Glory 66 : Nordine Mahieddine, le bon coup du Glory

Si le programme ne manque pas de français (un peu de parisiens tout de même puisque nous sommes à Paris), le Glory a réussi un coup de maître en enrôlant le marseillais Nordine Mahieddine qui en définitive revient dans le circuit (il avait affronté Nicolas Wamba au Glory 35 en 2016).

Depuis, les choses ont beaucoup changé pour Nordine qui boxe régulièrement en Hollande (il s’entraîne même régulièrement là-bas) avec au finale plusieurs prestations solides à la WFL (ndlr : World Fighting League) dans laquelle il a disputé un tournoi à 8 avec à la clef une défaite injuste en finale. Il revient au Glory face au slovaque Tomas Mozny, un boxeur que l’on a vu en France (il a remporté le tournoi de la Fight Night Saint Tropez). C’est un adversaire à la portée du français qui n’a pas boxé depuis quelques mois. Cela pourrait peut être influencer le match même si Mahieddine sait se transcender lors de ce genre de rendez-vous !

Billet, Ceva et Moussadak, opération séduction

Guerric Billet, Mathieu Ceva et Sarah Moussadak ont un objectif commun : séduire un peu plus le Glory. Ils ont déjà boxé au moins une fois pour l’organisation (Guerric compte 2 combats) . Ils savent ce qui les attend ce 22 juin au Zenith de Paris. Aucun cadeau ne leur sera fait, et leur place, ils vont devoir la mériter, c’est une règle dans ce genre de concept. De qui les motiver un peu plus encore pour rendez-vous avec le public parisien.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.