Il y a quelques minutes, Emilie Machut a connu la mésaventure du revers face à la japonaise Kana Morimoto au Krush 79 qui se déroulait à Nagoya. La française s’est inclinée par KO1 à la première reprise surprise par son adversaire.

Maxence Lamouret, son coach en a fait l’annonce sur son compte Facebook : « Voilà les nouvelles !!! Elles ne sont pas bonnes !!! Émilie prend ses marques sur le premier round, la stratégie fonctionne !! À la fin de celui-ci, son adversaire envoie un crochet de nul part qui atteint sa cible !!! Émilie est incapable de reprendre le combat !!! C’est la boxe le risque zéro n’existe pas !!! Dommage car à mon avis elle pouvait largement rivaliser, non pas en puissance mais par le mouvement et la technique !!!! Les choses avaient bien commencé. Merci à tous de votre soutien, pour ceux qui se réjouissent merci aussi car de belles choses ce préparent encore. Pas de blessure, place au repos. Pas d’excuses à 2 francs (avion, acclimatation , poids … ) merci à tous les participants de cette aventure. Bref next, de belles choses accomplies et seulement 20 ans. »

Ce qui en tue pas rend plus fort, c’est ainsi. Le ring est tantôt magnifique, tantôt impitoyable. Chaque boxeuse ou boxeur qui s’y produit sait ce qui peut s’y passer.  A 20 ans, Emilie va apprendre de son revers, elle a le coach qu’il faut pour ça. S’imposer au Japon est particulièrement difficile car les combats y sont toujours âpres et disputés. Machut est un  âge où on apprend beaucoup, c’est une règle. C’est souvent après un revers qu’on voit le champion alors elle devra soigner son prochain combat tout en mettant à profit ce qu’elle a appris au Japon.

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -50kg
Emilie Machut (France) vs Kana Morimoto (Japon)
Vainqueur : Kana par KO1

Publicités