Stéphane Chaufourier plus connu sous le nom de Atch, a relancé le débat de la protection des athlètes – voir l’interview avec ce lien (https://vidmoon.video/video/L5ADFAEBI9xD) – car c’est bien cela dont il s’agit. En effet, les sorties de ring sont devenues nombreuses et poussent à l’interrogation de la volonté des pouvoirs publics de bien faire les choses ou non.

Il est acté que le MMA est interdit en France mais qu’en est-il réellement de la cage ? C’est un nom rébarbatif pour les anti-MMA qui voit dans ce mot l’asservissement d’hommes par d’autres hommes. Pourtant c’est sans aucun doute le lieu le plus à-même d’accueillir des combats de pancrace. Il est impossible de se retrouver projeté hors de la cage ou même d’en tomber comme c’est le cas actuellement sur le ring. La cage permet une évolution en toute sécurité des combattants, n’est-ce pas là l’indispensable.

L’imposer sera un combat de longue haleine mais c’est un combat qui peut être remporté. Atch est un poids lourd des événements pancrace, Jean François Billon est lui aussi un pro cage. Il faut évidemment créer un consensus entre toutes les organisations de renom comme l’Octogone pour insuffler une énergie commune à cette volonté de protéger les athlètes.

Chaufourier a lancé l’action, il a l’étoffe de l’interlocuteur parfait pour interpeller les pouvoirs publics, à savoir Laura Flessel, ministre des sports. Il peut la sensibiliser, au nom de tous, à ce danger pour des sportifs qui ne demandent qu’à pratiquer en toute quiétude. Il est difficile de croire qu’une athlète, plusieurs fois médaillée olympique et multiple championne du Monde d’escrime, reste sans réponse.

Le consensus doit être fait également dans les médias et ceux qui prétendre en faire partie. Nous avons le devoir de soutenir cette action ! 

C’est pour cela que nous relayons cette action de Stéphane Chaufourier qui doit être soutenue par tous, sous peine de voir s’effondrer une volonté logique et impérative.

 

Publicités