Le 5 mai 2018 sera une date historique pour le muay thai mondial. A cette date, trois ceintures du Lumpinee seront mise en jeu au Zenith de Paris pour ce qui sera la prochaine édition de la Warriors Night.

C’est l’annonce qui a été faite hier soir sur le ring par Jo Prestia qui sera le premier promoteur à proposer trois ceintures du célèbre stadium hors de Thaïlande. Evidemment, cela nous ramène quelques années en arrière lorsque la France accueillait pour la première fois un combat pour une ceinture du Lumpinee. C’était une volonté de Denis Marie Cintura, président de la fédération délégataire à l’époque, d’offrir aux mordus de muay thai, un combat historique du point de vue de son impact.

Jo Prestia, président de l’Académie Française de Muay Thai, veut frapper fort et marquer un peu plus encore les esprits. Sa carrière de promoteur, il l’a mène comme celle qui l’a mené en tant que boxeur : avec beaucoup de générosité. Trois ceintures du Lumpinee hors de ses bases c’est un fait inédit qui met clairement le vertige aux plus mordus de muay thai.

Qui dit trois titres, dit trois boxeurs français ! Là aussi tout a été annoncé : Fabio Pinca, Jimmy Vienot et Samy Sana auront cette honneur. Et forcément évoquent par leur présence les rêves les plus fous.

Voir Fabio Pinca prendre le titre du Lumpinee, ce sera le voir réaliser un doublé historique puisqu’il détient la couronne du Rajadamnern.

Voir Jimmy Vienot (classé 7 au Lumpinee) prendre le titre du Lumpinee ce ne serait que face à un seul nom : Youssef Boughanem (Pour cela il faudrait que le belge, qui est classé numéro 1 des challengers, affronte et batte le champion en titre Noppagao Sirilakmuaythai)

Voir Samy Sana prendre ce titre du Lumpinee ce serait l’avénement d’un nakmuay doué comme au jamais, au talent non conventionnel.

Bien sur que la réalité du ring n’est toujours celle dont on rêve. Mais la France du muay thai a besoin de rêver et c’est seulement à travers ce genre de combats. De surcroît, ce trio peut créer l’exploit même s’il faudra se rappeler que ce sera forcément dur, très dur. Alors patience et longueur de temps … Il y a plusieurs mois qui vont passer et beaucoup de choses peuvent se passer avant d’assister à cette date qui est déjà inscrite dans les agendas, c’est une certitude.