Par Mika Avec quatre titres en jeu et les caméras du monde entier braqué sur le ring, cette affiche faisait figure de marche supplémentaire dans l’ascension vers la légende d’Anthony Joshua. Et oui, AJ est entrain de se construire un palmarès et un parcours qui restera sûrement dans l’histoire de la catégorie reine.

Joshua va au bout des 12 rounds pour la première fois de sa carrière

Joshua aura-t-il sa place parmi les plus grands ?

Le notre art a traversé les époques avec des rivalités qui ont transcendé ce sport vers les sommets à l’image du choc entre Dempsey et Tunney au stade de l’Exposition à Philadelphie qui s’était déroulé devant 120 500 spectateurs en septembre 1926. Joshua sera-t-il de la lignée d’un Rocky Marciano, qui avec ses 43 KO en 49 combats et son pourcentage de victoires par knockout de 87,75%, reste de nos jours l’un des plus gros palmarès dans l’histoire des poids lourds…
Ou bien d’un Joe Louis qui détient le plus long règne en tant que champion du monde des poids lourds, en étant resté pendant 11 ans et 8 mois invaincu…
Le nom de Joshua résonnera-t-il un jour comme ceux de Ali, Foreman, Tyson ou Holyfield ?
Pour cela il lui faudra franchir encore quelques étapes et réaliser quelques coup d’éclats…comme terrassé le Bronze Bomber, Deontay Wilder.

Joshua favoris mais le peuple Néo-Zélandais y croit.

Avec un avantage de quinze centimètres d’allonge, l’Anglais faisait figure de grand favori avant ce combat. Le millénium de Cardiff, habituel temple du rugby Gallois, s’est transformé en arène pour accueillir ce championnat du monde. Parker avait une grande partie des 80000 spectateurs présents contre lui mais tout le peuple Néo-Zélandais pour le soutenir.
En effet, il y avait une mobilisation incroyable au pays des All Blacks qui vivaient ses heures sportives les plus importantes depuis la finale de la Coupe du Monde 2015.

Alexander Povetkin vs David Price comme mise en bouche

Ce combat présentait un véritable enjeu puisque le vainqueur deviendrait challenger officiel au titre mondial WBA. Le Russe Alexander Povetkin est sans doute le plus gros frappeur de la division même si il présentait un véritable déficit de taille par rapport à David Price.
Malgré un bon début de combat le Britannique se fait surprendre par un crochet à la 3ème reprise avant de rendre la pareille au Russe en fin de round. On se dit alors que l’opposition entre les deux hommes sera plus équilibrée que prévu initialement, néanmoins la 5ème reprise sera fatale à Price, qui se fera foudroyé par la puissance terrible de Povetkin.

Anthony Joshua s’impose face à un valeureux Joseph Parker

Nous vivons une époque formidable, quelle chance pour nous, public Européen, de pouvoir suivre un tel choc dans le fuseaux horaire qui est le nôtre. AJ est peu être le poids lourds le plus enthousiasmant depuis Mike Tyson. Et puis, quel public fantastique, l’un des plus fervent de la planète quand il s’agit d’encourager son champion. Malheureusement, beaucoup moins quand il a s’agit de respecter les hymnes nationaux Samoan et Néo-Zélandais chanté à cappella en l’honneur de Parker.
Anthony Joshua prend le centre du ring en début de combat face à un Joseph Parker mobile avec un bon coup d’oeil.Dés le 3ème round, Anthony réussi a mieux cadré son adversaire et installe son emprise sur le match même si Parker reste dangereux, notamment dans les 5ème et 6ème reprises.
La première partie du combat est finalement plutôt équilibrée même si Joshua est devant au pointage grâce à son rythme et son pressing plus élevé.
Dans la seconde partie, l’Anglais continue de dominer sans vraiment réussir à imposer sa boxe et cela à cause d’un Parker qui continue de bien bouger.
Cette opposition entre les deux poids lourds ira finalement à son terme. Pour la première fois de sa carrière, Anthony Joshua sera emmené au bout des 12 rounds prévu initialement. Seul Wladimir Klitschko et Carlos Takam avait réussi auparavant à tenir tête à AJ au delà de la dixième reprise

Le Debrief

Le public présent dans ce millénium Stadium de Cardiff a forcément été déçu de ne pas voir son protégé abrégé le combat. Anthony Joshua avait annoncé en conférence de presse en finir à la 9ème reprise. Cela n’a pas été le cas, par la faute d’un Joseph Parker intelligent qui a réussi à maintenir AJ à distance, tout en s’accrochant dans les phases de près.
N’en déplaise à ses détracteurs, le considérant seulement comme un athlète et non pas comme un véritable boxeur, l’Anglais a tout de même montré tout au long des reprises de belles aptitudes tactiques et techniques. Il faut rappelé que Joshua ne pratique la boxe que depuis dix ans et son chemin parcouru depuis est exceptionnel. En a peine 21 combats professionnels, il a déjà disputé son sixième championnat du monde et il n’a que 28 ans !

Quelle sera la suite ?

Il est fort probable que Joshua soit opposé à Alexander Povetkin lors de sa prochaine sortie. Le Russe qui était présent en combat d’encadrement de la soirée, a eu l’occasion de montrer toute l’étendu de son talent aux spectateurs présents, et ce n’est pas un hasard.
Concernant une éventuelle confrontation contre Deontay Wilder, cela paraît de plus en plus improbable et ce, pour plusieurs raisons. La première est que l’Americain n’a pas fait le deplacement au Pays de Galles comme promis et la seconde est que Eddie Hearn, (le manager de AJ) a affirmé que le clan du Bronze Bomber ne voulait en faite pas du combat.
Est-ce de l’intox ? Chacun se fera sa propre opinion sur le sujet mais il semble que les différents parties soit encore très loin d’un potentiel accord.

Publicités