçon de ce combat et rebondir fort peut être au Japon car forcément, sa prestation n’a pas laissé indifférents les dirigeants du Krush et du K-1.

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3x3mn – 1ER . -62,500kg
Yannick Reine (France . 62,200kg) vs Koya Urabe (Japon . 62,500kg)
Vainqueur : Koya Urabe aux points