La boxe a ce pouvoir d’embellir l’homme dans la victoire comme dans la défaite. Hier soir, Anthony Joshua et Wladimir Klitschko ont été beau, de cette beauté que seuls les pugilistes connaissent. De cette beauté qui vous rappelle que l’homme reste humain boxeur ou pas. Hier soir la boxe a été belle et impitoyable, c’est la règle.

Le ring a offert un verdict sans appel que l’on peut aisément qualifié de passation de pouvoir entre le roi Klitschko et son dauphin devenu roi à son tour. Devant 90.000 spectateurs qui ont assisté à un vrai combat dans la division reine, de ces combats qui vous font lever la nuit, Wladimir a transmis son flambeau à Anthony, champion sur et en dehors du ring. Ce combat de gentleman a démontré que les insultes et autres provocations ne sont pas garantie de spectacle. Klitschko et Joshué ont fait preuve de respect mutuel, de fair play pour mieux s’exprimer entre les cordes, n’est-ce pas comme cela que les choses doivent fonctionner.

Liés par une revanche contractuellement par une revanche, Anthony Joshua et Wladimir Klitschko ont offert au noble art, de la noblesse justement mais également une belle leçon de respect. Celui des grands !

Publicités