glory 45C’est un vrai match à enjeu qui se déroulera le 30 septembre prochain au Sporthallen Zuid d’Amsterdam (Hollande). Yoann Kongolo (Suisse) affrontera Nieky Holzken (Hollande) pour une confrontation où clairement, ce sera malheur au vaincu.

Car de toute évidence, celui perdra ce match va connaître une véritable régression dans la hiérarchie des welterweights. Yoann a su réagir après son revers face à Cédric Doumbe en s’imposant devant Yohan Lidon. Nieky reste sur deux revers face au champion en titre de la catégorie au Glory. D’évidence, il est clair que le hollandais est dans une situation périlleuse car icône ou pas un troisième revers de rang engendrerai une situation compliquée.

Fort d’une victoire face au suisse en 2016, Holzken avait tout même eût beaucoup de difficultés face à Kongolo qui avait impressionné par son fighting spirit. C’est un habitué des matchs engagés à souhait, des confrontations généreuses sans calculs.

Les deux hommes ont des contextes différents à assumer même si l’issue pourrait les sanctionner de la même manière. C’est une règle dans tous les circuits, ce qui engendre souvent des chocs complètement fous.

Dans ces moments, chacun veut prouver qu’il est toujours là, retrouvant parfois cette insouciance de la jeunesse où l’on prend des risques sans trop mesurer les risques. Car des risques, il faudra en prendre c’est un fait, pour pouvoir assurer sa place, la pérenniser.

Le Glory à juste titre, injecte les meilleurs 77 kg de la planète comme on a pu le voir avec l’entrée en lice de Yohan Lidon et d’autres. Ce qui crée une véritable émulation et un nivellement par le haut.

Le 30 septembre prochain, le ring sera théâtre d’un opéra en trois actes résolument dramatiques comme il en livre parfois. Un vrai combat à enjeu où le numéro 2 affronte le numéro 3 avec en ligne de mire un title shot face au champion Cédric Doumbe s’il garde sa ceinture, Murtel Groenhart s’il la prend.

Publicités