Publicités
Connect with us

International

Hurd l’emporte de justesse devant Lara

Published

on

Par Mika Le Hard Rock Hotel & Casino de Las Vegas accueillait dans la nuit du samedi 07 avril le duel entre les deux meilleurs poids super-welter au monde actuel (avec Jermell Charlo), Erislandy Lara et Jarrett Hurd.
Une catégorie de poids que nous suivons avec une attention toute particulière car il y a de nombreux boxeurs tricolores de qualité dans cette division, à l’image de Michel Soro, Cédric Vitu, David Papot, Maxime Beaucaire, Dylan Charrat ou encore la star montante, Souleymane Cissokho.

Erislandy Lara : Un destin à la Cubaine

Erislandy « The American Dream » Lara est née dans la ville tristement célèbre de Guantanamo à Cuba. Lara a été trois fois champion national amateur entre 2005 et 2007, et à effectuer 320 combats avant de passé professionnel en 2008. Après avoir quitté son pays pour s’installer à Miami, il est naturalisé Américain et devient l’un des meilleurs combattants de sa catégorie. Avant son match face à Hurd, l’Americain d’adoption affiche 25 victoires pour deux défaites.

Jarrett Hurd : Rentrer dans l’histoire

 » C’est un drôle d’objectif, mais j’ai toujours voulu que les gens me regardent sur YouTube après ma carrière et qu’ils continue encore de parler de moi. Je veux laisser mon emprunte sur ce sport et que les fans de boxe se souviennent que je n’étais pas comme les autres.  »
Âgé de 27 ans, Jarrett « Swift » Hurd tentait donc d’unifier les titres IBF et WBA de la catégorie contre son homologue (champion WBA), Erislandy Lara. La dernière fois qu’un super-welters a unifié ces deux ceintures c’était en 2000, lorsque Felix Trinidad mettait KO Fernando Vargas.
Le natif du Maryland se présentait avant la rencontre, invaincu en 21 combats, ce qui fait de lui incontestablement le favoris de cette confrontation face à Lara.

Le combat : Du courage et un coup de théâtre

Sous les yeux de Floyd « Money » Maywather, Erislandy Lara fait une meilleur entame de match que Jarrett Hurd qui paraît beaucoup plus massif mais beaucoup plus lent que son adversaire. Au fil des minutes « Swift » intensifie son pressing pour basculer logiquement en tête du pointage à la mi combat. Lara réussi néanmoins à rester dans le sillage de Hurd à l’entame de la 12ème reprise grâce entre autre à son coup d’oeil et son explosivité.
Dans la dernière minute du match, c’est la stupéfaction ! « The American Dream » se fait surprendre par un crochet du gauche qui l’envoi au tapis. Ce Knockdown aura sûrement sceller la score card des juges qui déclare donc Jarrett « Swift » Hurd vainqueur par décision partagée. Le natif du Maryneland devient le champion unifié IBF et WBA.

Publicités
Continue Reading
Advertisement

Facebook

Partenaires

Best