Connect with us

Actualité

Jimmy Vienot, en lice pour le titre mondial WMC

Published

on

Jimmy Vienot, en lice pour le titre mondial WMC Détenteur de la ceinture WPMF et WBC, Jimmy Vienot tentera de prendre la couronne mondiale la plus prestigieuse en muay thai, la ceinture WMC. Pour cela, il affrontera le thaïlandais Sorgraw Petchyindee au Rajadamnern Stadium le 23 août prochain dans la production de jean Charles Skarbowsky, le Best Of Siam.

Sorgraw Petchyindee, champion en titre

Sorgraw Petchyindee est le champion en titre, l’homme qu’il faut battre. C’est un boxeur qui s’est produit en France et en Europe dans des productions comme le Yokkao ou le Top King World Series. Il a en commun avec Jimmy, une victoire face à Mohamed Souane à la différence qu’il s’était imposé par KO1. C’est un boxeur d’expérience qui n’est pas champion par hasard. Skarbowsky n’a pas pour habitude de faire de « cadeaux » aux nakmausy qu’il promeut. Et puis à Bangkok, Sorgraw est chez lui et chacun connaît la fierté des thaïlandais devant leur public. Et pourtant, il est clairement menacer par un challenger que les promoteurs s’arrachent.

Incontournable Jimmy Vienot !

Revenu aux affaires en muay thai, Jimmy Vienot avait signé une victoire fantastique au All Star Muay Thai Wagram II. Ce succès a remis Jimmy sur de bons rails et c’est en toute logique qu’il pouvait prétendre à une opportunité pour cette ceinture labellisée World Muaythai Council. La fédération internationale est connue pour sa rigueur envers celles et ceux qui prétendre disputer un  titre chez elle. Cette opportunité est déjà une reconnaissance fait par un organisme qui a le soutien des instances thaïlandaises. La WMC est particulièrement influente dans les pays où elle intervient. A titre d’exemple, elle est la seule fédération internationale à pouvoir sanctionner des combats de muay thai pour un titre européen ou mondIal en France.

Jimmy rime avec favori !

Jimmy Vienot connaît bien la Thaïlande et ses ambiances si particulières. Il s’est produit à de nombreuses reprises là-bas et il ne sera pas perturbé où gêné à l’idée de combattre devant le public de son adversaire. Revenu à une catégorie de poids qui lui correspond mieux (-73kg), le montpellierain a rapidement rappelé qu’en muay, il est un champion redoutable et redouté. Favori il l’est de par ce qu’il a fait ces derniers mois. Il a démontré grâce à son mental, qu’il savait réagir même dans les périodes difficiles. Ce 23 août, il pourrait devenir le premier français à avoir pris les ceintures en boxe thaïlandaise. De quoi le motiver un peu plus encore !

Continue Reading

Best