Connect with us

Infos

Krush 80 : la rigueur d’une organisation !

Published

on

En collaboration avec Pascal Arène

A quelques heures du combat de Yannick Reine face à Koya Urabe, Pascal Arène a pris la mesure de la rigueur japonaise en matière d’organisation. Rien mais absolument rien n’est laissé au hasard au Krush comme au K-1. Des bandages aux gants tout est codifié et la seule méthode est celle proposée par le protocole établi.

Pascal Arène nous explique la façon de faire : « Tous les combattants étaient au poids et aucunes tolérance n’est acceptée ! Ils font venir les combattants 1h00 avant ; Un officiel te pèse (c’est obligatoire) comme ça, tu as 1h00 pour perdre ton excédent de poids si tu es au dessus !!! Yannick a pu boire il était à 62 kg !!! Pour les bandages, il distribue un kit : une paire de bande somos et deux rouleaux de strapal. Tu dois utiliser seulement ce matériel et rien d’autre ! Un officiel passera dans les vestiaires signer et ensuite il te donne les gants. Tu montes sur le ring avec les bandages et les gants signés. Un seul coach dans le ring. Les organisateurs nous ont fait un briefing aprés la pesée et donc avant la conférence de presse. Nous avons rendez-vous à 15h50 dans le hall de l’hôtel pour partir au stadium (Korakuen Hall) pour le Krush.80. » 

Avec ce qui se passe en Corée du Nord, des consignes de sécurité ont été donné récemment, c’est hélas une précaution supplémentaire, nécessaire.

La rigueur japonaise n’est pas une légende et c’est tant mieux. L’Europe et plus particulièrement la France devrait s’en inspirer parfois. Les boxeurs qui vont au Japon sont unanimes quant aux fonctionnement de ces organisations. Ce qui n’est pas un frein à l’importation de cette méthode.

Yannick Reine peut combattre sereinement car tout a été fait pour qu’il boxe en toute quiétude.

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3x3mn – 1ER . -62,500kg
Yannick Reine (France . 62,200kg) vs Koya Urabe (Japon . 62,500kg)

Continue Reading

Infos

Laura Hembert au Gabon le 8 juin prochain

Dans quelques semaines, la normande Laura Hembert se rendra à Libreville (Gabon) pour combattre dans les règles du Chimène Assa Moulomba, championne du Gabon et d’Afrique Centrale.

Published

on

By

Le 8 juin prochain, Laura Hembert affrontera Chimène Assa Moulomba dans les règles du K-1 pour ce qui constituera son retour en Afrique. En effet, il y a quelques mois déjà, elle s’est déjà produite sur le continent. Et si le nom d’Hembert vous parle, c’est tout simplement parce que Laura est la fille de Wilfrid Hembert, patron de l’USCC à Caen, coach de Frédéric Kowatz, Alexandre Marie, Cédric Pavoisne etc..

Laura relève un beau challenge face à une boxeuse championne du Gabon et d’Afrique Centrale. Ce ne sera pas simple comme un match à l’extérieur de surcroît mais Laura est solide mentalement et physiquement pour répondre présent dans ce beau challenge. Cette date pourrait même compter dans son histoire sportive en cas de victoire dans cette première édition du K-1 Africa.

Continue Reading

Infos

Retour victorieux pour Nicolas Wamba

Nicolas Wamba s’est imposé hier soir en deux rounds pour ce qui constituait son retour à la compétition. Dans une production Patrac Brother, le français n’a pas manqué son rendez-vous avec le public.

Published

on

By

Crédit photo : Robert Frédéric

Hier soir, Nicolas Wamba a passé un premier cap ! Celui du retour à la compétition et plus précisément en boxe. Héros de tout un peuple, Nicolas retrouvait ce ring qui lui avait tant manqué sous la houlette des Patrac Brother qui avait fait le choix de le programme dans une belle réunion de boxe au Palais des Sports d’Agde.

Face au géorgien Aleksander Lepsveridze, Wamba n’a pas manqué ses retrouvailles avec le public et les sensations procurées par un combat. Victoire en deux rounds histoire de relancer une dynamique de combat. « Nico » a pu mesuré que le public ne l’avait pas oublié avec les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux. Sportivement, il sait qu’il faudra encore plusieurs matchs pour retrouver le niveau qui est le sien. Indéniablement, son retour fait du bien à la boxe et on l’espère en pieds-poings même si rien n’est dit dans ce registre là.

En boxeur d’expérience, il a su négocier ce premier cap difficile qui en appelle un suivant, c’est la règle. Revenir est une chose, perdurer en est un autre mais tous les voyants sont au vert. Il a l’envie, l’équipe et l’entourage qu’il faut pour faire de belles choses où les challenges ne manqueront pas.

Continue Reading

Events Calendar

Aucun événement trouvé !

Best